Pouilles : Si vous aimez

Les Pouilles selon ses envies

Plages

Ses 800 km de côtes font des Pouilles une des premières destinations balnéaires en Italie. Le promontoire du Gargano et le littoral du Salento, aux deux extrêmités de la région, en sont les hauts lieux.
Îles Tremiti Baigné par des eaux cristallines, l’archipel compte une plage de sable et quantité de criques .
Peschici Les trabucchi, ces cabanes en bois servant à la pêche mettent en valeur les plages de Zaiana, de Manaccora et de Gusmay .
Vieste Une balade sur de hautes falaises blanches conduit à la merveilleuse plage de Vignanotica .
Mattinata Optez pour la Baia delle Zagare qui fait face à deux îlots rocheux .
Santa Maria di Leuca Ce n’est pas un hasard si la Marina di Pescoluse est surnommée “les Maldives” .
Gallipoli Les “Caraïbes” de la mer Ionienne sont à Gallipoli, à Punta della Suina et aussi, selon nous, à Torre del Pizzo .
Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio Un littoral sauvage et préservé, niché derrière des hectares de pinède parfumée, à l’instar de la Baia di Uluzzo .

Cités de caractère

De ravissants ports de pêche aux petites villes aux airs de casbah juchées sur des collines, les Pouilles ne manquent pas de cités pittoresques riches d’une histoire ancienne.
Ostuni La “ville blanche” qui se détache, lumineuse et compacte, dans le bleu du ciel des Pouilles semble faite d’os de seiches ou de talc mélangé à la chaux, plutôt que de pierre .
Trani Églises médiévales, rues pavées et palazzi défraîchis composent l’atmosphère de cette charmante cité ou les yachts viennent amarrer l’été .
Locorotondo Un ravissant centre historique d’une blancheur éclatante dans le plateau de la Murgia.
Martina Franca La partie ancienne de cette ville animée abrite de gracieux édifices baroque et rococo.
Cisternino Cette bourgade paisible  aux murs chaulés est le haut-lieu du fornello (boucherie avec grill).
Gallipoli La “belle ville” (son nom en grec) porte bien son nom. Ceint de hauts remparts, le centre médiéval qui s’avance dans la mer est relié au continent par un pont. 

Parcs naturels

Au bord de l’eau ou à l’intérieur des terres, respirez un grand bol d’air frais dans ces lieux préservés des foules estivales.
Parco Nazionale dell’Alta Murgia Pour un tourisme tout en douceur, entre fermes agricoles, d’élevage et gîtes ruraux .
Parco Nazionale del Gargano Derrière les superbes plages
de sable, un paysage de maquis et de forêts épaisses que la création de ce parc a permis de soustraire à l’urbanisation sauvage .
Parco Regionale delle Gravine dell’Arco Ionico Situé dans la province de Tarente, l’amphithéâtre des Murge dégage un charme millénaire, fait de profondes gorges, d’églises rupestres et de grottes .
Parco Naturale Regionale delle Dune Costiere Gravissez les dunes de sable blanc, explorez les marais et investissez les plages de ce tronçon sauvage du littoral de Brindisi .
Réserve naturelle marine de Torre Guaceto Partez à la rencontre des oiseaux migrateurs et des tortues entre les roseaux et le maquis méditerranéen avant de plonger dans l’eau cristalline de la plage de Punta Penna Grossa .

Spécialités gastronomiques

Des terres fertiles du Tavoliere­ aux eaux poissonneuses du littoral, les Pouilles forment un immense garde-manger.
Boulangerie Les pains d’Altamura  et de Laterza  sont réputés dans toute l’Italie, tout comme les taralli, les friselle, les pucce du Salento ou la focaccia de Bari .
Pâtes La reine des pâtes s’appelle ici l’orecchietta, talonnée par les strascinati,les tapparelle, les troccoli et les minchiareddi. Et la liste est encore longue .
Poisson Crevettes rouges de Gallipoli, oursins de Forcatella, anguille de Lesina, etc.
Fromages Si la burrata (mozzarella au cœur crémeux) d’Andria  est le plus connu des fromages des Pouilles, profitez de votre voyage pour goûter le caciocavallo podolico, le cacioricotta, le canestrato.
Viande Tarente et la vallée d’Itria mènent la danse. C’est ici que la culture du four au feu de bois attise les braises .
Charcuterie La palme du goût revient au capocollo de Martina Franca . Les occasions d’en déguster ailleurs ne manqueront pas, aux côtés d’autres charcuteries.

Routes touristiques

C’est en arpentant ces petites routes que vous découvrirez certains des plus beaux panoramas de la région.
Terra di Bari La SP120 entre Polignano a Mare et Castellana Grotte est un doux ruban glissant sur la terre rouge
au milieu de robustes oliviers centenaires .
Gargano Une suite de promontoires, de falaises blanches, de longues plages de sable et de sculptures naturelles (comme l’Architiello di San Felice) caractérise la SP53 qui relie Vieste à Mattinata .
Vallée d’Itria Laissez-vous porter le long des départementales comme la S16 entre San Vito dei Normanni et Ceglie Messapica . Ces routes se déroulent tels
des rubans à l’ombre des cyprès et des pins, entre les oliviers centenaires aux troncs noueux, protégés par des murets de pierre sèche.
Salento D’Otrante à Santa Maria di Leuca par la SP358 et de Santa Maria di Leuca à Gallipoli par la SP91, la SP88 et la SP215, on longe l’Adriatique puis la mer Ionienne. Mer transparente, maquis méditerranéen, lauriers… le talon de la Botte est un ravissement .

Spécificités architecturales

La région a hérité une mosaïque de styles divers des conquérants étrangers qui se sont disputé son contrôle au cours des siècles. Mais elle a également su inventer une tradition propre.
Art roman apulien Dans toute la province de Bari, suivez le fil rouge qui unit les cathédrales romanes, de Trani  à Bisceglie , d’Altamura  à Bitonto .
Castel del Monte L’extravagant château construit par l’empereur souabe Frédéric II est une énigme à ciel ouvert .
Le baroque de Lecce La capitale du Salento est au baroque ce que Florence est à la Renaissance .
Bari Vecchia  Le lacis de cours et de ruelles du plus ancien quartier de Bari ne manque pas de cachet.
Trulli Les 1 500 petites maisons de conte de fées au toit conique d’Alberobello enchantent petits et grands .
Églises rupestres La province de Tarente recèle de nombreux lieux de culte creusés dans des grottes. Parmi elles, la Cripta di San Nicola à Mottola, surnommée la chapelle Sixtine des églises rupestres .
Mis à jour le : 8 avril 2014
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies