Anti palu et namibie

Portrait d'anonyme
raynat
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 13 années 11 mois
  • Réponse(s) : 0

Bonjour,

Je par la semaine prochaine en namibie. Nous prévoyons un tour du pays et notamment un arret aux chutes d'epuppa. Nous nous demandons si le traitement anti palu est nécessaire ?

Merci de vos info

Portrait d'anonyme
Astrid1
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 4 mois
  • Réponse(s) : 1

Le dim 02 sep 2007 à 13:34

Le plus simple pour répondre a ce genre de question est de visiter le site Internet de l'institut Pasteur (www.pasteur.fr).

Alors, oui, concernant la Namibie, il est vraiment préférable d'avoir un traitement anti palu. Le pays est classé en zone 3 (Zone de resistance nécessitant le traitement le plus fort).

Pays du groupe 3 : zone de prévalence élevée de chloroquinorésistance ou de multirésistance :
- Méfloquine (Lariam® 250) : un comprimé une fois par semaine. Pour une personne pesant au moins 50 kilogrammes (pour une personne pesant moins de 50 kilogrammes, se référer au chapitre sur l'enfant voyageur)
Le traitement devra être commencé de préférence 10 jours avant le départ et poursuivi pendant 3 semaines après le retour.
- L’association atovaquone-proguanil (Malarone® ) peut être conseillée en alternative à la méfloquine.
Posologie : Un comprimé (atovaquone 250 mg + proguanil 100mg) par jour. Le traitement peut être commencé la veille ou le jour du départ et doit être poursuivi une semaine après le retour.
Le retour : La durée d'administration continue de l'atovaquone-proguanil dans cette indication devra être limitée à 3 mois, faute de disposer à ce jour d'un recul suffisant en traitement prolongé.
- La doxycycline (Doxypalu®) peut être conseillée en alternative ou en cas d'intolérance ou de contre indication à la méfloquine. Posologie : 100 mg/jour, en débutant la veille du départ et en poursuivant quatre semaines après la sortie de la zone à risque. Attention : la doxycycline peut entraîner une photosensibilité cutanée. Elle est contre indiquée en cas de grossesse et pour les enfants de moins de 8 ans.
Le traitement peut être commencé la veille ou le jour du départ, et poursuivi pendant 4 semaines après le retour.

Portrait d'anonyme
Rhea
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 13 années 12 mois
  • Réponse(s) : 1

Le ven 07 sep 2007 à 12:35

Je n'ai rien pris en préventif, mais j'avais du Lariam avec moi. Néanmoins, je tiens à préciser que je ne suis pas allée tout au nord vers la frontière avec l'Angola là où je sais que les risques sont bien plus élevés. Je crois que c'est là que se trouvent ces chutes...
Je conseille la Malarone, au lieu du Lariam. J'ai essayé les deux et avec le Lariam, ça a été assez terrible.

Portrait d'anonyme
Krusty
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 13 années 11 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 13 sep 2007 à 08:11

Bonjour Rhea,

Je ne suis pas un adepte de "l'anti-palu" (vues les répercutions sur les moustiques et la population : adaptation au médicament par les moustiques, difficultés ensuite pour les autochtones de se soigner), mais pour la Namibie, il est vrai qu'il vaut mieux être prudent.

Par contre, je te déconseille fortement le Lariam, très violent en effets secondaires (fièvre, volmissement, diarhée, etc... réputé pour te faire passer de "terribles vacances !)).

Malarone est généralement mieux suporté par l'organisme. Pour en avoir déjà pris, je n'ai eu aucun effet secondaire.

Cordialement

Guillaume

Portrait d'anonyme
nanou136
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 13 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 20 sep 2007 à 12:35

bonjour
ATTENTION la malarone n'est pas forcement bonne comme traitement anti palu partout il faut se renseigner soit au service medical des aeroports soit a pasteur
j'ai pris de la malaronne en amazonie j'ai ete malade comme rarement ca ma gache une partie de mon sejour
par contre j'ai utilisé au costa rica la nivaquine qui n'est pa s honereuse comme les autres taitement et aucun trouble mais il faut en prendre 1 semaine avant le depart et apres j eme souviens plus du temps mais c 'est assez long
bonne route et bon voyage

Paramètres des cookies