Égypte

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Égypte
  4. Vallée du Nil – Louxor

Vallée du Nil – Louxor

"Thèbes d'Égypte, Ville où chaque demeure est pleine de richesses, Ville aux cent portes dont chacune voit passer Deux cents guerriers avec leurs chevaux et leurs chars."

Homère, Iliade, Livre IX

Le gouverneur de la ville veut promouvoir Louxor comme le plus vaste musée à ciel ouvert du monde, mais l'expression reste bien faible pour décrire ce lieu extraordinaire. Rien au monde ne peut rivaliser avec la grandeur de l'antique Thèbes !

Malgré la croissance rapide de la ville moderne, sur la rive orientale, le cadre est resté d'une beauté à couper le souffle. Le Nil s'écoule entre l'agglomération contemporaine et la nécropole de la rive occidentale, avec la montagne thébaine en toile de fond. Des temples de Karnak et de Louxor, sur la rive orientale, à ceux de Deir al-Bahari et de Médinet Habou, aux colosses de Memnon et à la Vallée des Rois, sur la rive occidentale, le visiteur n'a que l'embarras du choix.

Dans l'Antiquité, Thèbes était célèbre pour sa puissance et sa richesse. À la fin du XVIIIe siècle, cette ville auréolée de légendes commença à attirer les voyageurs européens. Depuis lors, l'évocation de ses trésors et des malédictions des pharaons n'a cessé d'attirer un nombre toujours croissant de pèlerins. Aujourd'hui, de nombreux groupes de touristes visitent au pas de charge tombeaux et temples. Avec un peu d'organisation et de souplesse, pourtant, le voyageur peut éviter le gros de la foule pour découvrir la magie du paysage thébain et son exceptionnel patrimoine archéologique.

À ne pas manquer

  • Les gigantesques colonnes papyriformes aux allures de jardin de la grande sallehypostyle de Karnak
  • Les peintures murales des tombes des Nobles
  • La merveilleuse architecture du temple de Louxor, à voir de jour comme de nuit pour admirer le spectacle des bas-reliefs illuminés
  • Une promenade dans le mieux conservé des temples thébains, Médinet Habou, dans la douce lumière d'une fin d'après-midi
  • Loin de la foule, la spiritualité émanant du temple de Séti Ier, magnifiquement restauré et peu visité
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies