-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Les cathédrales les plus impressionnantes de France
France

Les cathédrales les plus impressionnantes de France

Mis à jour le : 22 mars 2018

Carte

Flèches et pointes semblant percer le ciel, architecture en dentelle, hautes verrières racontant des histoires… ces cathédrales forcent l'admiration depuis des siècles et témoignent aujourd'hui encore de l'audace de leurs bâtisseurs.

1. Cathédrale Saint-Corentin, Quimper (Finistère)

Vingt ans de restauration ont rendu sa splendeur à cette cathédrale, l'un des premiers exemples d'architecture gothique en Bretagne. L'édifice, qui remplace un précédent sanctuaire roman, a été construit entre 1239 et 1494. Ses deux flèches ajoutées en 1854 sont dues à l'architecte Joseph Bigot. Élégante, la façade développe un vocabulaire typique du gothique flamboyant, avec son portail dont les voussures sont animées de sculptures et de blasons. Les contreforts sont ornés de pinacles et les deux tours carrées sont hautes de 76 m. La campagne de restauration a permis de rendre sa polychromie au décor intérieur, qui reste cependant très sobre.

Cathédrale Saint-Corentin, Quimper, Finistère, France.

Cathédrale Saint-Corentin, Quimper, Finistère, France.

2. Cathédrale Saint-Pierre, Beauvais (Oise)

D'emblée, on sent que quelque chose cloche. Fruit de la mégalomanie des hommes, la cathédrale de Beauvais n'a pas de nef. Le chœur gothique – toujours le plus haut du monde – s'est en partie effondré douze ans après sa construction en 1272. Idem pour la flèche de 150 m élevée au XVIe siècle. Pour appréhender la folie des grandeurs des bâtisseurs de l'époque, rendez-vous au milieu de la cour du musée (entrée libre), face à la cathédrale. C'est là qu'aurait dû se trouver l'entrée de l'édifice, détruisant au passage la Basse-Œuvre, l'une des deux dernières cathédrales carolingiennes de France. Inachevée à jamais, la cathédrale de Beauvais est unique.

Cathédrale Saint-Pierre, Beauvais, Oise, France.

Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

3. Cathédrale Sainte-Cécile, Albi (Tarn)

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, Sainte-Cécile est la plus grande cathédrale en brique rose au monde. C'est grâce à l'extraction de l'argile du Tarn que cette église fortifiée a vu le jour. Sa construction, dès 1282, imposa la foi catholique dans un pays marqué par le catharisme. Six mille Albigeois pouvaient y trouver refuge. Son intérieur est préservé, à l'image de son chœur sculpté du XVe siècle. Adossé à l'édifice, le palais de la Berbie était autrefois la demeure des puissants évêques d'Albi.

Cathédrale Sainte-Cécile, Albi, Tarn, France.

Cathédrale Sainte-Cécile, Albi (Tarn)

4. Cathédrale Notre-Dame de Rouen (Seine-Maritime)

La cathédrale de Rouen se devait d'être, littéralement, à la hauteur de la ville qui fut la deuxième du royaume jusqu'au XVIIIe siècle : elle est la plus haute de France, avec une flèche culminant à 151 m. Chef-d'œuvre du gothique, son style se déploie, au cours des quatre siècles de sa construction, du primitif au flamboyant. Le vitrail du XIIIe siècle relatant la légende de saint Julien l'Hospitalier inspira à Flaubert l'un de ses Trois Contes, tandis que la façade, fine comme de la dentelle et originale par son asymétrie, fut peinte par Monet. Les 28 toiles de l'artiste saisissent les infinies nuances de lumière et de couleur en fonction des heures et des saisons.

rouen.jpeg

Cathédrale de Rouen

5. Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg (Bas-Rhin)

Les médiévistes s'accordent pour dire que celle de Strasbourg est la plus belle des cathédrales, richement sculptée, généreuse en proportions, mystérieuse à souhait. C'est un chef-d'œuvre du Moyen Âge, dont la construction s'est étalée sur plus de quatre siècles à partir de l'an mille. De 1625 jusqu'à 1847, elle fut l'édifice le plus élevé du monde (142 m). Comment ne pas s'émouvoir devant la finesse architecturale du pilier des anges, s'amuser de toutes les sculptures grossières cachées dans les recoins et s'émerveiller devant la richesse des sculptures de ses tympans ?

Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, Bas-Rhin, France.

Cathédrale de Strasbourg

6. Cathédrale Saint-Étienne, Metz (Moselle)

Le charme de la cathédrale Saint-Étienne, au cœur de Metz, tient à la couleur de sa pierre : jaune d'or. Surnommée « pierre de soleil », cette belle pierre calcaire en provenance de carrières situées à la périphérie de Metz donne une touche presque méditerranéenne à ce chef-d'œuvre gothique, dont la construction commença au XIIIe siècle. Autre singularité : la quantité impressionnante de verrières et de vitraux, qui couvrent 6 500 m2, réalisés à diverses époques (les plus anciens datent du XIIIe siècle). Les plus réputés sont l'œuvre de Marc Chagall et représentent des scènes de l'Ancien Testament.

Cathédrale Saint-Étienne, Metz, Moselle, France.

Cathédrale de Metz

7. Cathédrale Notre-Dame de Reims (Marne)

Édifiée entre 1211 et 1516, c'est l'une des plus grandes cathédrales du monde et l'une des plus belles de France. Chef-d'œuvre de l'art gothique, elle fut le berceau du sacre des rois de France. Endommagée par les bombardements allemands pendant la Première Guerre mondiale, elle a été sauvée de la ruine malgré un incendie et plus de 300 impacts d'obus. Il a fallu 25 années de travaux pour que l'édifice retrouve son état d'origine. La cathédrale est aussi réputée pour la richesse de sa statuaire, avec plus de 2 300 figures sculptées.

Cathédrale Notre-Dame de Reims, Marne, France.

Cathédrale de Reims

8. Cathédrale Notre-Dame de Chartres (Eure-et-Loir)

On l'aperçoit à des dizaines de kilomètres dans la plaine de la Beauce. Notre-Dame de Chartres domine tellement qu'on ne voit qu'elle dans la préfecture de l'Eure-et-Loir ; son « clocher neuf » est haut de 115 m. Auguste Rodin l'avait surnommée « l'Acropole de la France ». Construite au XIIIe siècle en l'espace de trente ans sur les ruines d'un édifice roman, elle survécut aux révolutions et aux guerres. La plupart de ses sculptures, vitraux et dallages sont d'origine. Elle est considérée comme la cathédrale gothique la plus représentative et la mieux conservée de France, et attire chaque année plus d'un million de pèlerins.

Cathédrale Notre-Dame de Chartres, Eure-et-Loir, France.

Cathédrale de Chartres

9. Cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur, Narbonne (Aude)

On l'aperçoit de très loin, la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur de Narbonne. L'édifice, de style gothique, est colossal bien qu'inachevé. Pas de nef, des transepts tronqués mais un chœur rayonnant d'une hauteur vertigineuse. En 1840, Viollet-le-Duc entreprend de construire un porche fortifié ; le chantier est suspendu mais on en voit l'ébauche monumentale. Cette cathédrale du XIVe siècle aurait une architecture si savante que les esprits férus d'hermétisme font du bâtiment le cœur de la kabbale médiévale. Alentour, le cloître, la chapelle de l'Annonciade et les palais Neuf et Vieux des Archevêques délimitent un ensemble religieux presque aussi vaste que le palais des Papes en Avignon.
 

10. Cathédrale Notre-Dame de Paris

Construite à partir de 1162, et complétée au XIIIe siècle, Notre-Dame reste un modèle du premier art gothique d'une homogénéité rare. Chef-d'œuvre de pureté et d'équilibre, sa façade occidentale rend particulièrement lisible sa composition géométrique : sa division ternaire (trois portails, trois étages, etc.), symbole de Trinité, son carré parfait (43 m de large sur 43 m de haut jusqu'à la base des tours), symbole du monde terrestre, et le cercle de la rosace centrale, symbole de l'infini et du divin. L'intérieur impressionne par l'ampleur du vaisseau central (128 m de long, 12 m de large et 33 m de hauteur maximale sous la voûte) et par la beauté des trois grandes rosaces.

fotolia_64257587_subscription_monthly_xxl.jpg

Notre Dame de Paris