1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les meilleures destinations à découvrir à vélo en 2020
Idées de voyage

Les meilleures destinations à découvrir à vélo en 2020

Texte par

Keir Place (traduit de l'anglais par Géraldine Masson)

Mis à jour le : 29 janvier 2020

Carte

Certains endroits se prêtent particulièrement à une découverte à vélo, qui permet d’aller à son rythme et de s’éloigner des circuits touristiques. Et après avoir bien pédalé, l’on en apprécie d’autant plus la cuisine locale ! Voici une sélection des meilleures destinations de cyclotourisme pour 2020.

1. Sienne, Italie

Dans le monde du cyclisme, Sienne est célèbre pour les Strade Bianche, une course qui, en début de saison, sillonne les routes de terre de cette région vallonnée et se termine dans la ville, Piazza del Campo. Il est particulièrement agréable de suivre l’itinéraire de la course à son propre rythme. Les routes jalonnées de cyprès courent dans les collines entre vignobles et oliveraies. Choisissez un vélo avec des pneus larges pour profiter du paysage sans trop vous soucier du terrain. Après avoir parcouru la campagne, régalez-vous d’un copieux repas toscan arrosé de quelques verres de Brunello.

vancouver-north-shore-mountain-biking_0.jpg

Les environs de Vancouver sont le terrain de jeux favori des VTTistes

2. Vancouver, Canada

Le North Shore de Vancouver demeure un lieu mythique pour les amateurs de VTT. À quelques kilomètres à peine de la ville, des pistes abruptes serpentent entre d’immenses cèdres rouges et empruntent parfois des passerelles en bois ou autres bascules. De beaux fous rires vous attendent si vous possédez l’expérience nécessaire pour vous lancer sur ces parcours techniques. Le mont Fromme et le mont Seymour abritent les pistes les plus célèbres et les plus difficiles. Que les moins aguerris se rassurent : il existe aussi de nombreux sentiers plus accessibles.

cyling-yorkshire-england-uk.jpg

Les collines du Yorkshire sont de plus en plus prisées des cyclistes Britanniques et d’autres pays

3. Yorkshire, Angleterre

Ces 10 dernières années, Bradley Wiggins, Lizzie Deignan et Chris Froome ont donné envie à des centaines de milliers de Britanniques d’enfourcher un vélo. Si le Royaume-Uni ne figure pas encore parmi les destinations de cyclotourisme les plus connues, cela pourrait changer rapidement. Les petites routes tranquilles des régions comme le Yorkshire se prêtent parfaitement à une découverte à vélo. Certes moins hautes que certains cols de montagne, les collines des Dales sont déjà bien pentues et s’enchaînent les unes derrière les autres. Nul doute qu’après une heure ou deux, vous rêverez d’un thé accompagné de quelques scones ! La ville thermale de Harrogate, qui a accueilli les championnats du monde de cyclisme en 2019, est un lieu de séjour idéal.

cycling-norway.jpg

Les 9 km de côte qui démarrent à Lysebotn sont éprouvants mais méritent le détour

4. Stavanger, Norvège

Avec ses massifs rocheux battus par les vents, ses forêts touffues, ses cascades vertigineuses et ses fjords profonds, la Norvège donne immanquablement l’impression de se sentir tout petit. Peut-être est-ce aussi la raison pour laquelle ses habitants se montrent si accueillants ! Située sur la côte sud-ouest du pays, Stavanger, ville prospère de taille moyenne, constitue un bon point de départ pour découvrir à vélo une région magnifique. Depuis le petit port de la ville, bordé de jolies maisons colorées, un ferry peut vous déposer au fond du fjord de Lysebotn, d’où démarre une route splendide et incroyablement raide qui grimpe sur 9 km pour rejoindre un plateau sauvage. Une fois au sommet, la route serpente sur environ 120 km à travers le fjord pour regagner la ville.

girona-cycling-tour.jpg

Gérone ne manque pas de grimpettes ni de points de vue spectaculaires

5. Gérone, Espagne

Un climat agréable toute l’année, des routes tranquilles, des montagnes et la côte méditerranéenne à proximité. L’on comprend que de nombreux cyclistes professionnels aiment s’entraîner à Gérone. La ville catalane colorée accorde une grande place au vélo : magasins de cycles dernier cri, tour-opérateurs spécialisés, cafés réservant un accueil particulier aux coureurs, sans parler des cyclistes aguerris qui ne manqueront pas de vous doubler dans l’ascension des cols d’Els Angels et de Rocacorba. Gérone possède en outre un riche patrimoine historique et culturel. Après avoir bien pédalé, visitez les murailles du vieux quartier, la cathédrale ou l’un des nombreux musées. Vous pourrez vous détendre aux thermes romains avant de savourer un repas local au restaurant.

bicycle-amsterdam.jpg

Amsterdam est la ville du vélo par excellence

6. Amsterdam, Pays-Bas

Le nombre de personnes circulant à vélo à Amsterdam surprend toujours les visiteurs. Des banquiers en costume traversent la place Dam sur de vieux biclous, des étudiants, une chope de bière sur le guidon et un passager sur le porte-bagages, tentent un équilibre précaire, tandis que des mamies font leurs courses en vélo électrique et que des familles entières prennent place sur un vélo cargo. Chaque jour, des centaines de millions d’habitants se déplacent en vélo. Pourquoi ne pas rejoindre le mouvement ? En une journée, vous pourrez longer les canaux et vous balader dans Vondelpark, vous arrêter dans un ou deux musées d’art, avant de terminer dans un restaurant, un bar ou un coffee-shop, avec déjà un bon nombre de kilomètres dans les jambes ! Restez bien attentif lorsque vous pédalez car les pistes cyclables sont souvent très encombrées.

athens-georgia-cycling.jpg

Bon nombre des routes empruntées par les cyclistes aux environs d’Athens, en Georgie, ne sont pas goudronnées

7. Athens, États-Unis

Ville universitaire dotée d’une excellente scène musicale, Athens, en Géorgie, se niche au cœur d’un réseau de petites routes non goudronnées et abrite une communauté de cyclistes sympathiques et accueillants. En hiver, elle attire de nombreux amateurs, qui profitent de la météo clémente pour s’entraîner avant le printemps. Suivez-les sur une ou deux étapes d’une sortie de la Winter Bike League, qui parcourt la région tous les samedis, avec des haltes dans les stations-service les plus pittoresques. Ou organisez simplement votre propre circuit pour profiter du paysage à votre rythme.

cabot-trail-cape-breton-canada-cycling.jpg

La piste Cabot, sur la côte de l’île du Cap Breton, en Nouvelle-Écosse, offre un panorama somptueux

8. Île du Cap Breton, Canada

La piste Cabot, qui suit la côte de l’île du Cap Breton, au large du littoral atlantique du Canada, traverse des villages de pêcheurs où l’on parle toujours le gaélique, des réserves d’Indiens micmacs et des villes acadiennes. Elle serpente dans des forêts anciennes et longe des falaises aux tons d’ocres avant de dévaler vers la plage et de jolis petits ports où l’on peut déguster soupe de poissons et homard tout frais pêché. Cette route de 300 km compte parmi les plus beaux circuits à faire à vélo en Amérique du Nord. Allez-y de préférence au printemps ou à l’automne. L’été attire souvent beaucoup de monde et l’hiver est un vrai hiver canadien !

boulder-colorado-usa-cycling.jpg

Boulder, dans le Colorado, est le point de départ idéal pour gravir les Rocheuses

9. Boulder, États-Unis

Surnommée la « république populaire de Boulder » par ses habitants, la ville vaut le détour. Située à 50 km au nord-ouest de Denver au pied des Rocheuses et siège de l’université du Colorado, elle abrite scientifiques, universitaires hippies et sportifs bobos. Vous avez toutes les chances de croiser des monsieur-muscle sur les chemins de VTT des environs, les habitants de Boulder se targuant d’être en excellente forme physique. Cyclistes professionnels et amateurs s’y pressent depuis des dizaines d’années, tant pour son atmosphère étudiante que pour les sommets alentours. Si vous voulez réaliser une véritable prouesse, tentez le circuit Fearsome Foursome, comprenant Flagstaff, Sugarloaf, Magnolia Roads et Sunshine Canyon, qui totalise 2 600 m de dénivelée positive sur 80 km. Rassurez-vous, de nombreuses autres balades sont beaucoup plus accessibles.

10. Chihuahua, Mexique

Chihuahua offre un bon aperçu de ce que pouvait être le Far West. Dans cet État aux montagnes abruptes, les cavaliers demeurent plus nombreux que les cyclistes, mais l’on peut traverser à vélo des paysages spectaculaires. Les routes grimpent jusqu’à plus de 2 000 m dans des étendues désertiques parsemées de pins rabougris, avant de redescendre dans les forêts en lacets serrés. Ne manquez pas le Canyon du Cuivre, plus large et plus profond que le Grand Canyon américain, et n’hésitez pas à goûter les plats vendus sur les étals de rue dans les villages.


Guide de voyage

De l’Australie à la Patagonie, nos auteurs font le récit de 50 de leurs plus beaux périples en vélo. Il y en a pour toutes les montures et tous les niveaux !

Paramètres des cookies