Sud de Majorque

Pourquoi y aller

Grâce à son relief tourmenté, la côte entre la baie de Palma (Badia de Palma) et Colònia de Sant Jordi fait du sud de Majorque une des régions les moins urbanisées de l’île. Le littoral est majoritairement ourlé de hautes falaises inaccessibles, fouettées continuellement par les eaux de la Méditerranée. Certes, elle n’est pas la plus facile à visiter, mais la côte est d’une fascinante beauté.
Les falaises laissent par endroits place à des criques tranquilles et à de longues étendues de sable fin. C’est ici que l’on trouve certaines des plus belles plages de Majorque, enserrées par les rochers ou dissimulées par les pins et les broussailles de genévrier. Peu accessible, dédiée à l’agriculture ou à la sauvegarde des espaces naturels, cette partie de l’île a été épargnée par les pires excès du bétonnage qui ont défiguré Majorque par endroits, donnant une idée de ce à quoi l’île devait ressembler jadis.

Quand partir

Il est difficile de trouver quelque chose d’ouvert avant Pâques ou après octobre. La période la plus calme et la plus fraîche court de novembre à mars : l’île est alors agréable à visiter. Ceux qui pourront s’y rendre durant cette période auront souvent les sites pour eux seuls, et trouveront quand même dans les stations balnéaires assoupies quelques boutiques, restaurants et hôtels ouverts. L’été est sans nul doute la haute saison : ceux que la foule rebute partiront en quête d’une des nombreuses étendues de côte libre de toute station balnéaire.

À ne pas manquer

  1. Une traversée en bateau vers l’Illa de Cabrera, seul parc national de Majorque
  2. Une randonnée vers les criques qui parsèment le Cap de Ses Salines
  3. Cala Figuera, village de pêcheurs où se régaler de la prise du jour au dîner
  4. Une balade dans les jolies rues pavées de Santanyí
  5. Les vestiges préhistoriques de la civilisation talayotique de Capocorb Vell
  6. Le Parc Natural de Mondragó, où se baigner et observer les oiseaux
  7. La descente des falaises de la crique étroite de Cala Pi, pour aller étendre sa serviette sur le sable
  8. La splendide arche rocheuse naturelle baptisée Es Pontàs, surgissant hors de la mer
  9. Le phare du Cap Blanc, d’où l’on peut dessiner les contours de la côte
Mis à jour le : 21 février 2022

À voir à faire à Majorque

Ses Salines

  • Poblat Talaiòtic dels Antigors

    site archéologique

    Ce site archéologique délaissé est à environ 1 km au sud de Ses Salines (suivez les panneaux depuis...

    Lire la suite
  • Cap de Ses Salines

    phare

    Suivez la route nationale Ma-6110 sur 12 km au sud de Ses Salines pour atteindre le Cap de Ses Salines,...

    Lire la suite
  • Botanicactus

    jardin

    À la sortie de Ses Salines, le plus grand jardin botanique de Majorque n’est pas uniquement planté...

    Lire la suite

Colònia de Sant Jordi

L’intérêt principal de Colònia de Sant Jordi réside dans ses merveilleuses plages et sa promenade sur le front de mer. La plus célèbre est la Platja d’Es Trenc, à 20 minutes à pied de l’extrémité nord-ouest de la ville.

  • Centro de Visitantes Parque Nacional de Cabrera

    aquarium

    À l’extrémité nord-est de la ville, veillé par un squelette de baleine, ce bâtiment qui...

    Lire la suite
  • Platja des Trenc

    plage

    La plus grande plage sauvage de Majorque s’étire sur 2 km au nord-ouest de Colònia de Sant Jordi....

    Lire la suite
  • Piraguas Mix

    kayak

    Un prestataire à la réputation bien établie à Majorque pour les sorties en kayak de mer,...

    Lire la suite
  • Team Double J

    vélo

    Ce prestataire loue de bons vélos pour qui s’attaque à un terrain accidenté ou à de longues...

    Lire la suite
  • Mar Cabrera

    excursions en bateau

    Assure des excursions en hors-bord autour de l’archipel et vers les criques de la côte sud de...

    Lire la suite
  • Excursions a Cabrera

    plaisance

    Excursions en hors-bord ou à bord de bateaux plus lents depuis Colònia de Sant Jordi vers le Nacional...

    Lire la suite