Hôtels et hébergements en Norvège

Se loger en Norvège

La Norvège offre un large choix d’hébergements, dont des campings, des auberges de jeunesse, des chambres chez l’habitant et des hôtels de standing international. Les prix sont élevés, mais le confort est généralement satisfaisant. La plupart des hôtels fournissent un accès Wi-Fi.
 

Réservations

Même s’il est rare que tous les établissements affichent complet – sauf pendant les festivals –, il est préférable de réserver pour être sûr d’obtenir l’hébergement de son choix.
La plupart des établissements norvégiens prennent des réservations par téléphone ou en ligne (on vous demandera souvent votre numéro de carte bancaire dans ce dernier cas). Beaucoup d’auberges de jeunesse acceptent généralement de réserver des lits moyennant un léger supplément (environ 20 NOK). 
De nombreux offices du tourisme vous aideront à trouver un hébergement, moyennant une commission d’environ 50 NOK et à condition que vous vous déplaciez. Il est rare de pouvoir réserver à distance par leur intermédiaire.
 
 

Saisons

touristique va de mi-juin à mi-août. Paradoxalement, c’est la saison où les prix sont au plus bas et où beaucoup d’hôtels proposent des offres intéressantes. Dans certaines régions, la haute saison commence mi-mai et se termine mi-septembre ou reprend à ce moment de l’année. 
L’hiver est aussi une saison très prisée, surtout dans le nord du pays, où l’on pratique la motoneige et les excursions en traîneau à chiens mais, contrairement à l’été, les prix baissent rarement à cette période de l’année. Certains hôtels et la grande majorité des campings ferment en hiver, tandis que les hôtels de glace n’ouvrent qu’à cette saison (notamment à Kirkenes et à Alta). 
 
 

Tarifs

Les prix dans les hôtels norvégiens fluctuent beaucoup en fonction de la saison. Dans certains établissements, les remises en haute saison ne concernent que le mois de juillet, tandis que d'autres adresses semblent proposer autant de tarifs qu'il y a de jours dans l'année. Sur la côte méridionale du pays en revanche, les stations balnéaires augmentent leurs tarifs pendant les vacances scolaires.
Le reste de l'année, les prix semblent être étudiés pour les hommes d'affaires voyageant sur notes de frais et augmentent en conséquence (jusqu'à 40%). Le week-end, heureusement (généralement les vendredis et samedis soir, mais parfois aussi le dimanche soir), toute l'année, les prix peuvent être aussi raisonnables qu'en été. Si vous ne voyagez pas à la belle saison, renseignez-vous sur les offres spéciales de votre l'hôtel.
Le tarif des chambres individuelles est généralement à peine inférieur à (et en tout cas bien supérieur à la moitié de) ceux des chambres doubles. N'oubliez pas, quand vous vous renseignez, que les prix sont souvent indiqués par personne pour ces dernières.
Séjourner en Norvège avec un petit budget n’est pas facile : il faut opter pour le camping (dans une tente ou un chalet très simple), l’auberge de jeunesse ou une pension, et renoncer aux salles de bains individuelles. Dans les catégories moyenne et supérieure, les chambres sont généralement confortables et disposent d’une salle de bains privée.
 
 

Types d'hébergement

 

Auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse (vandrerhjem), à prix raisonnable, offrent un lit en dortoir et l'accès à des équipements collectifs : salle de bains, cuisine (prévoyez vos ustensiles et vos couverts) et Internet. Certaines proposent aussi des chambres individuelles ou doubles, avec salle de bains commune ou non, généralement peu avantageuses.
Certaines, ouvertes toute l'année, présentent l'agréable confort d'un chalet. D'autres sont des internats utilisés pour le tourisme seulement en été. D'autres encore occupent l'aile bon marché d'un hôtel. Certaines auberges reviennent plus cher qu'un bungalow ou qu'une chambre dans un hôtel pour voyageurs à petit budget. Généralement, vous devrez prévoir votre literie, ou accepter de payer un forfait (à partir de 50 NOK) pour la location.
La plupart des auberges de jeunesse proposent un hébergement dans des chambres de 2-6 lits (200-400 NOK). Les plus chères incluent habituellement le buffet du petit-déjeuner ; d’autres le facturent 50-125 NOK. Certaines servent un dîner d’un bon rapport qualité-prix pour environ 125 NOK.
Les chaînes hôtelières comme Citybox, Smarthotels et Basic Hotels se sont récemment ajoutées aux adresses pour voyageurs à petit budget. À mi-chemin entre hôtel et auberge de jeunesse, ils sont bien conçus et offrent un bon rapport qualité/prix, mais on n’en trouve que dans les grandes villes.
Il existe plusieurs guides répertoriant les auberges de jeunesse, notamment le guide HI Europe mis à jour chaque année.

  • Hostelling International (HI ; www.hihostels.com). Bien que toutes les auberges de jeunesse norvégiennes n’appartiennent pas à ce réseau, les établissements membres sont nombreux. Les adhérents HI paient 15% moins cher. Consultez le site Internet d’HI pour connaître l’adresse de leur bureau dans votre pays afin d’aller vous y inscrire pour bénéficier du tarif réservé 
  • aux adhérents.
  • Norske Vandrerhjem (23 12 45 10 ; www.hihostels.no). C’est l’association des auberges de jeunesse norvégienne. Membre d’HI, elle publie la brochure gratuite Hostels in Norway, qui contient la liste complète des 77 auberges de jeunesse membres et de leurs tarifs à jour, disponible dans les auberges de jeunesse et certains offices du tourisme.

 
 

Camping

La Norvège compte plus de 1 000 campings. Pour l'emplacement d'une tente, prévoyez 90 NOK dans les plus rudimentaires et jusqu'à 200 NOK dans les mieux équipés ou dans des endroits prisés ou chers, comme Oslo et Bergen. Le tarif inclut généralement la place d'une voiture, d'une moto ou d'une caravane. Un supplément pourra s'appliquer pour chaque personne. Vous devrez aussi ajouter quelques couronnes pour l'électricité et, presque partout, 10 NOK pour la douche.
Les campings louent de modestes bungalows en bois (hytter, prononcez « hutte »), qui ressemblent à des cabanons, à partir de 4000 NOK, avec 2 ou 4 lits superposés et un coin cuisine. Prenez un sac de couchage, car les draps et les couvertures sont en sus (50–100 NOK).
Sauf dans les bungalows deluxe avec douche et toilettes (750–1 300 NOK), la douche et l'eau pour la lessive sont payantes (à de rares exceptions près). En principe, vous devrez faire le ménage ou payer un surcoût (environ 150 NOK).
Quelques complexes restent ouverts toute l'année, mais les emplacements pour les tentes et les caravanes ferment hors saison (de début septembre à mi-mai).
Pour une liste complète des campings, procurez-vous la brochure gratuite intitulée Camping (disponible dans certains offices du tourisme et campings) : elle contient des centaines d'adresses, la plupart en norvégien. Vous pouvez aussi vous renseigner sur :

 
 

Chambres d'hôtes

Certaines enseignes fonctionnent comme des B&B. La salle de bains est souvent à partager entre plusieurs chambres. Les prix commencent à 450/600 NOK pour une simple/double et atteignent 650/900 NOK. 
Bed & Breakfast Norway (www.bbnorway.com). Répertorie en ligne tous les B&B de Norvège et publie un guide complet intitulé The Norway Bed & Breakfast Book.
 
 

Chambres chez l'habitant

Beaucoup d’offices du tourisme possèdent une liste de logements privés, souvent plus intéressants que les autres modes d’hébergement. Vous serez probablement accueilli par une famille norvégienne, une perspective des plus sympathiques. Les prix sont variables, mais vous ne devriez pas payer plus de 400/500 NOK pour une simple/double. Le petit-déjeuner est rarement inclus, et la douche est parfois facturée (10-20 NOK).
Le long des routes, quelques panneaux annoncent rom, des chambres sans prétention, qui coûtent 250-450 NOK sans le petit-déjeuner. Des réductions sont possibles si vous fournissez les draps ou un sac de couchage.
 
 

Hôtels

généralement modernes et satisfaisants, mais les adresses ayant un peu de caractère sont chose rare. Les hôtels de chaîne hôtelière, confortables, répandus dans tout le pays, sont la norme. Après un certain temps, toutes les chambres se ressemblent, que vous descendiez à Oslo ou à Kirkenes, mais beaucoup de ces hôtels proposent des cartes offrant une nuit gratuite pour un certain nombre de jours accumulés. Certaines ne sont valables qu’en été.

  • Best Western (www.bestwestern.no). Le système Best Western Rewards fonctionne dans tous les établissements de cette enseigne, en Norvège comme ailleurs, en plus des promotions estivales. 
  • De Historiske (55 31 67 60 ; www.dehistoriske.no). S’il s’agit moins d’une chaîne hôtelière que d’un regroupement d’hôtels historiques et s’il ne fonctionne pas comme un club, il est toujours intéressant de se renseigner sur le réseau De Historiske, qui regroupe les vieux hôtels et restaurants de Norvège les plus historiques. La qualité des prestations est toujours élevée, tous les établissements ont une architecture remarquable et beaucoup sont tenus en famille. Les tarifs sont certes élevés mais presque toujours justifiés.
  • Fjord Pass (www.fjordpass.no ; 2 adultes et -15 ans sans limite de nombre 150 NOK). Cette carte donne droit à des remises dans 120 hôtels, pensions, chalets et appartements toute l’année ; il n’y a pas de nuit offerte, mais la remise est importante. Le dispositif fonctionne mieux si vous réservez via le site dédié au lieu d’arriver à l’improviste en demandant une remise.
  • Nordic Choice Hotels (www.nordicchoicehotels.no). Le club Nordic Choice vous permet de gagner des nuitées gratuites à partir d’un certain nombre de nuits passées dans les hôtels affiliés (hôtels Clarion, Quality et Comfort). Dans certains hôtels Comfort, un dîner léger sous forme de buffet est inclus dans le prix. Essayez leur nouvelle chaîne hôtelière haut de gamme Clarion Collection.
  • Scandic Hotels (www.scandichotels.no). Scandic a récemment racheté la chaîne Rica. Voir le site pour les promotions.
  • Thon Hotels (www.thonhotels.com). La carte de membre, gratuite, permet d’obtenir des réductions et des nuits gratuites.

 
 

Location de maisons et petits chalets

Dans les régions touristiques, les offices du tourisme distribuent des listes de chalets, de bungalows et de maisons de vacances, à louer en été ou pendant la saison de ski. Les tarifs s'échelonnent de 1 500 NOK environ pour un endroit simple hors saison à 15 000 NOK pour un chalet haut de gamme au cœur de l'été. Généralement, les bungalows sont au moins pour 4 personnes ; certains peuvent en accueillir jusqu'à 12 et se révèlent économiques pour les groupes. Vous devrez généralement réserver à l'avance et verser une caution de 750 NOK ou équivalant à 20% du montant total de la location.
Pour plus d'informations, contactez en France la société danoise Novasol (0820 204 301 ; www.novasol-vacances.fr), qui permet d'effectuer des réservations en ligne. Par ailleurs, une autre agence privée danoise fait également office de bureau central pour des centaines de chalets et de bungalows en Norvège :

 
 

Pensions

Dans la plupart des villes, vous trouverez des pensjonat (pensions) et des gjestehus (pensions plus cossues). Certaines, surtout dans la deuxième catégorie, sont tenues en famille et offrent beaucoup plus d’intimité que l’auberge de jeunesse ou l’hôtel. Les tarifs pour une chambre individuelle/double avec salle de bains commune commencent à 500/750 NOK, mais peuvent être beaucoup plus élevés. Les draps et/ou le petit-déjeuner ne sont compris que dans les adresses les plus haut de gamme.
 
 

Refuges de montagne du dnt et autres

Le Den Norske Turistforening (DNT ; Touring Club norvégien de montagne ; 22 82 28 22 ; www.turistforeningen.no ; Storgata 7, Oslo) entretient un réseau de 460 refuges et chalets, situés à un intervalle d'une journée de marche le long de 20 000 km de sentiers de randonnée bien balisés et entretenus. Parmi ces chalets, 400 ont des lits, les autres étant réservés à la restauration, les repos de courte durée ou l'abri d'urgence.
Ces infrastructures vont du refuge sans personnel ne disposant que de deux lits aux chalets (ou lodges) avec personnel, réputés pour la qualité du service, et qui comptent plus de 100 lits. Les membres du DNT bénéficient de réductions sur tout le réseau.
La plupart des refuges du DNT sont ouverts du 16 février au 14 octobre. Les chalets avec personnel fonctionnent également du samedi qui précède le dimanche des Rameaux (une semaine avant Pâques) au lundi de Pâques. Les refuges avec personnel le long de la voie ferrée Oslo-Bergen et quelques autres ouvrent pour la saison de ski de fond dès la fin février. Le DNT vous fournira une liste indiquant les dates d'ouverture de chaque endroit.
Les membres/non-membres qui préfèrent camper tout en utilisant les commodités du refuge débourseront 50/60 NOK.
De nombreux refuges et chalets privés sont installés dans les montagnes. Tous ne sont pas accessibles au public. Certains offrent une réduction aux membres du DNT.
 

Refuges du DNT sans personnel

Tous les refuges sans personnel, où vous devrez souvent prévoir un sac de couchage ou un “sac à viande”, disposent d’un coin pour cuisiner. 
Pour les refuges sans personnel, vous devrez aller chercher les clés à l’avance dans un bureau du DNT ou un refuge avec personnel, contre une caution de 150-200 NOK. Pour le règlement, remplissez une autorisation (valable une seule fois) et déposez des espèces ou le numéro de votre carte bancaire dans la boîte prévue à cet effet. Il existe deux catégories de refuges sans personnel : des chalets en self-service avec des couvertures et des oreillers, un poêle avec une réserve de bois, une cuisinière à gaz et des provisions de conserves et d’aliments lyophilisés 
(on vous fait confiance pour régler) ; et des refuges dans lesquels les randonneurs doivent prévoir leur nourriture. Dans les refuges sans personnel, un lit est facturé 220/325 NOK par jour pour les membres/non-membres du DNT.
 
 

Refuges du DNT avec personnel

personnel, concentrés dans le Sud, vous pouvez arriver sans prévenir et payer votre dû. Dans la grande tradition de l’hospitalité montagnarde, vous ne serez jamais refusé, même si l’on ne vous offre qu’un coin de sol pour dormir. La règle veut que les plus jeunes cèdent leur lit aux membres du DNT de plus de 50 ans. Ces refuges sont bondés à Pâques et tout au long de l’été.
Les refuges avec personnel ne mettent généralement pas de cuisine à disposition de la clientèle, sauf certains, aux périodes où le personnel est absent. Il faut souvent payer pour ses draps, à moins qu’ils ne soient inclus dans le prix.
Pour connaître toutes les offres et les tarifs, consultez le site du DNT. 
 
 
 
 

Mis à jour le : 10 mars 2017
Paramètres des cookies