1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. 10 itinéraires sans voiture pour explorer les régions de France
Voyage responsable

10 itinéraires sans voiture pour explorer les régions de France

Mis à jour le : 4 novembre 2020

Carte

Rando, vélo, voies d’eau… faites le plein d’idées pour voyager écolo et redécouvrir les plus beaux terroirs français en mode zéro carbone.

1. Le tour de Belle-Île à vélo (Morbihan)

Si vous n’embarquez pas votre vélo sur le bateau reliant Quiberon à Belle-Île, pas d’inquiétude, des loueurs sont rassemblés au Palais. Au besoin, optez pour une assistance électrique, afin de mieux affronter vallons et vent. Et comptez plusieurs jours pour serpenter entre la belle Sauzon et la pointe des Poulains, la tranquille Bangor à l’intérieur des terres puis les aiguilles de Port-Coton, site incontournable de la Côte Sauvage, pour finir au sud de Locmaria, avec la spectaculaire pointe du Skeul. Car les 80 km d’itinéraires cyclables balisés fonctionnent souvent en boucle, et il faut laisser son vélo pour marcher sur le chemin côtier et profiter des criques qui font toute la saveur de Belle-Île.
Carte, circuits et itinéraires dans le guide des randonnées cyclistes, disponible à l’office de tourisme (3 €).

sebastien-eevaavqpeme-unsplash.jpg

Une découverte de Belle-Ile à vélo est idéale !

2. Une croisière sur la petite Saône (Haute-Saône)

Un voyage en vert et bleu pour oublier le temps qui passe. Peu connue, encore très sauvage, la Petite Saône est une voie navigable entre le canal des Vosges et celui de Bourgogne. Sans permis et sans aucune connaissance en navigation, c’est l’endroit rêvé pour s’offrir une croisière en toute intimité durant une semaine ou un week-end.  Sans excès de vitesse. Les bateaux  ne dépassent pas les 10 km/h.
Location de bateaux à Port-sur-Saône (www.nicols.com) si l’on part du nord, ou à Saint-Jean-de-Losne (www.leboat.com) si l’on démarre du sud.  

3. La Vallée de la Lauter à vélo (Bas-Rhin)

Faisant frontière avec l’Allemagne, la sinueuse Lauter réserve de belles surprises. Rien de mieux que le vélo pour découvrir l’étonnante richesse patrimoniale et naturelle de cette vallée. Commencez par le centre historique de Wissembourg, bordé de superbes demeures traditionnelles, puis pédalez jusqu’à Altenstadt, où se trouve l’une des plus anciennes églises romanes d’Alsace. Traversez la forêt du Mundat, où dominent les aulnes, les ormes et les frênes, avant de rejoindre Lauterbourg, la localité la plus orientale de France. Découvrez des façades fleuries et les vestiges de l’enceinte médiévale.
L’itinéraire aller-retour fait environ 40 km. Liste des loueurs de vélos disponible à l’office du tourisme de Wissembourg.

istock-1174588241_1.jpg

La jolie Wissembourg

4. La ViaRhôna à Tain-l’Hermitage (Ardèche, Drôme)

La ViaRhôna, véloroute qui relie les rives du lac Léman à la Camargue, passe à Tain-l’Hermitage en suivant le Rhône. C’est l’un  des secteurs les plus enchanteurs du parcours, doté d’un patrimoine historique et naturel d’une grande richesse, notamment les prestigieux vignobles de l’Hermitage et de Crozes-Hermitage, qui s’étagent  sur des terrasses en pierres sèches et en galets du Rhône. Un itinéraire facile consiste à suivre la rive gauche jusqu’à La Roche-de-Glun,  à traverser le Rhône, puis à revenir à Tain-l’Hermitage en longeant  la rive droite en passant par la jolie ville de Tournon. Des balades viticoles sont possibles avec un vélo  à assistance électrique.
Toutes les informations sont disponibles sur le site www.viarhona.com.

istock-509467795.jpg

La véloroute ViaRhôna relie les rives du lac Léman à la Camargue

5. La côte vendéenne à vélo (Vendée)

De l’embouchure du Falleron, limite nord du département, à La Tranche-sur-Mer, au sud, se déploie la Côte de Lumière et ses 140 km de plage. Forgé par les vents, façonné par l’homme au fil des siècles, ce territoire peut se parcourir à vélo, en suivant, juché sur sa petite reine, la fameuse Vélodyssée (EV 1). Le relief – ou son absence ! – est propice à la pratique du vélo. Équipé pour la randonnée à vélo, vous serez libre de choisir de changer de station balnéaire au jour le jour, au gré de votre inspiration.
Outre le site de la Vélodyssée, procurez-vous le livret Vendée Vélo dans les offices du tourisme de la région ou sur www.vendee-tourisme.com. Très complet, il recense une quarantaine d’itinéraires (boucles et allers simples) dans le département, ainsi que les loueurs, les réparateurs et les hébergements à proximité des parcours.

6. Le tour du Mont Lozère (Lozère)

Cette boucle de moyenne montagne sans difficulté technique dispense, au milieu des genêts et des bruyères, de superbes panoramas sur le parc national des Cévennes. Comptez une semaine de marche en suivant le GR®68. Étapes incontournables de votre périple : le charmant village du Pont-de-Montvert, foyer des maquisards au XIXe siècle et la Cham des Bondons, deuxième concentration de menhirs en Europe après Carnac.
À l’image de l’écrivain Robert Louis Stevenson, il est possible de louer  un âne pour porter votre barda : www.cevennes-montlozere.com

istock-175385992.jpg

Dans le massif des Cévennes

7. Les méandres de la Meuse à vélo (Ardennes)

Du château-fort de Sedan (le plus imposant d’Europe) à la citadelle de Givet, voilà un superbe itinéraire qui flirte avec la Meuse et ses sinuosités apaisantes. Ce parcours sécurisé suit un chemin de halage jusqu’à Charleville-Mézières avant de pénétrer dans le massif des Ardennes françaises, encore largement sauvage. Une piste qui fait partie de l’EuroVelo 19, dont l’itinéraire suit la Meuse sur plus de 1 000 km entre Langres et Rotterdam.
Le site de l’EuroVelo 19 : www. fr.eurovelo.com/ev19. Lors de  votre halte à Charleville-Mézières,  ne manquez pas le musée dédié à l’enfant du pays (www.museearthurrimbaud.fr).

8. De Biarritz à la frontière espagnole (Pyrénées Atlantiques)

Parcourue du Nord au Sud par le dernier tronçon de la Vélodyssée (EuroVelo 1), et, en partie par “Talaia”, le sentier du littoral, la côte basque se découvre aisément à pied et à vélo. Biarritz, l’ancienne cité balnéaire impériale, se laisse ainsi arpenter avec grâce, et permet, en quelques coups de pédales, de rayonner vers les belles plages et jolis villages alentour, dont le charmant – et branché – port de Guéthary. Saint-Jean-de-Luz, la cité portuaire familiale à 15 km de là, et sa voisine Ciboure se prêtent à des marches historiques et iodées. Enfin, après un petit effort sur la superbe et sinueuse route de la corniche : Hendaye, son plan d’eau pour surfeurs néophytes, et la frontière espagnole.
Une partie de cet itinéraire peut être réalisée en train et/ou en bus, la côte basque possédant un excellent réseau de transports collectifs (www.txiktxak.fr).

istock-1003718320.jpg

Phoques en Baie de Somme

9. À pied sur le chemin côtier (Morbihan)

Ah ! Le golfe du Morbihan ! Ses points de vue époustouflants, ses grandes inspirations marines… et ses embouteillages en pleine saison. Mais, bonne nouvelle,  le GR®34 suit au plus près les contours de cette “petite mer”, mosaïque de terre et d’eau rythmée par les marées. Entre Locmariaquer (point de départ) et Arzon, le sentier côtier de 180 km ne s’interrompt jamais. Sans aucune difficulté, il est accessible aux familles. Et, bien sûr, on n’est pas obligé d’effectuer l’ensemble des 16 étapes. Comptez deux semaines pour le tour complet.
Pour bien préparer son voyage en itinérance (carte, transport bagages, accès, etc.) : www.itirando.bzh ; www.marandofacile.com ; www.mobibreizh.bzh

10. Vélo et kayak en Baie de Somme

Précurseur du tourisme zéro carbone, ce formidable estuaire se découvre idéalement en mode doux : on peut combiner train à vapeur, vélo, kayak et marche à pied. Pourquoi ne pas commencer, rive droite, par l’attachant port du Crotoy où Jules Verne écrivit "Vingt Mille Lieues sous les mers". Après une échappée au parc ornithologique du Marquenterre (des milliers d’oiseaux migrateurs s’observent de février à novembre), faites le tour de la baie à vélo jusqu’à Saint-Valery-sur-Somme. Réservez une sortie en kayak pour approcher au plus près la colonie de phoques veaux marins, unique en France.
Toutes les infos sur www.baiecyclette.com et www.somme-tourisme.com. Visitez aussi la Maison de la baie de Somme.



Guide de voyage

80 itinéraires clés en mains sans avion ni voiture, en Europe et au-delà

Paramètres des cookies