Égypte

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Égypte
  4. Côte de la mer rouge

Côte de la mer rouge

La côte de la mer Rouge est sans doute le littoral le plus célèbre du monde. C'est ici que Moïse aurait ouvert les flots et libéré les Hébreux de l'esclavage. Cela dit, loin des films hollywoodiens et des allégories bibliques, la plupart des visiteurs se contentent d'une mer Rouge étale. Réputée pour ses eaux turquoise et ses récifs coralliens, cette région attire des dizaines de milliers de voyageurs chaque année. Le tourisme s'y est développé plus rapidement que partout ailleurs en Égypte, et c'est là que le pays compte le plus d'hôtels et de complexes balnéaires.

Du point de vue environnemental, la situation n'a rien de réjouissant, car de vastes étendues de cette côte de 800 km de longueur connaissent une véritable catastrophe écologique. Les opérations illégales d'enfouissement des déchets et les mouillages sauvages, auxquels se sont ajoutées des décennies de tourisme de masse et l'absence de tout plan de développement durable, ont entraîné la destruction des récifs au large de la côte, tandis que la construction de jetées en béton érodait des pans entiers du littoral. Plus récemment, le déclin du tourisme lié à la crainte d'un conflit étendu au Moyen-Orient a refroidi les investisseurs et, aujourd'hui, une bonne partie de la côte n'est qu'un chantier d'hôtels à moitié édifiés.

Les voyageurs indépendants sauront dénicher des sites peu fréquentés. Dans le désert Oriental s'élèvent les deux monastères les plus anciens de la chrétienté et on peut y voir des traces de peuplement, notamment pharaoniques et romains. L'arrière-pays est également la terre des wadi (oueds asséchés), des traces d'art rupestre et, bien sûr, des cultures nomades. Il présente d'infinies possibilités aux visiteurs en quête d'aventure. Et, bien entendu, si vous vous retrouvez dans l'une des stations balnéaires de la mer Rouge, une plongée dans ses magnifiques fonds marins reste une expérience inoubliable.

À ne pas manquer

  • Les sources du monachisme chrétien aux monastères Saint-Antoine et Saint-Paul
  • Une randonnée à travers les montagnes et les wadi du désert Oriental pour visiter d'anciennes mines et admirer des peintures rupestres
  • La rencontre des Ababda et des Bisharin, deux peuples nomades du désert Oriental qui font perdurer leurs traditions dans un monde en mutation
  • Une plongée dans la mer Rouge à Hourghada et à El-Gouna
  • Une promenade le long du front de mer de la paisible ville d'Al-Quseir
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies