1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les dix plus beaux sites naturels du Royaume-Uni
Idées de voyage

Les dix plus beaux sites naturels du Royaume-Uni

Texte par

lonelyplanet.com (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 11 septembre 2020

Carte

Le Royaume-Uni est plein de superbes sites naturels et offre côtes sauvages, criques secrètes, monts embrumés… bref, tout ce dont peut rêver un amoureux de la nature. Voici dix des plus belles merveilles naturelles du Royaume-Uni, qui vous donneront envie de partir à l’aventure en pleine nature.

Renseignez-vous sur les restrictions en vigueur avant de réserver votre voyage, et suivez toujours les recommandations sanitaires de votre gouvernement.

Côte jurassique, Dorset

Éperons rocheux imposants, arches creusées par la mer et fossiles en abondance, plus quelques-unes des plus belles plages du pays : la Côte jurassique est le premier site naturel d’Angleterre classé au Patrimoine mondial, ce qui la met sur le même plan que la Grande Barrière de corail ou le Grand Canyon. Parmi les plus beaux sites naturels de cette côte, citons la très photogénique Durdle Door, Lulworth Cove et le Golden Cap.

Cader Idris, Snowdonia

Le Pays de Galles regorge de paysages somptueux mais il est difficile de rivaliser avec le massif de Snowdonia : sommets rocheux, vallées glaciaires, crêtes sinueuses, rivières et lacs scintillants. Le mont Cader Idris (893 m) est baptisé d’après le géant Idris, qui aurait créé ce paysage accidenté en défiant ses rivaux au lancer de rochers.
On dit aussi que c’est une terre visitée par Gwyn ap Nudd, le dieu celtique des enfers, et qu’entendre les hurlements de ses chiens serait un présage funeste. On y trouve certaines des plus belles randonnées du Pays de Galles, et les différents sentiers menant à son sommet se parcourent aisément en une journée.

istock-1182912397.jpg

Le mont Cader Idris dans le massif de Snowdonia

Fingal’s Cave, Écosse

Accessible seulement en bateau, cette grotte marine de basalte colonnaire de l’île de Staffa a inspiré à Mendelssohn une ouverture, Les Hébrides (ou La Grotte de Fingal), après que le compositeur eut entendu les vagues résonner dans cette cathédrale naturelle. Les parois de la grotte et les falaises environnantes sont faites de colonnes basaltiques hexagonales semblables à des piliers (“Staffa” signifie île des piliers en norrois). On peut débarquer sur l’île et entrer dans la grotte par une chaussée.

Nord-ouest des Highlands d’Écosse

Les Highlands ne manquent pas de panoramas magnifiques, mais leur extrême nord-ouest est réellement fantastique. La route côtière entre Durness et Kyle offre des paysages stupéfiants à chaque virage : les monts déchiquetés d’Assynt, la beauté austère de Torridon et les falaises isolées de Cape Wrath. 

istock-1159974134.jpg

Formations rocheuses à Sango Bay, près de Cape Wrath

Dartmoor 

Le cœur sauvage du Devon, qui couvre plus de 950 km2, est un grand parc national qui semble sorti tout droit d’un livre de Tolkien, avec ses bruyères couleur de miel, ses rochers couverts de mousse, ses ruisseaux qui gazouillent et ses austères collines de granit (appelées tors dans la région).
Quand le soleil est là, Dartmoor est idyllique : les chevaux y vivent en liberté et les moutons broutent au bord des routes. Mais quand arrivent la neige fondue ou les tourbillons de brouillard, on comprend pourquoi Dartmoor a servi de cadre à Sir Arthur Conan Doyle pour Le Chien des Baskerville : la lande se transforme en une lugubre étendue sauvage où les histoires de chien fantôme peuvent paraître bien réelles.

istock-157602818.jpg

Le paysage spectaculaire du parc national du Dartmoor

Falaises de craie des Seven Sisters, East Sussex

Les célèbres falaises blanches de Douvres sont plus connues, mais les grandes parois crayeuses des Seven Sisters sont bien plus spectaculaires. Ces six kilomètres de roche blanche qui ondulent le long de la côte du Sussex dominent la Manche et forment l’imposante frontière méridionale du parc national des South Downs. L’impressionnant promontoire de Beachy Head est des plus remarquables.

istock-134251031.jpg

Beachy Head, qui fait partie des falaises crayeuses des Seven Sisters

Lake District

William Wordsworth et ses amis romantiques furent les premiers à vanter les charmes du Lake District et on comprend aisément ce qui leur a plu. Le Lake District était déjà le parc national le plus populaire du Royaume-Uni lorsqu’il a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 2017, reconnaissant ainsi sa longue histoire d’agriculture de montagne, mais pour la plupart des gens, il représente surtout l’occasion de parcourir à pied ses monts (les fells) et d’admirer un paysage superbe qui leur donne envie d’y revenir chaque année.

istock-1027179192.jpg

Le lac Windermere est le plus grand lac naturel d'Angleterre

Yorkshire Dales

Les Yorkshire Dales, de l’ancien mot norrois dalr qui signifie “vallées”, sont protégés en tant que parc national depuis les années 1950 et forment une des régions les plus appréciées d’Angleterre pour la randonnée et le cyclisme. Les vallées glaciaires du parc se caractérisent par un paysage particulier de landes d’altitude, de paysages étagés et de plateaux, ponctués de délicieux pubs ruraux et de sentiers battus par les vents. Dans le sud calcaire des Dales, on trouve les plus beaux exemples de paysages karstiques (créés par l’eau de pluie qui a dissous la roche calcaire).

istock-1193362891.jpg

Les Dales présentent un paysage caractéristique de vallées et de plateaux calcaires

Maelström de Corryvreckan, Écosse

Le maelström de Corryvreckan, un des trois plus puissants au monde, tourbillonne entre les îles de Jura et de Scarba. En gaélique, son nom signifie “chaudron des mers mouchetées”, et on dit que c’est là que la déesse de l’hiver Cailleach Bheur lave ses vêtements. On peut l’observer grâce à une croisière en bateau ou en montant en haut d’une falaise, lorsque les marées sont favorables.

Chaussée des Géants, Irlande du Nord

Cette spectaculaire formation rocheuse – seul site classé au patrimoine mondial de l’Unesco d’Irlande du Nord – offre un des paysages les plus impressionnants et les plus évocateurs d’Irlande. C’est une grande étendue de colonnes basaltiques hexagonales serrées et régulières, qui semblent réellement avoir été l’œuvre de géants.

istock-1017973942.jpg

La Chaussée des Géants est constituée de plus de 40 000 colonnes

 

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Écosse

Paramètres des cookies