1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage en famille
  4. Top 10 des destinations en Europe pour des vacances en famille : la sélection Lonely Planet 2015
Voyage en famille

Top 10 des destinations en Europe pour des vacances en famille : la sélection Lonely Planet 2015

Mis à jour le : 18 avril 2016

Carte

L’Europe est réputée pour ses sites historiques et ses grands musées, mais elle ne manque pas non plus de monuments et d’attractions qui plaisent au public familial.
Choisir sa destination avec soin est le moyen le plus sûr de réussir les vacances avec ses enfants. Châteaux féeriques, forêts semblant tout droit sorties des contes des frères Grimm, îles secrètes bruissant des cris d’animaux sauvages, ou plages faites pour bâtir des châteaux de sable, ils tomberont immanquablement sous le charme. Et c’est sans compter les nombreux autres trésors que recèle le continent…
Tous ces sites et bien d’autres encore figurent dans notre sélection 2015 des 10 meilleures destinations européennes pour des vacances en famille.

1. Kent, Angleterre, Royaume-Uni

Si dans votre esprit, le Kent évoque uniquement le Dartford Crossing, la compagnie P&O Ferries et l’archevêque de Canterbury, il est grand temps d’y réfléchir à deux fois. En effet, le “jardin de l’Angleterre” est de plus en plus prisé, notamment parce qu’il offre maintes occasions de voyager dans le temps, et donc d’éveiller la curiosité des plus jeunes.
Emportez pelles et seaux sur le sable de la plage de Broadstairs (Broadstairs Beach), puis imprégnez-vous de l’atmosphère victorienne de la station balnéaire, emblématique du Kent de Charles Dickens. Plongez ensuite en plein Moyen Âge en visitant les rues labyrinthiques du cœur de la cité de Sandwich. Ou bien, impressionnez votre petit monde en l’invitant à une promenade sur les falaises blanches de Douvres battues par les vents, d’où la vue sur la Manche est magique.
Surfant sur le succès de l’inauguration, en 2011, du musée d’art contemporain Turner Contemporary (turnercontemporary.org), Margate s’est embourgeoisée sans toutefois perdre sa personnalité. Et puis, la ville a un autre atout dans sa manche s’agissant de divertir les enfants : le 19 juin prochain en effet, Dreamland (dreamland.co.uk) rouvrira, avec un grand huit en bois rénové (le plus ancien du Royaume-Uni), une grande roue, un toboggan et un carrousel des années 1920. Nostalgie quand tu nous tiens…


 

2. Comté de Kerry, Irlande

Îles mystérieuses au large d’un littoral accidenté, montagnes et lacs nimbés de brume, châteaux, abbayes, ruines à explorer… On comprend aisément que le comté de Kerry enflamme l’imagination des voyageurs de tous âges. Mieux encore, les attractions touristiques de bord de route qui jalonnent la péninsule de Dingle et l’Anneau du Kerry (Ring of Kerry) – circuit intégré au Wild Atlantic Way (ireland.com/en-gb/wild-atlantic-way) – sont idéales pour tenir les plus petits en haleine.
Cette région sauvage d’Irlande ravira les enfants (et les adultes) ayant le goût de l’aventure. Si vous la visitez en été, le court trajet en ferry jusqu’à la Great Blasket Island vous donnera l’occasion de vérifier si vos tout-petits ont le pied marin. Avec les plus grands, prenez le bateau pour les îles Skellig. Profitez d’une balade à cheval sur Rossbeigh Beach pour admirer la puissance des flots de l’Atlantique, ou bien inscrivez simplement les enfants dans une école de surf. Ne manquez pas la visite du parc national de Killarney, l’occasion de découvrir le Gap of Dunloe lors d’une excursion combinant le bateau avec la marche, le vélo ou une balade en carriole à cheval. Surtout, n’oubliez pas de faire un petit détour pour aller saluer Fungie, le grand dauphin sauvage qui visite régulièrement le port de Dingle depuis plus de trente ans.

3. Forêt Noire, Allemagne

Innombrables sentiers de randonnée, pistes cyclables bien balisées, piscines de plein air dans chaque ville, pistes de ski en pente douce : la Forêt Noire, région du sud-ouest de l’Allemagne, a tout pour satisfaire les enfants.
Votre budget est un peu serré ? La carte visiteurs Konus (blackforest-tourism.com/info/KONUS), qui donne l’accès illimité à tous les bus et trains locaux, est un bon moyen de faire des économies. C’est le cas également des séjours à la ferme, où l’on est réveillé par le meuglement des vaches. Les enfants apprécieront la visite de Triberg, où se trouvent une pendule à coucou de la taille d’une maison (la plus grande du monde d’après le Livre Guinness des Records), le Café Schäfer, où aurait été confectionnée la recette originale de la fameuse forêt noire, ainsi que la plus haute cascade d’Allemagne, près de laquelle vivent de nombreux écureuils roux.
Ailleurs, vous pourrez piquer une tête rafraîchissante dans des lacs, par exemple le Titisee et le Schluchsee, entourés de forêt. Au nord vous attendent les jolies petites villes de la région de la Kinzigtal. Gengenbach et ses maisons à colombages ont figuré la ville d’origine du personnage d’Augustus Gloop dans le film de Tim Burton, Charlie et la chocolaterie. Quant à la ravissante bourgade de Schiltach, elle, compte une tyrolienne (hirschgrund-zipline.de/).

4. Budapest, Hongrie

Réputée pour sa riche histoire et sa vie nocturne, la capitale hongroise se montre étonnamment accueillante avec les vacanciers qui voyagent en famille. La preuve : vous n’aurez que quelques modifications minimes à apporter à votre itinéraire pour combler vos enfants.
Commencez par les bains thermaux. Budapest est construite sur un ensemble de sources chaudes, dont elle profite grâce à ses nombreux spas et piscines couverts ou en plein air. Pendant que les adultes barbotent dans les eaux curatives, les petits peuvent s’en donner à cœur joie en s’éclaboussant les uns les autres. Ils aiment tout particulièrement la machine à vagues des thermes Gellért et Széchenyi.
S’ils faiblissent un peu dans l’après-midi, rien de tel que les pâtisseries hongroises pour leur donner un petit coup de fouet. Les innombrables variétés de gâteaux et de tartes aux fruits enchanteront les becs sucrés, des petits et des grands… Ensuite, vous aurez le choix entre le zoo, le cirque (l’unique cirque en dur permanent d’Europe centrale), un spectacle de marionnettes ou encore un trajet à bord du train des Enfants. Ce train, qui roule presque exclusivement grâce à des enfants de 10 à 14 ans, circule toute l’année.

5. Vorarlberg, Autriche

Région des Alpes autrichiennes nichée tout près du col de l’Arlberg, le Vorarlberg est souvent négligé des touristes qui filent tout droit jusqu’aux pentes du Tyrol. C’est dommage car ce paysage ondoyant ponctué d’élevages laitiers, de pâturages fleuris et de vallées paisibles se prête idéalement à des vacances en famille. En outre, la région est plus abordable que d’autres coins plus populaires d’Autriche.
Les offices du tourisme (vorarlberg.travel) sauront vous recommander les sentiers de promenade les mieux adaptés aux enfants, ainsi que des séjours à la ferme, pour un retour aux sources. Nombre de ces fermes organisent des activités gratuites – randonnées jusqu’à des cascades, ateliers d’artisanat – permettant aux plus jeunes de s’occuper. Vous pouvez aussi décider de vous lancer à l’assaut de la Käsestrasse (“route du fromage” – kaesestrasse.at), dans le Bregenzerwarld ponctué de fromageries d’alpage et de prairies où paissent les vaches. En juillet, ne manquez pas la fête du chocolat Milka à Bludenz. Ce sera l’occasion entre autres de croiser de gigantesques vaches bleu-violet, aux couleurs de la célèbre marque. Les plus enthousiastes pourront même en “adopter” une à la ferme Kräuterbauernhof Erath (kuhforyou.at).
Mettez cap au nord-ouest pour rejoindre Bregenz et prendre le téléphérique du Pfänder. Au sommet (1 064 m), peuplé de cerfs, de sangliers, d’ibex et de marmottes, on voit se dessiner les Alpes à l’horizon. Bregenz se trouve sur la berge du lac de Constance. Des pistes cyclables bien balisées permettent de s’aventurer en Allemagne et en Suisse, et l’on peut louer des kayaks chez La Canoa (lacanoa.com/kanuvermietung/kanustationen).

6. Archipel d’Åland, Finlande

Au large de la côte ouest de la Finlande, les îles formant cet archipel indépendant suédophone sont la destination de choix des vacanciers qui arrivent en ferry de Finlande continentale et de Suède. Elles sont en revanche presque inconnues du reste du monde, malgré leurs nombreux atouts. Cette région, la plus ensoleillée d’Europe du Nord, possède de vastes plages isolées (mention spéciale à celle de Degersand pour la baignade et le camping). En outre, son terrain plat permet de magnifiques balades à vélo au milieu d’un paysage mêlant champs verdoyants, granit rose et mer scintillante. En bref, une escapade paradisiaque…
Prévoyez trois jours pour couvrir tranquillement les 65 km de la Mail Road, route postale historique entre la Finlande et la Suède qui traversait Åland entre 1638 et 1895. Elle passe par deux des sites les plus majestueux de l’île principale : le Kastelholms Slott, château du XIVe siècle édifié au bord d’un bras de mer pittoresque, et les ruines de la forteresse russe de Bomarsund, criblée d’impacts de boulets de canon.
À Mariehamn, la dynamique capitale de l’archipel, les enfants apprécient tout particulièrement le Pommern, quatre-mâts de transport marchand amarré devant le Sjofartsmuseum, musée maritime dernier cri. Ils aiment aussi les toboggans, les saunas, ainsi que les piscines couvertes et de plein air équipées de jets à haute pression du parc aquatique Mariebad (mariehamn.ax/mariebad).

7. Ibiza, Espagne

Les megaclubs d’Ibiza ont fait sa légende mais le temps passe… L’âge d’or du clubbing des années 1980 et 1990 aussi, et les fêtards d’hier ont grandi. Aujourd’hui, lorsqu’ils reviennent en pèlerinage, c’est avec leurs enfants. Voilà pourquoi cette île couverte de pinèdes réussit maintenant à séduire un public famillial.
Des plages abritées parfaites pour la baignade et de ravissantes baies émaillent le littoral entre Santa Eularia d’es Riu, dans l’est, et Portinatx, à la pointe nord de l’île. Ibiza se montre très accueillante avec les enfants – manger au restaurant avec eux ne pose pas le moindre problème. Quant aux agroturismos (hébergement haut de gamme en fermes) de l’intérieur des terres, leur cadre champêtre fait un terrain de jeu idéal. Les paisibles marchés hippies et le dédale de ruelles de la vieille ville d’Ibiza, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, enchanteront également les enfants. Le clubbing est bien sûr encore plein de vitalité à Sant Antoni de Portmany, sur la côte ouest, mais partout ailleurs, cette île des Baléares vit désormais à un rythme plus nonchalant.

8. Normandie, France

La Normandie est une destination familiale par excellence, propre à satisfaire les envies de sensations fortes, de vacances rustiques en milieu rural, ou encore de détente sur la plage.
Les amateurs d’adrénaline de tous âges n’ont ici que l’embarras du choix : balade en kayak ou en canoë sur l’Eure (aventureure.fr), accrobranche au parc de loisirs La Forêt des Elfes (laforetdeselfes.com), ou encore découverte des paysages en sillonnant l’un des innombrables sentiers de randonnée équestre et itinéraires cyclables de la région. Vous pourrez aller à la rencontre d’animaux rares au CERZA (en.cerza.com), parc zoologique proposant un safari en train miniature ; vous perdre dans des allées labyrinthiques de champs de maïs aux portes de Caen (labyrinthedecaen.com) ; ou opter pour les attractions à sensations fortes de Festyland (festyland.com), le plus grand parc à thème de Normandie.
Les kilomètres de plages splendides et les stations balnéaires familiales vous permettront de vous reposer en bord de mer. Et pour sortir des sentiers battus, rien de tel que de loger dans un lieu insolite, par exemple une tente suspendue dans les arbres au Woody Park (woody-park.com/tentes-suspendues), ou une chambre d’hôtes au fort du Cap Lévi (fortducaplevi.com), fort du XIXe siècle d’où vous pourrez guetter les pirates…

9. Île de Skomer et Marloes Sands, Pays de Galles, Royaume-Uni

L’île de Skomer, au relief accidenté, est encore largement méconnue, sauf de rares privilégiés bien informés. Située dans une réserve marine naturelle au large de la côte du Pembrokeshire, à la pointe sud-ouest du Pays de Galles, elle offre l’occasion unique d’aller à la rencontre de la vie sauvage. Les enfants sont fascinés (et leurs parents aussi).
Un demi-million d’oiseaux – parmi lesquels des macareux, des guillemots, des fous de Bassan, des fulmars, des cormorans, des petits pingouins, des mouettes tridactyles et des pétrels – règnent ici en maîtres, apparemment oublieux de la présence des hommes. Au large, phoques gris et dauphins s’en donnent à cœur joie. Tâchez de vous joindre aux quelques personnes qui logent sur place (welshwildlife.org/overnight-accommodation-on-skomer) pour profiter de l’île dans une solitude presque complète. À la nuit tombée, les 120 000 couples de puffins des Anglais qui retrouvent leurs nids donnent un formidable concert. De quoi impressionner les plus jeunes, qui en conservent un souvenir impérissable.
Le Dale Princess (pembrokeshire-islands.co.uk) appareille tous les jours sauf le lundi de Martin's Haven. Afin de parachever votre périple, assortissez votre visite de l’île d’une journée ou deux à Marloes Sands (nationaltrust.org.uk/marloes-sands). Cette splendide plage de près de 2 km disparaît comme par magie à marée haute.

10. Bohinj, Slovénie

En général, on ne pense pas d’emblée au lac de Bohinj lorsqu’on évoque la Slovénie. La commune de Bled, avec sa belle église édifiée sur une île et son imposant château, a en effet tendance à lui voler la vedette. Et pourtant, les familles qui s’aventurent jusqu’à Bohinj sont récompensées par des vacances sportives des plus agréables.
Encadré par les Alpes juliennes, le lac de Bohinj se tient à l’ombre du majestueux Triglav. Point culminant de la Slovénie, ce sommet offre un spectacle splendide. Les jeunes voyageurs pleins d’énergie pourront se dépenser en faisant du kayak et du VTT, mais aussi en randonnant jusqu’à des cascades. Ils pourront aussi se baigner et se donner le frisson en téléphérique. Côté restauration, pizzas et glaces viennent compléter l’offre de spécialités locales – le tout payable en euros, à des prix très compétitifs par rapport aux autres stations de montagne d’Europe.
Sachant que l’on est en montagne, il faut s’attendre à des températures plus fraîches que sur la côte, ainsi qu’à des averses de temps à autre. Heureusement, il y a de quoi s’occuper les jours de pluie, que l’on opte pour l’agréable parc aquatique couvert, ou pour une excursion à Ljubljana, très facile d’accès.
 


Paramètres des cookies