1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. 7 expériences à vivre à Oslo
Idées week-end

7 expériences à vivre à Oslo

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 4 février 2019

Carte

Oslo est en plein boom ! La capitale norvégienne, bordée de montagnes et d’une baie truffée d’îles charmantes, enchaîne péninsules sur péninsules où des bâtiments modernes, design et sophistiqués se mêlent harmonieusement aux anciens. On vient à Oslo pour son architecture, sa culture, sa joie de vivre, sa vie nocturne et son osmose avec la nature. Du tremplin de ski de Holmenkollen sur les hauteurs de la ville au musée Munch, en passant par l’opéra et la péninsule ultra moderne de Tjuvholmen, vivez sept expériences inoubliables à Oslo, classée parmi nos coups de coeur à découvrir en 2018.

Shopping, flânerie et détente de Karl Johans Gate à Mollergata

Karl Johans Gate est l’artère principale du centre ville d’Oslo. On y descend du Palais Royal qui trône sur le centre ville. Et oui, la Norvège est une monarchie. On peut visiter la résidence de la famille royale - datant du milieu du 19ème siècle - de fin juin à mi-août, mais toute l’année la balade dans le parc est fort agréable, tout comme l’arrivée sur Karl Johans Gate, toujours animée, surtout le weekend. Elle mérite qu’on y flâne, qu’on se laisse tenter par d’un beau pull norvégien ou par l’achat d'un troll souvenir ! Sur le chemin, glissez-vous aussi dans le magnifique Grand Hotel. Offrez vous un verre au bar du rez-de chaussée ou un bon chocolat chaud au grand café. Si votre budget le permet, passez-y une nuit. Le cadre est royal, raffiné et on est à vos petits soins. Enfin, les fêtards et amateurs de vie nocturne enchaîneront sur le quartier de Mollergata au bout de Karl Johans Gate, truffé de bars, dont un particulièrement sympathique et animé, le Bonanza, sur Youngstorget. En cas de petite faim, offrez-vous une “polse” (saucisse qu’on mange en hot dog) dans n’importe quelle épicerie. Les Norvégiens en raffolent !

Tremplin de saut et ski à Holmenkollen

En 2019, Oslo sera (à l'instar de Copenhaguela capitale verte de l’Europe. On comprend pourquoi : la ville est non seulement très propre mais on recycle partout, même dans le bus ou le métro. Elle se développe aussi en plein accord avec la nature, qui n’est jamais loin : A vingt minutes en métro du centre ville, on est déjà dans la montagne sur des pistes de ski autour du fameux tremplin de saut à ski de Holmenkollen. Ce sont en effet les Norvégiens qui ont inventé ce sport élégant qui fait rêver ! On peut grimper tout en haut du tremplin refait à neuf en 2011 - la première version, en bois, date de la fin du 19ème siècle ! -. Une grande plateforme offre une vue à 360º sur Oslo. Les plus téméraires pourront redescendre en tyrolienne. Les autres pourront satisfaire leur besoin d’adrénaline en essayant le simulateur qui permet de pratiquer le tremplin virtuellement. Enfin, ne manquez pas le Musée du Ski qui raconte 4000 ans d’histoire du ski. Avant de redescendre en ville, offrez vous un petit verre ou un café au chic Holmenkollen Restaurant. Privilégiez les fauteuils au coin du grand feu de cheminée, dont on a du mal à se détacher…

Vue d'Oslo depuis l'Ile Hovedoya, Norvège

Vue d'Oslo depuis l'Ile Hovedoya, Norvège

Prendre le bateau d’île en île

De la montagne, on passe à la mer - omniprésente à Oslo - en un rien de temps. Face à l’imposante mairie d’Oslo, toute en brique, dont l’ocre contraste harmonieusement avec le bleu du ciel, des vedettes partent toutes les heures pour les îles de la baie les plus proches d’Oslo. Ce sont en fait des navettes bus car les îles sont habitées, ont leurs petits ports, leurs plages et leurs rochers qui glissent gentiment dans la mer. Outre les jolies maisons aux couleurs scandinaves typiques - jaune, rouge, vert, rose, bleu -, elles sont envahies d’arbres et de forêts, d’oiseaux en tous genres et parfois, au détour d’un bois, de ruines de forteresses. Le bateau passe toutes les heures dans chaque île. Toute l’année, en partant de Aker Brygge - face à la mairie -, vous pouvez vous arrêter à Hovedoya, Bleikoya, Gressholmen, Lindoya Ost, Lindoya Vest et Nakholmen. Au printemps et en été, plus de combinaisons ainsi que des excursions sont possibles. Renseignez-vous sur le site de Visit Oslo. Attention, les îles n’ont pas de commerces et les cafés ne sont ouverts qu’en été. Prévoyez un pique-nique !

Balade hipster le long de la rivière Akerselva à Grünerlokka

Vous avez un trop plein d’air frais, retour à l’intérieur de la ville, le long de la rivière Akerselva pour une balade post-industrielle ! Dans le quartier de Grünerlokka, d’anciens entrepôts ont été transformés en cafés, restaurants, studios d’artistes et galeries, et marchés artisanaux. On y trouve aussi des résidences étudiantes, des bureaux hyper designs. La balade est très sympa du nord au sud, surtout le weekend quand les petits marchés sont ouverts. Que vous ayez une petite faim ou non, une halte à la Mathallen Food Hall s’impose. Dans cet ancien entrepôt, des stands de nourriture alléchants : poissons et fruits de mer, produits italiens, espagnols, portugais, chinois, sans oublier un chouette bar de bières artisanales et des cafés qui proposent des Kanelboller, irrésistibles viennoiseries à la canelle. Poursuivez votre balade le long du cours sinueux de l’Akerselva, admirez ses mini-cascades pittoresques et arrêtez-vous au DogA - Norwegian Centre for Design and Architecture -. Ce musée vous en dira long sur l’histoire et la modernité du design norvégien. Et puisque vous en voudrez encore, continuez jusqu’à l’embouchure de la rivière pour découvrir le tout nouvel opéra d’Oslo, une véritable merveille architecturale sur la mer.

Opéra d'Oslo, Norvège

Opéra d'Oslo, Norvège

Culture au musée Munch et au nouvel opéra

Snohetta, le cabinet d’architectes norvégien derrière le Norwegian Opera and Ballet, a réussi un véritable coup de maître. L’opéra d’Oslo, qui a ouvert ses portes en 2008, est tout simplement beau, imposant et grandiose. Entouré de pentes douces en granite blanc qui descendent dans la mer et montent jusqu’au toit de l’opéra en offrant une vue splendide sur la baie d’Oslo, il offre une forme reposante, bardée d’immenses baies vitrées qui donnent sur un hall boutique et un restaurant que l’on découvre d’en haut. C’est aussi un succès culturel : l’opéra est toujours en pleine effervescence, dedans comme dehors. Le lieu est l’occasion d’une balade qui permet de palper de plus près le développement urbain ultra-rapide de la ville. Cette partie du quartier de Bjorvika est en effet en plein changement. A 200 m de l’opéra des grues achèvent la construction du futur musée Lambda, dédié à l’oeuvre du grand peintre norvégien Edvard Munch qui sera inauguré en 2018. Avant son déménagement, découvrez ses oeuvres fascinantes entre réalisme, expressionnisme et surréalisme au sympathique Musée Munch, qui n’a plus suffisamment de place pour héberger toutes ses oeuvres !

The Thief à Oslo, Norvège

The Thief à Oslo, Norvège

Art et design dans le nouveau quartier de Tjuvholmen

Oslo s’impose décidément comme une capitale culturelle. Elle sait intégrer le bon goût et le design à chaque nouveau building ou presque, en particulier sur la péninsule de Tjuvholmen. Avec ses immeubles hyper modernes, ses canaux, ses galeries d’art, son musée d’art contemporain Astrup Fearnley, ses magasins et ses restos sympas, elle offre un chouette lieu de balade. Pourtant, elle n’avait pas la même réputation au 18ème siècle quand pirates et prostituées s’y cotoyaient et où l’on y pendait les voleurs. D’où le nom du plus grand hôtel design de Norvège, The Thief, qui borde les canaux de Tjuvholmen et la mer de la baie d’Oslo. A la fois unique et intime, il doit sa déco intérieure où rien n’est laissé au hasard (de l’étiquette The Thief sur le rouleau de papier toilette au design de la moquette) à la norvégienne Anemone Wille Vage. Bâti en 2013, The Thief a une réputation mondiale : des oeuvres d’art uniques ornent les différentes pièces de l’hôtel, pami lesquelles du Damien Hirts et du Niki Saint Phalle. Allez faire un tour au bar qui offre une gamme de whiskies étonnantes et à celui du Roof top qui offre une vue sur toute la baie d’Oslo et les montagnes qui la dominent - attention il n’est ouvert que du printemps au début de l’automne -. Si vos moyens le permettent, offrez vous une nuit, spa compris. 

Quartier Tjuvholmen à Oslo, Norvège

Quartier Tjuvholmen à Oslo, Norvège

Marcher, manger et boire comme Harry Hole, le héros des polars de Jo Nesbo

Pour finir, pourquoi ne pas découvrir Oslo à travers les yeux de héros de littérature ? A l’aube de la sortie de l’adaptation cinématographique du polar de Jo Nesbo, Le Bonhomme de Neige, avec Michael Fassbender dans le rôle du détective héros Harry Hole, c’est le moment ou jamais de découvrir Oslo dans ses pas, d’autant plus que les endroits clés des romans  tournent autour du cimetière de Var Freglers. Commencez d’ailleurs par vous y balader, il est central, charmant et vallonné. Certaines tombes arborent de fines scultptures. Réchauffez-vous ensuite à l’Underwater Bar pour boire un verre. Comme son nom l’indique, il a une ambiance sous-marine avec bouteilles de plongées et décors sub-aquatiques, pour une ambiance abyssale ! Pour vous restaurer, faites une cinquantaine de mètres jusqu'au Restaurant Schroder, en quelque sorte la cantine de Harry. C’est l’occasion de goûter à la cuisine norvégienne : steack hâché de rennes, poissons au four, saucisses (les fameuses polse norvégiennes)… Les fans pourront même s’inscrire aux balades organisées qui en plus de vous emmener dans les lieux fêtiches du détective vous apportent plein de petites anecdotes… Sachez également que si vous passez par Holmenkollen, vous vous retrouverez en plein dans les décors du dénouement du Bonhomme de Neige ! 


Paramètres des cookies