1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. Où et comment admirer les aurores boréales en 2020 ?
Astuces voyage

Où et comment admirer les aurores boréales en 2020 ?

Texte par

Alex Butler (traduit de l'anglais par Virginie Lochou)

Mis à jour le : 20 décembre 2019

Carte

Si vous souhaitez voir les aurores boréales en 2020, vous serez peut-être déçus d’apprendre qu’il ne s’agit pas de l’année idéale pour assister à ce spectacle magique. Pourtant, avec un peu d’organisation, vous pourrez tout de même réaliser votre rêve.

L’année 2020 est-elle un bon cru pour admirer les aurores boréales ? 

Les aurores boréales, ces phénomènes féériques qui illuminent certaines nuits, sont influencées par l’activité du soleil. Rodney Viereck, de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA), a expliqué à Lonely Planet qu’un cycle solaire dure environ 11 ans : un maximum solaire de 3 à 4 ans durant lequel on peut observer de nombreuses aurores boréales, quelques années de transition, puis un minimum solaire de 3 à 4 ans. Au grand regret des voyageurs en quête des aurores, l’année 2020 est proche du minimum solaire.

ab2.jpg

Les aurores boréales illuminent le ciel norvégien

Est-il possible d’admirer les aurores boréales pendant le minimum solaire ? 

Bien heureusement, le minimum solaire offre un avantage indéniable : les aurores sont plus prévisibles. Pendant le maximum solaire, le soleil est plus « actif », et les éruptions solaires et les éjections de masse coronale (EMC) favorisent les aurores boréales. Néanmoins, celles-ci sont soudaines et très rapides.
Un autre phénomène donne naissance à des aurores boréales : les trous coronaux. Ceux-ci peuvent durer plusieurs mois et, comme Rodney Viereck l’explique : « La rotation du soleil durant 27 jours, nous pouvons constater des vents solaires de très grande vitesse. Imaginez quelqu’un qui tournerait sur lui-même en tenant un tuyau d’arrosage et qui vous aspergerait à chaque tour. Les aurores boréales sont ainsi plus prévisibles durant le minimum solaire que pendant le maximum. Si elles étaient parfaitement visibles il y a 27 jours, il est probable qu’elles le seront aussi aujourd’hui, puis à nouveau dans 27 jours. »
Pour optimiser vos chances d’observer les aurores boréales, vous devrez simplement faire un peu de recherches. Plusieurs ressources sont à votre disposition en ligne, comme le Centre de prédiction de météorologie spatiale de la NOAA ou le service Aurora de l’Union européenne.

ab3.jpg

Une aurore astrale vue depuis un avion

Quelles sont les meilleures destinations pour observer les aurores boréales ?

Rodney Viereck conseille de se rendre au nord : à Fairbanks en Alaska, à Yellowknife ou à Churchill au Canada, en Islande ou dans le nord de la Norvège. « L’Islande est une destination prisée car vous pouvez aussi y observer des volcans en activité, » dit-il. La NOAA offre également des conseils pour l’observation des aurores boréales avec des liens vers des cartes montrant où elles sont visibles. Toutefois, il faut surtout faire preuve de patience et aller le plus au nord possible. Il est indispensable que le ciel soit dégagé, et plus vous pourrez prolonger votre séjour, plus vous aurez de chances de vous émerveiller devant ce spectacle naturel.

istock-nchant-aurore_australe.jpg

Les couleurs scintillantes des aurores australes en Nouvelle-Zélande

Où observer les aurores astrales ?

Si vous avez prévu de vous rendre en Australie ou en Nouvelle-Zélande, vous pourriez avoir la chance d’admirer des aurores astrales, un phénomène identique aux aurores boréales. Peut-être un peu moins connues, elles se produisent généralement au-dessus de l’océan, mais on peut pourtant les observer depuis quelques sites en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Tasmanie.
Le Dr Ian Griffin, astronome et directeur de l’Otago Museum de Dunedin, l’une des villes les plus au sud de la Nouvelle-Zélande, étudie les aurores astrales depuis longtemps. Il affirme en avoir vu plus de 150 en six ans, mais la Nouvelle-Zélande étant située sous l’ovale auroral, les aurores ne se produisent jamais directement au-dessus du pays. Si vous visitez Dunedin et voulez partir en quête des aurores astrales, le site de Prévision des aurores de Dunedin, géré par l’université d’Otago en partenariat avec le musée, aide à suivre ces merveilleux phénomènes. Le Dr Griffin a déjà organisé des vols charters pour admirer les aurores astrales et il prévoit d’en organiser d’autres en 2020.


Paramètres des cookies