1. Accueil
  2. Magazine
  3. 14 façons de voir l'Éthiopie et Djibouti

14 façons de voir l'Éthiopie et Djibouti

Mis à jour le : 14 février 2018

Carte

L'image que l'on se fait de l'Éthiopie se réduit souvent à celle d'un pays pauvre et désertique. Pourtant, cette nation d'Afrique orientale possède une Histoire, une culture et une variété de paysages des plus fascinantes. Montagnes verdoyantes, déserts grandioses, canyons vertigineux et étendues de savane feront partie intégrante de votre séjour. On vous guide à travers nos 14 façons de voir l'Éthiopie et Djibouti

1. Lalibela

Rien ne peut vous préparer au spectacle magique des églises entièrement sculptées dans la roche de Lalibela. Toujours en service, et pour la plupart dans un excellent état de conservation, ces vastes églises ornées de superbes peintures et animées par les mélopées des pèlerins et des prêtres en soutane blanche évoquent le christianisme orthodoxe dans son expression la plus authentique et la plus pure.  Une des plus belles merveilles d'Afrique
>>> La billeterie (8h-12h et 14h-17h30) se tient dans l'enceinte du groupe nord-ouest. Les billets, payables en dollars (ou en birrs selon le taux de change officiel) sont valables cinq jours. 

adobestock_35406537.jpeg

Les églises rupestres de Lalibela incarnent l'histoire et le mystère figés dans la pierre.

2. Monts Simien

Avec ses paysages surnaturels composés de profonds canyons et de reliefs acérés, les monts Simien comptent parmi les plus belles chaînes de montagnes du continent africain. Ils servent de refuge à d’importantes populations d’animaux sauvages endémiques ; se retrouver assis au milieu d’un groupe de géladas est une expérience inoubliable. Ce paradis pour les randonneurs est également facilement accessible en voiture.

adobestock_169544853.jpeg

Se balader dans le parc national des Monts Simien, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco

3. Harar

Harar est de loin la ville la plus fascinante d’Éthiopie. Se perdre dans ses ruelles tortueuses est exaltant, tout comme visiter ses musées ou découvrir ses marchés et ses maisons traditionnelles à l’intérieur des vieux remparts. Sans parler des hyènes qui errent à travers la ville et que l’on rencontre le soir au détour d’une rue. Deux familles nourrissent ces charognards à la main, chaque soir. Vous pourrez en faire de même !

adobestock_101138153.jpeg

Ruelle colorée

4. Lac Abbé (Djibouti)

Nulle part ailleurs sur terre vous ne verrez ce genre d’immenses cheminées calcaires effilées. Ces oeuvres d’art géologiques sont le résultat de plusieurs milliers d’années d’activité volcanique et d’érosion éolienne. À l’aube et au coucher du soleil, elles offrent un spectacle féerique. Au milieu des cheminées de calcaire, des sources chaudes et des fumerolles vous donneront l’impression d’évoluer dans un paysage surnaturel.

adobestock_130522571.jpeg

Les cheminées calcaires du lac Abbé

5. Gondar

Gondar respire l’histoire. L’Enceinte royale contient une demi-douzaine de palais médiévaux et nombreuses sont les légendes qui imprègnent ces lieux. En s’y promenant, on s’imagine facilement les somptueux festins qui s’y déroulaient. Plus loin, on découvre de paisibles sites pittoresques, notamment les Bains de Fasilidas, l’ensemble de Kuskuam et l’église Debré Berhan Selassié, sauvée des derviches soudanais en maraude grâce à un essaim d’abeilles.

>>> Château, tarif plein/étudiant 200/100 birrs, 8h30-12h30 et 13h30-18h

adobestock_63653224.jpeg

La cité royale de Gondar

6. Basse vallée de l’Omo

Une dizaine de groupes ethniques se côtoient dans l’incroyable carrefour culturel qu’est la basse vallée de l’Omo. Parmi eux : les Mursi, aux étonnants disques labiaux ; les Banna, qui portent des calebasses en guise de chapeaux ; ou les Karo, aux impressionnantes peintures corporelles. On a vraiment l’impression de remonter le temps en arpentant les villages et les marchés de la région, ou en assistant aux cérémonies qui rythment la vie de ces communautés.

adobestock_150137573.jpeg

Femme Mursi dans la Basse vallée de l'Omo

7. Églises rupestres du Tigré

Trésors cachés dans le paysage aride du nord de l’Éthiopie, les églises anciennes du Tigré sont accrochées à des parois de montagnes escarpées. Pour les atteindre, vous devrez souvent affronter de longues marches et des montées abruptes. Mais le jeu en vaut la chandelle tant est grande la valeur historique et artistique de ces édifices troglodytes remontant parfois aux premiers temps de l’Abyssinie chrétienne.

adobestock_73787664.jpeg

Ancienne bible

8. Timkat

Timkat, l’Épiphanie éthiopienne, commémore le baptême du Christ avec trois jours de festivités à partir du 19 janvier. Joignez-vous à la procession derrière les prêtres lorsque les tabot (répliques de l’arche d’alliance) sont portés jusqu’à une étendue d’eau au cours de l’après-midi. Le lendemain matin, les tabot retrouvent le chemin de l’église, accompagnés de nombreux chants et danses. C’est de loin la fête la plus haute en couleurs d’Éthiopie. Gondar est le meilleur endroit pour découvrir Timkat.

9.Monts Balé

Les loups d’Abyssinie sont les canidés les plus rares au monde, mais sur le plateau du Sanetti, à 4 000 m d’altitude, dans les monts Balé, vous serez quasi assuré de les apercevoir lorsqu’ils chassent des rats-taupes géants. Votre regard sera aussi attiré par les forêts féeriques et le vertigineux escarpement de Harenna. C’est un paradis pour randonneurs, mais les automobilistes pourront aussi profiter du paysage en empruntant la plus haute route d’Afrique praticable en toute saison.

adobestock_143641731.jpeg

Observer un loup dans les Monts Balé

10. Observation des requins-baleines

Vous ne savez pas ce qu’est un Rhincodon typus ? Allez à Djibouti et chaussez vos palmes pour côtoyer l’une des créatures les plus impressionnantes créées par Dame Nature : le requin-baleine. Un certain nombre d’individus migrent à travers le golfe de Tadjourah chaque année entre novembre et janvier. Ne manquez pas l’occasion de nager en leur compagnie !

adobestock_28639157.jpeg

Nager avec un requin-baleine

11. Lac Assal (Djibouti)

Version djiboutienne de la mer Morte, le lac Assal se situe à 155 m au-dessous du niveau de la mer, ce qui fait de lui le troisième point le plus bas de la planète. C’est un lac salé, qui présente d’incroyables formations cristallines ; ses rives sont couvertes de sphères d’halite et de gypse. Pour les visiteurs, on ne peut rêver plus belle expérience que de marcher sur la banquise de sel ou de plonger dans les eaux salées du lac, au milieu d’impressionnants massifs volcaniques.

adobestock_156508125.jpeg

Le Lac Assal, à Djibouti

12. Cuisine éthiopienne

Un repas à l’éthiopienne, autour d’une table commune, est un merveilleux moment de convivialité, et les diverses saveurs qui composent la cuisine éthiopienne en font l’une des plus variées du continent africain. Les spécialités éthiopiennes étant peu connues au-delà des frontières du pays, la plupart des visiteurs éprouvent un sentiment de surprise lorsqu’ils dégustent leur premier shiro, doro wat ou tibs. Le Yod Abyssinia, à Addis-Abeba, est l’un des nombreux restaurants où l’on peut faire un repas mémorable.

adobestock_109237193.jpeg

Manger un plat typique en Éthiopie

13. Désert Danakil

L’activité volcanique du désert Danakil a donné lieu à un lac de lave permanent et à une vaste étendue de rochers aux couleurs jaune et orange. C’est le territoire des nomades afar, qui se sont adaptés aux conditions extrêmes qui sévissent dans ces plaines brûlantes et craquelées. Pour découvrir cette région inhospitalière (mais incroyablement fascinante) et dépourvue d’infrastructures, vous devrez participer à un circuit organisé.

adobestock_29565582.jpeg

Dallol, le désert de lave

14. Addis-Abeba

Capitale toujours en effervescence et en mouvement, Addis-Abeba se développe à grande vitesse. Elle bénéficie d’un climat agréable : le ciel bleu est au rendez-vous huit mois de l’année environ. Elle est par ailleurs très riche sur le plan culturel, avec notamment le musée d’Ethnologie et le Musée national. Addis-Abeba est aussi réputée pour ses nombreux restaurants, ses bars, ses galeries et sa vie nocturne. Impossible de s’y ennuyer !

adobestock_104582500.jpeg

Cathédrale dans la capitale Éthiopienne

Guide de voyage

Un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Éthiopie

Paramètres des cookies