1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles îles du sud de l’Europe
Idées de voyage

Les plus belles îles du sud de l’Europe

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 23 juin 2020

Carte

Pas la peine d’aller aux antipodes ou dans les Caraïbes pour se sentir l’âme d’un Robinson Crusoë des temps modernes. Mettez le cap vers des îles de rêve dans les Cyclades en mer Egée, sur Gozo et Comino, Formentera, Pantelleria ou en Corse en Méditerranée. Sur la côte adriatique, explorez Vis ou les îles magiques et mystiques de la baie du Kotor. Et si vous préférez braver les éléments dans les archipels sauvages d’ « avant les Amériques », envolez-vous pour les merveilles naturelles que sont Madère et les Açores.
 

Cyclades, Grèce

Au sud-est d’Athènes, près de 250 îles et îlots s’enroulent autour de l’île de Délios en formant un cercle répondant logiquement au nom de Cyclades. Même si cet archipel de petits paradis est le plus connu de Grèce, il ne déçoit jamais, au contraire. Que vos préférences aillent du côté des plages de sable fin dans les Petites Cyclades de l’Est, vers les roches volcaniques de Milo ou soient orientées vers des îles plus sauvages comme Sifnos ou Tinos, il y en a pour tous les goûts dans les Cyclades. Outre les paysages, elles regorgent de trésors culturels comme sur Délios où serait né Apollon, de villages charmants sur les îles de Syros ou Paros, de moulins à vent dont le blanc contraste avec les volets bleus des maisons et fait presque mal aux yeux sur Santorin. Enfin, vous tomberez également amoureux de la gastronomie des îles et du bon vin pour arroser vos plats. Et pour les fêtards, Mykonos reste l’île du paradis de la fête ! Pour explorer les Cyclades dans ses moindres recoins, privilégiez le bateau et les escales dans les îles de vos rêves.

massimiliano-donghi-jxsxh2shrgy-unsplash.jpg

Les fameux moulins à vent d'Oia, au nord de Santorin

Vis, Croatie

Jusqu’en 1992, la petite île de Vis au large de Split et de l’île de Hvar sur la côte adriatique croate était un territoire militaire yougoslave. Longtemps isolée, elle a gardé son caractère peu touristique et dégage un charme fou mêlé d’une impression de bout du monde. L’eau pure et claire est idéale pour le baigneurs et les plongeurs pourront faire une balade en bateau jusqu’à la grotte bleue sur la petite île voisine de Bisevo. Sur Vis, faites le tour de l’île - elle est longue de 16 km et large de 4 - en scooter ou en vélo en longeant des vignobles à flanc de collines et des champs d’olivier. Les 3 600 habitants de l’île vivent en effet principalement de la viniculture, de l’agriculture et de la pêche. Au port de Vis ou dans celui de Komiza, régalez-vous de plats locaux, à base de homard ou de sardines, selon votre budget !

istock-1013796236.jpg

Ville de Komiža sur l’île de Vis, en Croatie

Madère, Portugal

Madère, c’est un peu la dernière île avant les Amériques et c’est aussi la « perle de l’Océan » , une île volcanique majestueuse aux côtes sauvages et rocheuses, bordées de falaises. N’allez pas à Madère pour ses plages de sable fin quasi-inexistantes - sauf sur l’île voisine de Porto Santo - mais pour son paysage de montagnes et de vallées qui tombent dans l’océan Atlantique. Ses principaux massifs, les Pico Ruivo, Pico das Torres et Pico do Ariero culminent tous à plus de 1 800 m. Les randonnées sont nombreuses et vous entraineront à la découverte des charmants villages perchés qui parsèment l’île. On vient aussi sur Madère pour son climat d’éternel printemps et sa végétation luxuriante qui va avec. A Funchal, la capitale de l’île, vous tomberez sous le charme des bâtisses coloniales. Pour vous baigner, rendez-vous aux piscines naturelles de Porto Moniz au nord de l’île. Et pour ceux qui préfèrent les vagues, cap au sud-ouest de l’île, sur les spots de sufeurs de Jardim do Mar ou Paul do Mar. Avant de quitter l’île, n’oubliez pas de vous procurer une bonne bouteille de Madère !

reiseuhu-5fasog6cpqg-unsplash.jpg

Cascade de Rabacal, Madère

Corse, France

Difficile de parler des îles paradisiaques d’Europe sans évoquer la fameuse « île de beauté ». Elle porte en effet bien son nom car le moindre de ses recoins mérite le qualificatif de « beau » ou de  « belle » :  ses plages, ses criques, ses baies, ses montagnes, ses forêts… Parc naturel régional, la Corse regorge de sentiers de randonnées. Bien sûr, vous pourrez arpenter le fameux GR 20 mais vous aventurer aussi à la découverte de réserves naturelles comme celle de Scandola à l’ouest de l’île, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Outre sa nature foisonnante, la Corse est aussi un vivier de richesses patrimoniales et culturelles. Vous voyagerez dans le temps dans les ruelles des charmants petits villages ou en visitant des musées comme la Maison Napoléon à Ajaccio ou la Citadelle médiévale de Bonifacio. Vous adorerez aussi passer du temps au bord de l’eau, dans l’eau et sur l’eau, dans un univers aquatique aux allures tropicales comme à Porticcio en face des îles sanguinaires… Enfin, la Corse bénéficie aussi d’une autre belle qualité : la farniente, un mode de vie que l’on associe facilement à l’image du paradis !
 

arnaud-schildknecht-f04-zd2vvii-unsplash.jpg

En mer et montagne, la Corse est pleine de surprises

Açores, Portugal

Encore plus à l’ouest que Madère, les Açores restent une destination peu connue des touristes. Et pourtant, son archipel de neuf îles est un véritable paradis de nature sauvage vouée aux anticyclones et aux alizés… Voguez ou volez d’une île volcanique à l’autre. Si vous choisissez l’option bateau, des dauphins risquent de faire un bout de chemin avec vous et vous risquez aussi de croiser des baleines. Chaque île açorienne a ses propres caractéristiques géologiques et ses couleurs dominantes  associées. Ainsi, par exemple, l’île noire de Pico doit sa couleur à ses côtes de basalte et son mont volcanique Pico, le plus haut sommet du Portugal, à 2 351 m d’altitude. Pour compléter votre éventail de couleurs, ne manquez pas l’immense caldeira de l’île bleue de Faial, les piscines naturelles de Ponta da Ferraria et les plages de sable noir de Ribeira Quente de l’île verte de Sao Miguel, les superbes cascades et forêts de l’île rose de Flores ou encore le lagon bleu de Santo Cristo sur l’île marron de Sao Jorge… Bref un paradis tout en couleurs !

maggie-mpx6fhgps3k-unsplash.jpg

Les Açores, véritable paradis de nature sauvage

Comino et Gozo, Malte

Cap sur l’archipel maltais au coeur de la Méditerranée, et plus particulièrement sur les îles de Gozo et Comino moins fréquentées par les touristes que l’île principale de Malte. Sur Gozo, deuxième île de l’archipel, les habitants particulièrement accueillants vivent de l’agriculture et de la pêche. Vous y découvrirez une atmosphère hors du temps et quelques boutiques hôtels charmants pour vous poser avant d’explorer l’île et ses beautés naturelles. Longez ses côtes, ses falaises, ses plages et ses criques. De la baie de Ramla, marchez jusqu’à la grotte de Calypso où Ulysse lui-même aurait vécu sept années. Outre ses merveilles terrestres, Gozo est aussi un paradis aquatique. Armez-vous de masques et de tubas ou de bouteilles pour plonger au Blue Hole, un spot de plongée mondialement connu. Entre Gozo et l’île de Malte, faites une halte sur Comino, un autre paradis pour les baigneurs et les plongeurs. Baladez-vous le long des sentiers rocailleux de cette petite île réserve naturelle de 3,5 km2 avant de plonger dans les eaux turquoise du lagon bleu

carl-borg-dumuursq_ai-unsplash.jpg

Vue depuis la Tal-Mixta Cave sur Ramla Bay, l'une des plages les plus connues de Gozo

Formentera, Espagne

Toujours dans la Méditerranée, au large de l’Espagne et à 6 km au sud d’Ibiza, Formentera a des allures de Bora Bora ! Préservée, la plus petite île des Baléares n’a pas d’aéroports et seulement deux routes. Tandis que sa grande voisine vit au rythme des fêtes et des DJs, Formentera respire la douceur de vivre et garde une vibe hippie du temps où Bob Dylan et Janis Joplin - entre autres - fréquentaient assidument l’île. Aujourd’hui, des célébrités comme Leonardo di Caprio continuent d’entretenir la vibe relax de ce petit paradis méditerranéen. Réputée pour ses activités nautiques et la plongée, elle constitue aussi un beau terrain de jeux pour les randonneurs et les cyclistes amateurs de dunes, de pinèdes, de phares et de villages typiques. Au port de Savina - où vous pourrez surveiller l’arrivée d’une éventuelle star -, profitez aussi de la dolce vita à l’espagnole assis en terrasse, à déguster du bon vin et grignoter des tapas et des olives locales.

david-svihovec-34oyd0zzjao-unsplash.jpg

Plage de Ses Illetes, sur l'île de Formentera

Pantelleria, Italie

Située entre la Tunisie et la Sicile, Pantelleria est une autre « île aux trésors » de la mer Méditerranée. Commencez par explorer ses trésors archéologiques au centre préhistorique de Mursia et notamment ses vestiges de monuments funéraires  - les Sesi - datant de l’âge de bronze. Faites ensuite un bond dans le temps à la découverte de la forteresse médiévale qui surplombe le port charmant de Pantelleria puis des charmantes « dammuso » : des maisons cubiques avec un toit en forme de dôme, construites avec des pierres volcaniques. A l’intérieur des terres, c’est un paysage de monts volcaniques que vous découvrirez dont le plus haut sommet, celui de la Montagna Grande, culmine à 836 m. Le long des côtes, des sources d’eaux thermales côtoient des puits d’eau salée et des jets de vapeur. Sous l’eau, des grottes sous-marines font le bonheur des plongeurs. Pour apprécier au mieux la beauté et la majesté de ses côtes escarpées, faites le tour de l’île en bateau. Sur terre, laissez-vous tenter par les produits locaux dont les vins, parmi les meilleurs du sud de l’Italie.

paolo-chiabrando-kohagr1ultc-unsplash.jpg

Coucher de soleil sur les bords du village de Scauri, sur l'île de Pantelleria

Notre-Dame du Rocher et Saint-Georges, baie de Kotor, Monténégro

De la charmante bourgade de Perast sur la baie magnifique de Kotor, embarquez pour la petite île de Notre-Dame du Rocher. Ne vous attendez pas à un atoll entouré de sable fin mais à un lieu magique, historique et chargé de bonnes énergies… Selon la légende, au XVè siècle, deux frères pêcheurs trouvèrent une icône sur un rocher. Ils la ramenèrent chez eux et leur troisième frère, alors gravement malade, se mit à guérir miraculeusement… Pour remercier la Vierge Marie, les frères aidés d’autres pêcheurs bâtirent une église catholique autour du rocher. Même si l’icône a aujourd’hui disparu, l’église se visite, et on dit que des guérisons miraculeuses continueraient de s’y produire… De l’île de Notre-Dame du Rocher, vous aurez aussi une vue à 360° sur la baie de Kotor et sur l’île voisine de Saint-Georges. Cette dernière abrite une abbaye construite au IXè siècle par des Bénédictins. Entourée de cyprès et bordée d’un vieux cimetière, son atmosphère mystique lui donne un charme fou.

steph-smith-0kkohxr8tys-unsplash.jpg

Perast, dans la baie de Kotor, au Montenegro

Guide de voyage

Le guide indispensable pour partir au bon moment

Paramètres des cookies