Afrique du Sud : Culture

Culture et traditions d'Afrique du Sud

L'Afrique du Sud offre au visiteur une culture très riche, diverse et passionnante, qui s'exprime à merveille en musique, en cuisine et même dans la langue.  

Société 

Surnommée la “nation arc-en-ciel” par Desmond Tutu, l’Afrique du Sud est devenue, de fait, plus égalitaire. S’il leur reste encore un long chemin à parcourir, ses citoyens vivent mieux ce creuset que naguère, et les divisions correspondent davantage aux classes sociales qu’à la couleur de la peau. Le Lesotho et le Swaziland ont eu récemment des problèmes politiques et économiques, mais leur principale préoccupation reste le taux de prévalence du sida, parmi les plus élevés du monde.
Parmi les nombreux problèmes à l’origine des tensions raciales et de la défiance internationale à l’égard de l’Afrique du Sud figurent la corruption gouvernementale, la disparité entre riches et pauvres, la réforme agraire et les attaques de fermes, la politique controversée de discrimination positive (Black Economic Empowerment) et les discours sulfureux de personnages comme Julius Malema, le leader des Economic Freedom Fighters (EFF). Ces problèmes ont tous contribué à affaiblir le rand ; entre 2011 et 2017, sa valeur a chuté de 7 à 13 R pour un dollar US. Si la criminalité continue de nuire au potentiel touristique de l’Afrique du Sud, les trois pays de la pointe du continent africain restent l’incarnation d’un espoir. Les visiter, c’est prendre soi-même mesure de la transition en cours. À ces mutations s’ajoutent une nature splendide et un attachement viscéral des Sud-Africains à leur terre, thème récurrent dans leur littérature.




Langue

L'anglais est l'une des langues officielles d'Afrique du Sud. Vous rencontrerez des anglophones pratiquement partout. Outre l'afrikaans, neuf autres langues augmentent la liste des langues officielles : l'isindebele, le sesotho sa Lebowa, le sesotho, le siswati (swati), le xitsonga, le setswana, le tshivenda, l'isixhosa (xhosa), l'isizoulou (zoulou).

Quelques expressions utiles :

  • Afrikaans – Swati – Xhosa
  • Bonjour : Hallo – Sawubona – Molo
  • Bonne nuit : Goeienag – Rhonanai
  • S'il vous plaît : Asseblief – Tsine
  • Merci : Danki – Ngiyabonga
  • Comment ça va ? : Hoegaand ? – Kunjani ? – Uphilile na namhlanje ?
  • Oui : Ya – Yebo – Ewe
  • Non : Nee – Ha
  • Combien ? : Hoeveel ? – Malini ? – Idla ?
  • Quand ? : Wanneer ? – Isuka ? – Siya ?
  • Hier : Gister – Itolo
  • Aujourd'hui : Vandag – Lamuhla
  • Demain : Môre – Kusasa

Nourriture

Truite au Mpumalanga, mealies (ou mielies ; épis de maïs) au Gauteng, umngqusho (ragoût de maïs et de haricots) au Cap-Oriental, gibier et cerises dans l’État libre, curries à Durban, langouste sur la côte ouest et agneau au Karoo : la variété est quasi infinie.
Lors du Grand Trek, les Afrikaners élaborèrent des aliments adaptés aux déplacements : le traditionnel biltong (viande séchée et épicée), les rusks (biscuits durs) à tremper, les fruits secs et les boerewors (“saucisses fermières” à base de viande conservée avec des épices et du vinaigre, parfois séchées).
La cuisine du Cap mêle influences malaises et hollandaises dans des plats tels que le bobotie (gratin de curry), la tourte au poulet et le bredie (ragoût d’agneau et de légumes).
Le dessert peut être un riche malva (pudding spongieux et gluant) ou un melktert (sorte de flan), généralement saupoudré de cannelle. La cuisine africaine est à base de maïs, de sorgho et de haricots, relevés de feuilles de morogo (épinards sauvages) ou d’imfino (farine de maïs et légumes), cuits avec des oignons, des arachides et des piments.
Les délicieux curries et breyani (similaires aux biryani) font la réputation de la cuisine indienne sud-africaine, influencée par la cuisine malaise, d’où des curries plus épicés à Durban qu’au Cap.
Institution sud-africaine, le braai (barbecue) rassemble toutes les communautés. Au cours de cet événement social, on sert habituellement de la viande et des légumes – côtelettes d’agneau ou sosaties (brochettes d’agneau épicées), boerewors, épis de maïs et patates douces. Le braai s’organise partout, dans les townships (où on l’appelle parfois shisa nyama), en ville et à la campagne.

Religion

La religion tient une place centrale dans la vie de la plupart des habitants d’Afrique du Sud, du Lesotho et du Swaziland, où les églises connaissent dans l’ensemble une belle affluence. Le christianisme domine dans les trois pays, ses fidèles représentant 80% de la population sud-africaine.
Au nombre des plus importantes, l’Église réformée hollandaise compte plus de 1 million de fidèles et plus de 1 000 temples dans le pays. Bien moins discrète, la Zion Christian Church (ZCC) rassemble 6 millions d’adeptes.
Quelque 15% des Sud-Africains se déclarent athées ou agnostiques, tandis que les musulmans, les hindous et les juifs forment ensemble moins de 5% de la population.
Environ 1% de la population d’Afrique du Sud et 20% de celle du Lesotho conservent des croyances africaines traditionnelles, dont les rites et les pratiques ont une influence significative sur la vie et la culture de la région. Rendre visite au sangoma (guérisseur) pour le muti (remède traditionnel) est courant, même parmi les chrétiens.

Arts

Le théâtre a toujours présenté un grand intérêt pour les Noirs, leur permettant de faire passer un message politique auprès de leurs camarades illettrés. Ainsi le Market Theatre à Johannesburg était et reste la plus célèbre salle de spectacle du pays. La littérature sud-africaine a accédé à la notoriété mondiale grâce aux livres publiés en anglais, écrits soit originellement par des auteurs anglophones, comme Nadine Gordimer (prix Nobel de littérature), soit par des auteurs afrikaners qui se sont traduits eux-mêmes en anglais, tels André Brink ou Breytenbach. Les écrivains noirs restent moins connus sur la scène internationale mais la situation est en train de changer. Enfin, vous chercherez en vain un son typiquement sud-africain, tant ce peuple de collectionneurs de disques possède la palette de styles musicaux la plus riche du continent africain : rock, jazz, classique, gospel, rap, reggae, maskanda, mbaqanga, kwaito et bien d'autres...

Mis à jour le : 26 février 2019
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Afrique du Sud

Paramètres des cookies