Égypte : Histoire

 
Depuis Ménés (Narmer), vers 3000 av. J.-C., qui réunit les deux États de Haute et de Basse-Égypte et permit l'avènement de l'ère la plus fabuleuse de cette ancienne civilisation, l'Égypte couvre cinquante siècles d'histoire... Nous ne pouvons ici que la retracer en la divisant en 4 périodes :

3000-341 av. J.-C.

Égypte pharaonique.

332-30 av. J.-C.

Alexandre et les Ptolémées

30 av. J.-C.-638 ap. J.-C.

Colonisation romaine.

À partir de 640

Période musulmane.

1250-1517

La caste militaire des Mamelouks domine le pays.

1517-1805

Le pays devient une province ottomane, gouvernée par des pachas.

1798-1801

Une armée française commandée par Bonaparte, accompagnée de nombreux savants et artistes, entre en Égypte.

1805-1848

Méhémet-Ali est déclaré pacha à vie.

1869

Inauguration du canal de Suez.

1881

Le pays est dominé et gouverné par les Britanniques.

1922

Découverte du tombeau de Toutankhamon dans la Vallée des Rois.

1952

Coup d'État d'un groupe de jeunes officiers menés par Gamal Abdel Nasser. L'occupant britannique accepte le fait accompli et Farouk, roi fantoche, quitte le pays.

1953

Proclamation de la République.

1956

Le colonel Nasser accède au pouvoir. Nationalisation des terres et départ massif des étrangers. En octobre, crise du canal de Suez entre l'Égypte, la France et la Grande-Bretagne.

1967

Israël attaque par surprise l'Égypte et réduit à néant son aviation (guerre des Six-Jours).

1970

Décès de Nasser qui est remplacé par Anouar el-Sadate.

1973

L'armée égyptienne profite de la fête du Yom Kippour pour lancer une attaque contre Israël.

1977

Sadate se rend à Jérusalem.

1979

Signature des accords de Camp David. L'Égypte reconnaît l'État hébreu et Israël accepte de quitter le Sinaï.

1981

Assassinat de Sadate au cours d'un défilé militaire par un extrémiste musulman. Le vice-président, Hosni Moubarak, lui succède.

1989

L'Égypte réintègre la ligue Arabe.

1997

Attentat de Louxor qui fait 62 morts dont 58 touristes. Condamnation unanime de la classe politique, y compris le parti des Frères musulmans.

1999

Après plus de 4 ans de fouilles tenues secrètes, le Conseil supérieur des Antiquités annonce la découverte d'une nécropole contenant plus de 200 momies dans l'oasis de Bahareya, dans le désert Occidental. Hosni Moubarak est réélu à l'élection présidentielle.

2000

Réuni au Caire en octobre, le sommet extraordinaire de la Ligue arabe est solidaire du soulèvement palestinien, mais le gouvernement égyptien évite toute rupture avec l'État hébreu. L'Égypte garde donc son rôle d'acteur privilégié dans l'espoir de paix au Proche-Orient.

2001

Échec des négociations de Saba (Sinaï), prolongement du sommet de Camp David (été 2000) entre Arafat, Barak et Clinton. L'Égypte perd son rôle de médiateur du processus de paix israélo-palestinien.

2002

Inauguration de la nouvelle Bibliothèque d'Alexandrie, quatorze ans après le début de la construction de ce gigantesque projet culturel.

2003

Les 20 et 21 mars, violentes manifestations au Caire contre la guerre en Irak.

2004-2005

De nombreux attentats déstabilisent le pays. Le 7 septembre 2004 à Taba, Nuweiba et Ras el Sheitan ; Le Caire en avril 2005 ; Charm el Cheikh, le 23 juillet 2005. En septembre 2005, le président Moubarak, au pouvoir depuis 1981, est réélu avec 88,57 % des voix.

2006

L'Égypte continue de connaître de sérieuses difficultés économiques qui menacent le maintien du Parti national démocratique au pouvoir.

2011

Dans la foulée de la révolution en Tunisie, et après trois semaines de manifestations, les Egyptiens obtiennent, le 10 février, le départ de Mohamed Hosni Moubarak, à la tête du pays depuis 29 ans. Le pouvoir est confié au Conseil suprême des forces armées. Il est chargé de la direction des affaires de l'État et de lancer le dialogue avec l’opposition démocratique. Des élections sont prévues le 28 novembre, qui laissent prévoir une percée des partis islamistes, comme ce fut le cas en octobre en Tunisie.
En novembre, alors que les premières élections législatives post-Moubarak doivent se tenir, des manifestants continuent d'occuper la place Tahrir pour réclamer un pouvoir civil et non plus militaire. Les affrontements et la violente réplique de l'armée pousse le gouvernement de transition à démissionner. Les frères musulmans, qui sont donnés grands favoris du scrutin à venir, se tiennent à l'écart des manifestations et appellent au calme, afin que les élections ne soient pas reportées. Les partis islamistes raflent deux tiers de sièges

2012

Le 24 juin Muhammad Mursi est élu président, il fait tenir un référendum pour modifier la constitution. Ces modifications en plus de certaines réformes, fait craindre à une partie de la population une atteinte à la démocratie, ce qui se traduit par la reprise de manifestations.

2013

En Juillet les militaires chassent le président Mursi et installent le président par intérim Adly Mansour. Ce gouvernement intérimaire promet de tenir de nouvelles élections. Adly Mansour ne sera pas candidat aux élections promises pour l'été 2014.

Articles récents

Guide de voyage Égypte

Guide de voyage

Un guide au format de poche très pratique et parfaitement adapté au voyage, pour vivre l'aventure en V.O. !