1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Suivre le trajet de l’Orient Express en train-couchettes
Voyage responsable

Suivre le trajet de l’Orient Express en train-couchettes

Texte par

Olivier Smith (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 22 avril 2021

Carte

L’Orient Express a connu de nombreuses incarnations. Retrouvez l’esprit originel de ce voyage transcontinental grâce à cet itinéraire qui vous mène aux portes de l’Asie, à bord de trains-couchettes ordinaires. Paris était en général considéré comme le terminus occidental de l’Orient Express de la grande époque, au début du XXe siècle. Aujourd’hui, vous pouvez rallier Paris depuis Londres St Pancras (2 heures 30), Barcelone Sants (6 heures 30) ou Amsterdam (3 heures 30). Voici comment passer près de deux semaines en un voyage passionnant – et peu émetteur de carbone – à travers l’Europe

Note de l’éditeur : Malgré la pandémie qui a remis en question la majorité des projets de voyage cette année, nous continuons à publier des articles susceptibles d’inspirer vos futurs voyages. Consultez les dernières restrictions en vigueur avec de prévoir tout déplacement et suivez les recommandations de votre gouvernement.

Paris

En juin 1889, le premier train de l’Orient Express reliant Paris à Istanbul quittait la gare de l’Est. Hélas, ce service régulier n’existe plus aujourd’hui mais la gare de l’Est est toujours le point de départ des trains vers l’orient. Avant d’embarquer, faites une petite balade vers le bassin de la Villette, lac artificiel dont les rives sont bordées de cafés. Des piscines y sont ouvertes aux nageurs, l’été.

isaiah-bekkers-fc7hosm1lhi-unsplash.jpg

Le premier train Orient Express est parti de Paris pour rallier Istanbul

L’étape suivante

Depuis Paris, prenez un des quelque vingt trains quotidiens pour Munich Hauptbahnhof (6 heures). Réservez vos billets auprès de la SNCF.

Munich

Autre étape importante de l’Orient Express originel, la Hauptbahnhof (gare centrale) de Munich est à la lisière de la vieille ville, Altstadt, magnifique dédale de tours à toits en bulbe et de rues pavées qui mérite bien une journée de visite. Gardez du temps pour boire une stein (chope) à la Hofbräuhaus, la brasserie de la ville, du XVIe siècle. Explorez les couloirs palatiaux de la Residenz ou dégourdissez-vous les jambes dans le vaste parc de l’Englischer Garten avant de passer votre première nuit à bord d’un train sur cet itinéraire.

matthias-schroder-cekjvdecbxi-unsplash.jpg

Marienplatz, au cœur de la vieille ville de Munich

L’étape suivante

Le train-couchettes EuroNight relie Munich Hauptbahnhof à Budapest Keleti. Il part à 23 h 20 et arrive peu après 9 h le lendemain. Réservez vos billets, bien à l’avance, auprès de la Deutsche Bahn.

Budapest

Il n’est pas de meilleur endroit en Europe pour se délasser des fatigues d’un voyage que Budapest, où des spas rococos bouillonnent sur les deux rives du Danube. Une balade au nord de la gare Keleti vous conduira aux bâtiments Art nouveau des thermes Széchenyi, parmi les plus grands de la ville, situés dans un parc verdoyant. Sinon, traversez le fleuve à l’ombre de la colline du château et cherchez les thermes Gellért, dans un bâtiment évoquant une cathédrale, dont on visite les eaux thermales depuis l’ère de la domination ottomane.
 

joachim-lesne-qbusm3r8kiq-unsplash.jpg

Baignez-vous dans les célèbres thermes de Budapest, ici les thermes Gellért

L’étape suivante

Le train-couchettes Ister part de Budapest Keleti à 19h05 et arrive à la Gara de Nord de Bucarest à 12h30 le lendemain. Réservez vos billets auprès de Mav Start.

Bucarest

Elle compte moins de monuments que d’autres capitales européennes, mais Bucarest a un attrait qui se révèle avec le temps : flâner dans des rues bordées de cafés, visiter ses excellents musées ou voir les sombres reliques de l’époque du dictateur Nicolae Ceaușescu. Parmi celles-ci, la plus visible est le palais du Parlement, un des plus grands bâtiments au monde, couvrant près de 350 000 m2. Il est ouvert à des visites guidées.

bucharest-2711896_1920.jpg

Faites la visite guidée d’un des plus grands bâtiments au monde

L’étape suivante

De juin à octobre, des trains directs relient la Gara de Nord de Bucarest à la gare Halkalı, dans l'ouest d'Istanbul. Ils partent à 12 h 40 et arrivent à 7 h 40 le lendemain. Depuis Halkalı, des bus gratuits vous amènent à la gare Sirkeci d’Istanbul. Le reste de l’année, prenez une correspondance à Dimitrovgrad, en Bulgarie. Prenez-vos billets auprès de CFR Calatori.


Istanbul

La superbe gare Sirkeci d’Istanbul était le terminus oriental de l’Orient Express, et il ne saurait y avoir de plus belle ligne d’arrivée à ce voyage ferroviaire épique. Vous trouverez les minarets de la Mosquée Bleue au sud, les bazars labyrinthiques à l’ouest, les pêcheurs du pont de Galata au nord, le Bosphore à l’est et, au-delà, la partie asiatique de la ville.

 

matt_munro_-_les_domes_de_la_mosquee_bleue_distanbul.jpg

Les dômes de la Mosquée Bleue d'Istanbul


Revenir

Les plus rapide pour revenir à Paris par la terre est de faire le même parcours en sens inverse, sinon, vous pouvez prendre un itinéraire plus méridional ralliant Munich via Sofia, Belgrade, Zagreb et Ljubljana.

L’essentiel

Empreinte carbone : 52 kg/personne
Distance : 2 600 km
Nuitées: 12+
Budget transport : 600e

 

 



Guide de voyage

80 itinéraires clés en mains sans avion ni voiture, en Europe et au-delà

Paramètres des cookies