1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Tendance voyage : la résurrection des trains-couchettes
Voyage responsable

Tendance voyage : la résurrection des trains-couchettes

Texte par

Tim Richards (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 15 janvier 2021

Carte

Il y a quelques années, on disait les trains-couchettes mourants, rendus obsolètes par les trains à grande vitesse et les vols bon marché. Mais en cette période de prise de conscience environnementale, le train de nuit effectue un retour bienvenu, notamment au cœur de l'Europe continentale.

Note de l’éditeur : pendant la pandémie de COVID-19, les voyages sont limités. Suivez les dernières recommandations avant de partir, et obéissez toujours aux conseils sanitaires locaux.
 

Pourquoi le train vaut mieux que l’avion

L’exercice est connu : on rêve à une escapade, on trouve un billet d’avion bon marché, on réserve puis il faut rallier un aéroport lointain et s’entasser en classe sardine avant de pouvoir vraiment profiter de ses vacances. Mais parfois, on peut rejoindre sa destination par le rail et le trajet en train devient une partie plaisante des vacances plutôt qu’un simple moyen d’y accéder. Tandis que la campagne défile à la fenêtre, un voyage en train vous laisse le temps de vous détendre et d’arriver l’esprit déjà libre.

adobestock_290597899.jpeg

Prenez le temps de passer en mode vacances en regardant la campagne défiler

La polyvalence du train de nuit

Bien spécifiques, les trains-couchettes magnifient les avantages du rail. Ils offrent les habituels bénéfices d’un départ et d’une arrivée plus proche des centres-villes que n’importe quel aéroport, et permettent en outre aux passagers de se détendre et de dormir la plus grande partie du voyage. Cela permet d’économiser une nuit d’hébergement. De plus, les trains-couchettes sont en général prévus pour partir en soirée et arriver en début de matinée, ce qui laisse toute la journée pour faire du tourisme. Les couchettes sont en général intéressantes tant pour le confort que pour le prix, du compartiment à plusieurs couchettes aux compartiments individuels d’un luxe plus ou moins élevé.

On peut en général y manger, assis et d’une manière bien plus civilisée qu’avec un plateau-repas en plastique servi à la place à 11 000 m d’altitude. Certains trains-couchettes ont des voitures-bars proposant de simples en-cas et des boissons, d’autres de véritables wagons-restaurants proposant des repas chauds servis dans de la vraie vaisselle. Quoiqu’il en soit, des sièges vous permettront de dîner tout en contemplant le monde qui défile par la fenêtre et en bavardant avec vos compagnons de voyage. Et si votre train n’avait pas de wagon-restaurant (renseignez-vous toujours à l’avance), rien n’est plus agréable que de se préparer un pique-nique de produits locaux avant le départ et de le savourer à bord.

eastern_and_oriental_express_1.jpg

Faites du train-couchettes le centre de vos vacances avec un voyage luxueux en train de nuit

Voyager vert par le rail

Alors pourquoi cette résurgence soudaine des trains-couchettes, et pourquoi les voyageurs devraient-ils suivre cette tendance ? Un mot (suédois, qui plus est) : flygskam. La « honte de prendre l’avion », mouvement né dans le sillage d’activistes pour le climat comme Greta Thunberg et d’autres. Au vu des grosses émissions de carbone générées par les vols commerciaux, ses partisans se sont sont promis de ne voyager qu'avec des moyens de transports de surface, et le train-couchettes en est un élément essentiel.

Les Chemins de Fer Autrichiens (ÖBB) sont au cœur de toute l’histoire, ayant repris le rôle abandonné par la Deutsche Bahn qui avait renoncé à ses trains de nuit il y a quelques années. ÖBB annonce maintenant que ses Nightjet services, rénovés et plus nombreux, desservant toute l’Europe, sont un grand succès et la demande, avec des voyageurs de plus en plus écoresponsables, est toujours plus forte. Sur sa lancée, ÖBB a également réactivé plusieurs lignes de nuit qui étaient… en sommeil, comme celle reliant Vienne à Bruxelles. D’autres opérateurs (en Suède notamment) projettent maintenant d’ouvrir de nouvelles lignes de trains de nuit telles que Malmö-Copenhague-Cologne, avec des correspondances pour Londres et d’autres grandes villes.

En plus des trains des diverses compagnies nationales, des compagnies de wagons-lits privées proposent partout dans le monde de luxueux voyages, des « croisières ferroviaires » haut de gamme. Les trains-couchettes ont failli disparaître mais, grâce au flygskam, ils s’inscrivent à nouveau dans l’avenir.

caledonian-double-1-b4806a25dd4d_1.jpg

Voyagez de nuit entre Londres et l’Écosse à bord du Caledonian Sleeper


Dix des plus belles lignes de trains-couchettes

  1. Vienne-Bruxelles : Un train Nightjet pratique qui relie l’Autriche à la capitale belge en passant plusieurs grandes villes d’Allemagne.

  2. Varsovie-Kiev : Un train à l’ancienne, plein de cachet, qui nécessite d’ajuster en pleine nuit l’écartement des roues, la largeur des voies étant différente en Ukraine.

  3. Spirit of the Outback : Un train-couchettes australien confortable reliant Brisbane à Longreach, au cœur de l’Outback. 

  4. Eastern & Oriental Express : On s’habille pour dîner le soir à bord de ce train de luxe allant de Bangkok à Singapour, avec des excursions touristiques en Thaïlande et en Malaisie.

  5. Coast Starlight : Vue sur l’océan et sur les montagnes, en allant de Los Angeles à Portland et Seattle via Oakland, aux États-Unis.

  6. The Ocean : Endormez-vous à Montréal, réveillez-vous près des lacs du Nouveau-Brunswick, puis arrivez sur la côte atlantique à Halifax, au Canada. 

  7. Pride of Africa : À travers l’Afrique du Sud entre Cape Town et Pretoria, ce train haut de gamme allie repas gastronomiques et tourisme.

  8. De Belgrade à Bar : Train de nuit reliant la Serbie à la côte adriatique du Montenegro via de spectaculaires paysages de montagne.

  9. Ankara-Bakou : Ce train couchette tout neuf devait être inauguré en 2019 mais il a pris du retard. Une fois en service, il reliera la capitale turque aux rives de la mer Caspienne, en Azerbaïdjan, via Tbilissi, en Géorgie.

  10. Caledonian Sleeper : Dégustez un bon whisky sur cette ligne de nuit rénovée avec des wagons tout neufs reliant Londres à diverses villes d’Écosse.



Paramètres des cookies