Nouvelle-Calédonie : Écotourisme

La Nouvelle-Calédonie est restée un sanctuaire naturel riche de nombreux trésors. De juillet à septembre, des baleines à bosse viennent batifoler dans le secteur de la baie de Prony et se laissent approcher par les bateaux d'excursion. Dans le Grand Sud, le parc provincial de la Rivière-Bleue est sillonné de sentiers pédestres, tandis que la réserve de la Madeleine est réputée pour sa diversité botanique. Dans le secteur de La Foa, vous pourrez explorer le parc des Grandes Fougères et faire de magnifiques balades à cheval sur les crêtes. À Bourail, un sentier longe les plus belles baies du littoral. Vous pourrez également vous familiariser avec l'écosystème du lagon lors d'une excursion guidée. À Koumac, des guides vous feront découvrir l'histoire fascinante des mines des environs. Sur la côte est, les possibilités d'accueil en tribu sont nombreuses du côté de Hienghène. Les plus courageux entreprendront l'ascension du mont Panié. À Thio, l'histoire de la mine vous sera également racontée. Le long de la Côte Oubliée, vous pourrez camper dans les tribus.
À l'île des Pins, vous traverserez la somptueuse baie d'Upi à bord d'une pirogue traditionnelle. À Maré, un guide kanak vous accompagnera le long des falaises de Shabadran. À Lifou, les possibilités de balades thématiques ne manquent pas ; visitez de mystérieuses grottes qui ont inspiré des légendes. À Ouvéa, un guide vous fera découvrir les sites secrets des Pléiades du Nord.

Mis à jour le : 21 novembre 2016

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Nouvelle-Calédonie

Paramètres des cookies