Norvège

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Norvège
  4. La côte norvégienne

Norvège : La côte norvégienne

Itinéraire de 2 semaines en Norvège

La côte qui s'étire entre Trondheim et les îles Lofoten n'a pas d'égale. Vous franchirez le cercle polaire arctique et suivrez un littoral dentelé, dont les anses profondes font face à d'innombrables îles. Les paisibles villages de pêcheurs qui émaillent ce littoral sont le cœur de la Norvège côtière. C'est en voiture que vous profiterez au mieux de cet itinéraire, mais l'express côtier Hurtigruten permet également d'effectuer une partie du trajet plus rapidement.
Partez de Trondheim, après avoir profité pendant deux ou trois jours de cette ville parmi les plus plaisantes de Norvège. Prenez la route vers le nord en passant par Hell, puis arrêtez-vous à Stiklestad, lieu d'une importance capitale dans l'histoire norvégienne. Rejoignez ensuite Rørvik, sur la côte, où une installation multimédia présente tout ce qu'il faut savoir sur la vie côtière.
La Rv 17 court vers le nord jusqu'à la pittoresque localité de Brønnøysund. Là, une escapade s'impose vers l'île de Vega, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. De retour sur le continent, la route côtière Kystriksveien, splendide, épouse le littoral et longe quelque 14 000 îles. La parcourir entièrement nécessite du temps, du fait des sections qui serpentent le long des criques, mais cela vaut indéniablement la peine. Comptez cinq jours pour en profiter pleinement, deux si vous êtes pressé. Prenez aussi le temps de faire un détour jusqu'au parc national de Saltfjellet-Svartisen, où découvrir le deuxième champ de glace du pays et des langues de glacier accessibles. La plus belle section de la Kystriksveien est celle qui relie Stokkvågen à Storvik. C'est là que vous franchirez le cercle polaire arctique.
Parmi ses nombreux atouts, Bodø est le point départ du ferry pour les îles Lofoten, qui pourraient justifier à elles seules une semaine de votre temps. Toutes ces îles valent la peine d'être explorées, tout comme leurs villages, surtout celui d'Å, superbement préservé, à l'extrémité sud de Moskenesøy. Plus sauvage et bien moins fréquenté que les Lofoten, le bel archipel des Vesterålen mérite aussi que l'on s'y attarde. L'été, vous pourrez observer des baleines au large de Stø, avant de poursuivre votre route jusqu'à Narvik, votre destination finale.

Mis à jour le : 26 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Norvège

Paramètres des cookies