1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les îles les plus paradisiaques du nord de l’Europe
Idées de voyage

Les îles les plus paradisiaques du nord de l’Europe

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 24 janvier 2020

Carte

Le terme d’île paradisiaque a tendance à faire référence aux tropiques, aux atolls, aux lagons, aux eaux chaudes et aux coups de soleil. Pourtant, pas besoin d’aller au bout du monde pour explorer des îles aux attributs évocateurs de paradis. A moins de trois heures de vol de la France, le nord de l’Europe regorge d’îles magiques, riches et variées où combiner randonnées, plongée, balades en mer et découvertes de particularités culturelles, géographiques ou gastronomiques. Explorez notre sélection des plus belles îles du nord de l’Europe au cœur de l’océan Atlantique, au large des côtes norvégiennes et écossaises, dans la Manche et dans les eaux scintillantes de la mer Baltique.

L’Islande

On l'appelle parfois la « terre de feu et de glace », un surnom sur mesure pour qualifier ses paysages extrêmes de glaciers et de sources volcaniques. De geysers d’eau chaude en volcans, de cratères actifs en fjords majestueux, les paysages islandais sont à la fois sublimes et stupéfiants. Découvrez-les à pieds, en vélo ou même à cheval en suivant des itinéraires qui vous emmèneront au cœur des volcans, vous plongeront dans des sources d’eau chaude ou vous feront longer les côtes et les glaciers. Partez aussi en mer dans les fjords du nord de l’île pour observer les baleines l’été. Quant à l’hiver, d’octobre à mars, c’est la saison idéale pour les aurores boréales. Profitez aussi de votre voyage en Islande pour goûter aux spécialités culinaires islandaises peu connues comme la kjötsupa - soupe d’agneau -, le skyr, un fromage frais épais, avec des fruits frais ou de la confiture ou encore le borramatur si vous êtes courageux - il contient en effet de l’aileron de requin, des testicules de mouton, des nageoires de phoque, des saucisses de foie, des têtes de mouton et du gras de baleine. Le tout se déguste surtout en hiver avec du pain de seigle !

dietermeyrl-_istock_islande.jpg

Terre de feu et de glace, l'Islande possède de magnifiques paysages

L’archipel des Lofoten en Norvège

Les îles de l’archipel des Lofoten sont d’une beauté à tomber par terre. D’ailleurs, on passe souvent de l’une à l’autre en empruntant des ponts qui surplombent des fjords aux eaux bleu profond et donnent le vertige. Les randonnées sont nombreuses le long des côtes et des fjords. Vous vous sentirez en osmose totale avec une nature intacte parsemée de petites maisons en bois aux couleurs rouge, bleue ou vertes et aux toits parfois végétaux. Des sentiers, vous pourrez aussi observer des oiseaux rares tels que les aigles de mer.
Sur certaines plages comme celle d’Unstad sur l’île de Vestvagoya, vous pourrez faire du surf quelle que soit la saison ! Les Lofoten sont aussi célèbres pour la pêche et des petits villages de pêcheurs parsèment les îles de l’archipel. Goûtez au stockfish, le fameux poisson séché qui sert de base à de nombreux plats locaux et séjournez dans une cabane de pêcheurs au bord de l’eau qu’on appelle rorbu. Amateurs de sports nautiques, passez d’une île à l’autre en kayak, faites du rafting à Svolvaer sur l’île d’Austvågøya et même de la plongée à Ballstad… En hiver, vous pourrez faire du ski de randonnée et admirer de belles aurores boréales, le ciel étant particulièrement pur au-dessus des Lofoten. Enfin, ne manquez pas de partir sur les traces des Vikings, en leur temps fans de l’archipel, au musée de Borg.

lofoten_3_-_c_elisabeth_blanchet.jpg

Petit chalet coloré des îles Lofoten

Les îles Shetlands en Ecosse

A propos de Vikings, les îles Shetlands au nord de l’Ecosse et à l’ouest de la Norvège gardent aussi les traces de leur passage. Vous vous en rendrez particulièrement compte si vous débarquez à Lerwick - la plus grande de l’île principale - fin janvier au moment de Up Helly Aa. Il s’agit du plus grand festival viking d’Europe : 900 hommes revêtent leurs costumes de Viking, leurs casques ailés et leurs bottes fourrées, défilent dans la nuit avec des torches enflammées, et mettent le feu à un drakkar ! Outre la culture viking et des sites archéologiques remontant à l’âge de fer particulièrement bien conservés et uniques comme le site préhistorique de Jarlshof, les Shetlands offrent des paysages stupéfiants de longues plages immaculées ponctuées de falaises impressionnantes sculptées par le temps, le vent et les embruns. Si vous êtes courageux, empruntez les routes des Shetlands en vélo et baladez-vous d’île en île à bord des ferrys locaux. Sinon, en fonction de la période de l’année où vous partez, optez pour la voiture en faisant des petites pauses randonnées à pied. 

istock-moorefam-shetland.jpg

Paysage des îles Shetland

Lewis et Harris en Ecosse

Autre pointe extrême de l’Ecosse, cette fois-ci au nord-ouest : l’île de Lewis et Harris. Elle a beau s’appeler Lewis et Harris, elle ne fait qu’une et les deux régions de Lewis au nord et Harris au sud sont reliées par une petite bande de terre autour de la ville de Tarbert. Tandis que Harris est caractérisée par des paysages rocailleux presque lunaires qui surplombent des lochs ou des côtes escarpées, Lewis est une terre de plaines de tourbe, un tantinet vallonnée donnant sur des lacs. Les côtes alternent longues plages désertes de sable fin, criques de rochers où se prélassent des phoques, et falaises. L’eau a des teintes incroyablement turquoises et certaines plages sont des spots populaires de surf et de planche à voile. Vous pouvez aussi vous balader dans les lochs ou le long des côtes en kayak. Quant aux randonnées possibles, elles sont tout aussi variées à l’intérieur qu’à l’extérieur des terres. Combinez-les avec la visite de sites historiques comme les menhirs mégalithiques de Callanish sur Lewis ou des événements en lien avec la culture gaélique toujours très proéminente sur Lewis et Harris. A propos, un passage au pub un vendredi ou un samedi vous permettra de goûter à la musique et aux chants live gaéliques accompagnés d’une bonne bière ou d’un petit whisky.

harris_-_c_elisabeth_blanchet.jpg

Eaux turquoise des îles Harris et Lewis

Les îles Scilly en Cornouailles

Des eaux turquoises de Lewis et Harris, cap sur celles tout aussi bleues-vert des îles Scilly en Cornouailles. En plus d’une mer « bora-boresque », vous serez épaté par la végétation luxuriante de ces îles peu connues des touristes. Grâce au gulf stream, les îles Scilly regorgent en effet de fleurs et de plantes tropicales. Visitez le jardin botanique de l’Abbaye sur l’île de Tresco. Vieux de plus de 170 ans et aménagé en terrasses avec vue sur la mer, le jardin compte plus de 20 000 végétaux - cactus, palmiers, fougères arborescentes, aloès, agapantes, bambous… -. De ce paradis exotique, prenez le bateau et partez en randonnée à pied, à vélo ou à cheval le long des nombreux sentiers côtiers de l’île de St Mary’s, la plus grande île de l’archipel. Ceux qui préfèrent être sous l’eau seront aussi aux anges. Les îles Scilly - également appelées Sorlingues - constituent un spot idéal avec ses eaux claires, une faune aquatique riche et variée, et plus de 900 épaves à explorer ! Les sports nautiques sont également au cœur des activités prédominantes de l’archipel : voile, kayak, planche à voile et bien sûr farniente sur les plages de sable fin sans oublier les baignades dans la mer et les piscines de mer à marée basse !

istock-lauraperrett1-scilly.jpg

Plage des îles Scilly

L'archipel de Chausey en Normandie

A une petite heure de ferry de Granville, cap sur le seul archipel français des îles anglo-normandes, les îles Chausey, un véritable paradis protégé. Baigné par les plus grandes marées d’Europe, l’archipel dévoile un paysage lunaire à marée basse et plus de 150 îles et îlots à marée haute. Vous pouvez faire le tour de la Grande-Île en quelques heures, en prenant le temps d’aller jusqu’au phare, à la plage du Château-Renault (un ancien fort du XVIème siècle), puis en passant par la jolie petite chapelle de granit, la superbe maison du peintre Marin-Marie et jusqu’au sémaphore, entouré d’une réserve ornithologique. Outre la randonnée, profitez des plages ou des criques pour vous baigner, allez à la pêche aux bouquets, aux coques ou aux crabes dans les rochers. Et si vous avez la chance d’être plaisancier, parcourez l’archipel à la voile ou au moteur avec une bonne carte marine et mouillez le soir dans le sound - port naturel de la Grande-Ile -, « le plus beau lieu de mouillage dans le monde après Bora-Bora », d’après le politicien et écrivain Jean-François Déniau.

istock-stevanzz-chausey.jpg

L'archipel de Chausey en Normandie

Belle-Ile-en-Mer en Bretagne

Belle-Ile, la plus grande des îles bretonnes, porte bien son nom. A 14 km au large de Quiberon en Bretagne sud, cette île est un condensé des plus beaux paysages bretons : à l’ouest, des falaises et côtes déchiquetées dont les fascinantes aiguilles plantées dans l’océan de Port-Coton et à l’est, de longues plages de sable doré. L’intérieur des terres est tout aussi varié, alternant champs cultivés, bois et landes exposées aux vents. Belle-Ile est aussi une île écologique dont les 5 500 habitants permanents prennent particulièrement soin. Partez en randonnée sur le sentier côtier qui entoure l’île, long de 82 km, empruntez également des chemins intérieurs à la découverte de ses nombreux petits villages charmants et d’une végétation étonnante où figuiers, lauriers, mimosas, palmiers et camélias poussent les uns à côté des autres. Idéale pour les sports nautiques et les plaisirs de la plage, Belle-île mérite aussi qu’on s'attarde sur son patrimoine en visitant la citadelle Vauban, le musée Sarah Bernhardt, l’église de Locmaria et en grimpant tout en haut du Grand Phare.

istock-clu-belle_ile_en_mer.jpg

Coucher de soleil sur Belle-île-en-mer

Rügen en Allemagne

Après les falaises de schiste noir de Belle-Ile, découvrez celles de Rügen, en craie, qui culminent à près de 120 m sur les eaux claires et scintillantes de la mer Baltique. Depuis plus de 200 ans, Rügen, la plus grande des îles allemandes, est une destination de vacances familiales. Bordées de charmantes stations balnéaires telles que Binz, Sellin, Göhren et Sassnitz, les côtes de Rügen sont aussi parsemées de petits villages de pêcheurs traditionnels. Ile idéale pour la pratique de sports nautiques comme le surf, la planche à voile, le kitesurf, la voile ou tout simplement des excursions en bateau, l’île allemande abrite aussi de magnifiques sentiers de randonnée à arpenter. Suivez tout particulièrement le long des falaises abruptes du parc national de Jasmund au nord-est de l’île. Profitez de votre petit séjour sur Rügen pour une cure de bien-être dans les centres de thalasso de Binz ou Sellin. Idéale pour des vacances familiales, emmenez vos bambins à bord du Roland-Express, un petit train à vapeur qui sillonne le sud-est de l’île. Et si vous avez une âme d’aventurier-détective, partez à la recherche du trésor du pirate Klaus Störtebeker, le "Robin des Bois" du nord de l’Allemagne : il aurait enterré une partie de son trésor sur Rügen.

istock-avtg-rugen_allemagn.jpg

Roches calcaires aux teintes rosées sur l'île de Rugen

L’archipel d’Aland en Finlande

Ce n’est pas une île paradisiaque que vous découvrirez dans l’archipel d’Aland mais 6 500 îles et îlots, entre le sud-ouest de la Finlande et la Suède. Non seulement l’archipel est magnifique mais il a aussi un statut spécial : bien qu’appartenant à la Finlande, il a son autonomie gouvernementale et on y parle suédois. Amusez-vous à passer d’une île à l’autre que vous ayez choisi la voile, le kayak, le ferry, la barque-bateau ou même le vélo, grâce aux nombreux ponts. L’hiver, en vous renseignant bien sur les itinéraires, vous pouvez même glisser d’île en îlot à ski ou en patins à glace ! Découvrez aussi l’histoire riche de l’archipel en vous baladant dans sa charmante capitale de 11 000 habitants, Mariehamn - Port Marie -, pour découvrir sa culture et son architecture uniques. Fondée en 1861 par le Tsar Alexandre II, elle garde, notamment grâce à ses vieilles maisons en bois, un charme russe, allié à une forte empreinte suédoise puisque l’archipel faisait partie du Royaume de Suède jusqu’en 1809. Après votre tour d’île en îlot, faites un break dans un des charmants bistros de Mariehamn et emmenez vos enfants sur l’île de Lilla Holmen où ils pourront se prendre pour des flibustiers à bord d’un bateau-musée.


Paramètres des cookies