Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Aux marges du Tibet

Chine : Aux marges du Tibet

Itinéraire de 3 à 4 semaines en Chine

Des permis sont nécessaires pour pénétrer dans la région autonome du Tibet, périodiquement interdite aux étrangers, et ce périple ardu peut avoir un coût prohibitif. L'itinéraire ci-après aborde des régions plus faciles d'accès, mais non moins intéressantes, car profondément imprégnées de culture tibétaine. La seule contrainte consiste à partir l'été. De Lánzhōu (1), dans le Gānsù, gagnez au sud-ouest Lángmùsì et Xiàhé (2) avant de rejoindre le Qīnghǎi via la ville monastique de Tóngrén, réputée pour sa production de tanka (peintures sacrées tibétaines). Le circuit Du Qīnghǎi au Sìchuān vous conduira ensuite de Xīníng (3) à Kāngdìng (4), d'où vous pourrez rallier en bus Lǐtáng (5), à l'ouest, puis Bātáng (6), non loin de la frontière tibétaine, ou bien Xiāngchéng, au sud, et continuer jusqu'à Shangri-la (7) (Zhōngdiàn) et la splendide région tibétaine au nord du Yúnnán. De Shangri-la, prenez un bus pour Déqīn (8), perché à 3 550 m d'altitude dans un cadre montagneux à couper le souffle. Frontalier avec le Myanmar (Birmanie), le Laos et le Vietnam, le reste du Yúnnán fascine également. Et s'il vous reste de l'énergie, suivez dans la foulée le circuit du Yangzi qui va jusqu'à Shànghǎi (9).

evaneos

Articles récents