1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les 10 sites les plus visités du Royaume-Uni
Idées de voyage

Les 10 sites les plus visités du Royaume-Uni

Carte

Vous prévoyez un voyage au Royaume-Uni et ne savez par où commencer ? Historiques ou récents, classiques ou plus surprenants, voici les sites les plus visités en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles. British museum, lieux de cultes, châteaux et galeries contemporaines, il y en a pour tous les goûts ! 

1. Le British Museum (Londres)

Avec plus de 5,4 millions de visiteurs annuels, le British Museum, le plus grand musée du pays, figure en tête du classement des sites londoniens les plus fréquentés. Son succès s’explique aisément : l’entrée est gratuite et les collections stupéfiantes. On est d’emblée impressionné par la Great Court, vaste cour carrée réaménagée par Norman Foster en 2000. Se succèdent ensuite de vastes galeries consacrées aux civilisations antiques (égyptienne, étrusque, romaine, etc.). Profitez d’une visite guidée gratuite “eyeOpener” et ne manquez pas les pièces maîtresses, notamment la pierre de Rosette, les sculptures du Parthénon (ou marbres d’Elgin) et le remarquable trésor de l’Oxus. N’espérez pas tout voir en une seule visite !

Découvrez les différents itinéraires de visite proposés par le musée sur www.thebritishmuseum.org

2. Le mystérieux Eden Project (Cornouailles)

L’Eden Project est en phase avec son époque : à l’heure où le respect de l’environnement est sur toutes les lèvres, ce site au nom mystérieux abrite les plus grandes serres de la planète. Il a été conçu dans le cadre d’un projet éducatif remarquable démontrant à quel point l’homme ne peut se passer de la nature. Les milieux tropicaux, tempérés et désertiques ont été recréés à l’intérieur de vastes biomes permettant de découvrir en un seul voyage les forêts tropicales d’Amérique du Sud et les déserts nord-africains. On ne vient pas seulement ici pour s’instruire : des concerts ont lieu l’été (les Eden Sessions) et un festival est organisé l’hiver (une patinoire est également installée sur le site).

L’Eden se trouve à environ 5 km au nord-est de St Austell, dans les Cornouailles. Des bus assurent la navette. Vous bénéficierez d’une réduction sur le tarif d’entrée si vous venez à vélo.

3. L'incroyable Pleasure Beach de Blackpool

Avec ses bâtiments kitsch, ses enseignes lumineuses racoleuses et son parc d’attractions, Blackpool est la quintessence des stations balnéaires britanniques. L’endroit doit son succès (6 millions de visiteurs par an) à Pleasure Beach, un espace de 16 ha en bord de plage réunissant plus de 125 attractions, parmi les meilleures d’Europe, des manèges high-tech pour amateurs de sensations fortes aux paisibles carrousels à l’ancienne (ne manquez pas le Big Dipper, une petite merveille datant de 1923).

De début septembre à début novembre, les 8 km du front de mer brillent de mille feux à l’occasion des Illuminations de Blackpool.

4. La Cathédrale de Canterbury, dans le comté de Kent

Siège de l’Église anglicane, Canterbury est considérée comme la plus belle ville épiscopale d’Angleterre. Sa cathédrale, l’une des plus remarquables d’Europe, domine le charmant centre-ville, riche de ruelles médiévales, de jardins au bord de l’eau et de fortifications anciennes. Construite entre le XIe et le XVe siècle, elle se distingue par son architecture mêlant admirablement les styles roman et gothique primitif et par son atmosphère propice au recueillement. La cathédrale est associée à de nombreux récits captivants. Certains sont célèbres pour leurs épisodes tragiques : l’archevêque Thomas Becket y fut assassiné en 1170 ; sa tombe est depuis devenue un lieu de pèlerinage.

Datant du XVe siècle, le Cathedral Gate Hotel jouxte l’imposante entrée de la cathédrale.

5. La Tour de Londres

La Tour de Londres est le site payant le plus fréquenté de la capitale britannique, avec 2 millions de visiteurs par an. Il s’agit en réalité d’un château, achevé en 1285, dont les divers édifices servirent de résidence royale, de Trésor, d’hôtel des Monnaies et d’arsenal. La tour, construite en 1078 sous Guillaume le Conquérant, est la plus ancienne partie de cette forteresse. Sous Henri VIII, elle fut transformée en prison. Elle est encore gardée aujourd’hui par des hallebardiers. Le site de l’échafaud, les corbeaux omniprésents ou la fameuse salle des joyaux de la Couronne donnent corps aux légendes qui entourent ce lieu.

Une légende dit que le royaume périclitera le jour où les corbeaux quitteront la Tour. C’est pourquoi on leur a rogné les ailes !

6. Le Château d’Édimbourg

Remontez le temps en empruntant le Royal Mile jusqu’au château d’Édimbourg, qui domine la capitale écossaise du haut d’un éperon rocheux. L’édifice présente un mélange de styles architecturaux reflétant ses diverses fonctions à travers les siècles : il servit à la fois de résidence royale et de bastion militaire. Derrière ses imposantes murailles, la petite chapelle St Margaret, du XIIe siècle, est le plus vieux monument de la ville. Le château abrite les joyaux de la Couronne écossaise, qui comptent parmi les plus anciens d’Europe, ainsi que la pierre du Destin, emblème de la nation écossaise. Où que vous vous trouviez à Édimbourg, vous n’échapperez pas au coup de canon tiré chaque jour à 13h depuis les remparts.

Visitez le château en août, lors du spectaculaire Military Tattoo d’Édimbourg, un grand festival de musique militaire.

7. Le Lac Windemere, dans le parc national de Lake District

Quelque 14 millions de visiteurs se rendent chaque année dans ce parc national du nord de l’Angleterre. Pour beaucoup, ses grands lacs s’étirant au fond de vallées glaciaires dominées par des sommets escarpés constituent les plus beaux paysages du pays. Le plus impressionnant d’entre eux est le majestueux lac Windermere. Ses eaux argentées, qui s’étendent sur 17 km d’Ambleside à Newby Bridge, attirent les touristes depuis le milieu du XIXe siècle et l’arrivée des premiers trains à vapeur dans la région. Plusieurs prestataires proposent des excursions en bateau sur le lac – la plus appréciée étant la croisière à bord du Tern, qui promène les visiteurs depuis plus d’un siècle.

Les différentes formules d’excursions en bateau sur le lac sont présentées sur le site www.windermere-lakecruises.co.uk. Il est aussi possible de louer un canot.

8. Le parc d'attractions Xscape à Milton Keynes

Ville nouvelle bâtie au nord de Londres, Milton Keynes souffre d’une réputation désastreuse en Grande-Bretagne. Elle possède pourtant l’un des sites touristiques les plus visités d’Angleterre (près de 7 millions d’entrées annuelles), Xscape, grand parc d’attractions proposant de multiples activités : les plus longues pistes de ski indoor du royaume, un tunnel vertical dans lequel est propulsé de l’air permettant de simuler un saut en chute libre, des murs d’escalade, un bowling, un cinéma, des boutiques, des restaurants, etc. De quoi redorer le blason de cette triste agglomération.

Milton Keynes a été conçue selon un plan quadrillé dans les années 1960.

9. Le Tate Modern, musée contemporain incontournable de Londres

Sur la rive sud de la Tamise, transfiguré ces dernières années par un important programme de réhabilitation, se dresse l’un des pôles culturels majeurs de la capitale. D’une centrale électrique désaffectée, une équipe d’architectes bien inspirés a fait un étonnant musée d’art moderne. Inaugurée en l’an 2000, la Tate Modern a rapidement figuré dans le “Top ten” des sites londoniens, avant de devenir le musée d’art contemporain le plus visité du monde. Un véritable tour de force, d’autant que la Tate Modern a relevé la gageure de présenter au grand public des œuvres parfois déconcertantes. Après la visite (ne manquez pas les œuvres monumentales présentées dans le vaste Turbine Hall), prenez une pause dans le restaurant aménagé au dernier étage et profitez du panorama exceptionnel.

Après l’art contemporain, pourquoi ne pas poursuivre avec un grand classique londonien ? Le théâtre Shakespeare’s Globe vous invite à un saut dans le passé.

10. Le Musée de Kelvingrove à Glasgow

Après trois années de fermeture dues à d’importants travaux de rénovation, le plus beau musée d’Écosse a enfin rouvert ses portes. Ce majestueux édifice victorien, qui est aussi le site gratuit le plus fréquenté du pays, présente des collections consacrées à l’histoire naturelle et à l’histoire écossaise – on peut y voir un Spitfire (avion de la Seconde Guerre mondiale) grandeur nature, tandis que la Glasgow Stories Exhibit illustre des épisodes de l’histoire de la ville – ainsi que de nombreuses œuvres d’artistes écossais et européens, dont Le Christ de saint Jean de la Croix de Salvador Dalí (le tableau préféré des Écossais, d’après un sondage).

50 personnes ont été mobilisées trois ans durant pour emballer les 200 000 objets du musée avant sa restauration. 

evaneos