Écosse

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Écosse
  4. Stirling et l’Écosse du Nord-Est

Stirling et l’Écosse du Nord-Est

Dans leur ruée vers le Loch Ness et l’île de Skye, les visiteurs négligent souvent cette contrée. Ils se privent de la découverte d’une région dont la beauté et la diversité n’ont rien à envier aux grands sites des Highlands et des îles de l’Ouest.
Stirling et le Nord-Est constituent le cœur historique et culturel de l’Écosse. Des sites emblématiques de son passé mouvementé ponctuent le paysage : les champs de bataille de Bannockburn et de Killiecrankie, les châteaux de Stirling et de Glamis, et Scone, ancien lieu de couronnement des rois écossais.
On trouve ici St Andrews, berceau du golf, Balmoral, lieu de villégiature des monarques britanniques depuis le XIXe siècle, et la célèbre vallée de la Spey, parsemée de dizaines de distilleries de whisky. Tous ces lieux s’inscrivent dans de grandioses paysages : forêts et lochs pittoresques des Trossachs ou imposants monts Grampians.

À ne pas manquer

  1. Stirling Castle Moins visité que celui d’Édimbourg, le château de Stirling n’a cependant rien à envier à son aîné en termes de patrimoine et d’histoire. Cette solide forteresse a joué un rôle central dans bon nombre d’événements écossais historiques. Elle fut autrefois la résidence de la dynastie des Stuart.
  2. Speyside Whisky Trail Un voyage en Écosse ne serait pas complet sans la visite d’une distillerie. La région du Speyside en compte à elle seule une cinquantaine. Dufftown, véritable capitale du whisky écossais, permet d’accéder aisément à sept de ces distilleries et possède son propre musée sur le sujet. En bas à droite : la distillerie Glenfiddich
  3. Les Trossachs Célébrée par les écrits de sir Walter Scott au début du XIXe siècle, époque des premiers développements du tourisme en Écosse, la région des Trossachs séduit par ses lochs entourés de sommets rocheux et de pentes couvertes de forêts, qui lui valent le surnom de “Highlands en miniature”. En son cœur, d’anciens bateaux à vapeur circulent sur le Loch Katrine, parmi les collines perdues qui constituaient autrefois le territoire du hors-la-loi Rob Roy MacGregor. Loch Katrine
  4. Royal Deeside La vallée de la Dee tient son surnom de l’attachement ancien de la famille royale pour la région. Elle est réputée pour sa pêche au saumon, ses randonnées en forêt et ses châteaux grandioses, dont la résidence de vacances de la reine, Balmoral Castle. Parmi ses autres attraits, le joli village de Ballater et celui de Braemar, plus isolé, où se déroulent les plus célèbres Highland Games. Balmoral Castle
  5. Scone Palace Le moindre recoin de ce somptueux et imposant palais, près de Perth, est chargé d’histoire. Kenneth MacAlpin, premier roi de l’Écosse unifiée, y fut couronné en 838, et Scone devint alors le lieu de couronnement traditionnel des rois d’Écosse. La fameuse pierre du Destin, qui se trouvait ici, fut emportée en 1296 par le roi Édouard Ier d’Angleterre, devenant ainsi un symbole puissant de l’identité écossaise.
  6. St Andrews L’Écosse est la patrie du golf, et l’Old Course de St Andrews – l’un des plus vieux parcours au monde – est un rêve de golfeur. Au-delà du sport, St Andrews fut jadis la capitale religieuse de l’Écosse, et les ruines de son château et de sa cathédrale méritent une visite. Ne ratez pas non plus la magnifique plage de West Sands, où furent tournées des scènes du film Les Chariots de feu.
  7. Blair Castle Ancien fief des ducs et des comtes d’Atholl, Blair Castle contrôle la principale route du Nord, qui mène à Inverness au-delà de la vallée de la Tay. Ses somptueux appartements et ses salons opulents reflètent sa longue et illustre histoire. La visite permet aussi de découvrir les Atholl Highlanders, seule armée privée d’Europe. Non loin du château, le champ de bataille de Killiecrankie joua un rôle clé lors de la rébellion jacobite du XVIIIe siècle.
  8. Nos conseils
  9. Great Hall
  10. Cette salle de réception, la plus vaste d’Écosse à l’époque (photo page de gauche), fut commandée par Jacques IV vers 1503 afin d’offrir un cadre spectaculaire aux grands événements officiels. Superbement rénovée, elle a retrouvé sa charpente à blochets en chêne et accueille de nouveau concerts et dîners.
  11. Royal Palace
  12. De somptueux appartements que le jeune Jacques V fit construire pour sa noble épouse française, Marie de Guise. L’intérieur reconstitué présente mobilier, installations, tissus et décoration d’époque. Seuls les appartements du roi ont été laissés vides, tels qu’après sa mort en 1542. Ces pièces magnifiques sont animées par les reproductions des Stirling Heads, portraits sculptés sur des disques de chêne, et par les spectaculaires tapisseries minutieusement reproduites au cours de longues années.
  13. Musical Head
  14. Lors de la restauration, John Donaldson, le talentueux sculpteur qui reproduisit les 36 Stirling Heads destinées à orner le plafond, découvrit une partition codée dans le pourtour d’un des portraits féminins, qui semble lui-même en train de chanter. On pourra entendre ce beau morceau de harpe, peut-être composé pour Jacques V, dans une exposition permanente : “Image-Makers to the King”.
  15. Palace Vaults
  16. Dans les caves, l’exposition sur la “vie cachée” dans le château au temps de Jacques V et de Marie de Guise devrait séduire toute la famille. Elle présente les activités quotidiennes indispensables à la vie de la cour et le travail des peintres, tailleurs, musiciens, sculpteurs et bouffons à Stirling dans les années 1540.
  17. Braveheart
  18. Le château domine deux grands champs de bataille, Stirling Bridge (1297) et Bannockburn (1314), où les Écossais l’emportèrent sur les Anglais, venus tenter de s’emparer du château. Le National Wallace Monument (photo ci-contre, en bas) commémore avec grandeur la victoire décisive de William Wallace à Stirling Bridge.
  19. Nos conseils
  20. Distillerie Glenlivet
  21. Berceau d’un des single malts les plus connus au monde, la distillerie Glenlivet (www.theglenlivet.com ; Ballindalloch, 16 km à l’ouest de Dufftown) mélange avec brio tradition et modernité. Elle est l’occasion de voir comment la technologie contemporaine cohabite avec des méthodes traditionnelles. Les connaisseurs peuvent se joindre à ma visite hebdomadaire et découvrir les secrets de fabrication.
  22. Speyside Cooperage
  23. Cette tonnellerie (p. 193 ; photos page de gauche et ci-contre en haut) permet de découvrir un métier artisanal qui n’a que peu changé au cours des siècles : la qualité du fût est l’un des éléments constitutifs de l’arôme d’un single malt. L’équipe fournit des tonneaux aux distilleries du monde entier et partage avec les distillateurs la passion de créer les meilleurs whiskies qui soient.
  24. Gordon & MacPhail
  25. La célèbre boutique de whisky Gordon & MacPhail (www.gordonandmacphail.com ; 58-60 South St, Elgin) possède quelques-uns des plus vieux whiskies au monde, dont un Mortlach de 75 ans d’âge. La famille Urquhart (propriétaire) a joué un rôle important dans le statut actuel du single malt, en mettant ces whiskies si spécifiques en bouteilles bien avant les distillateurs eux-mêmes.
  26. Corgarff Castle
  27. Très isolé, l’impressionnant Corgarff Castle (à proximité de Cockbridge, à 48 km au sud de Dufftown, sur la route de Ballater) abrita au début du XIXe siècle les redcoats (“tuniques rouges”) : ces soldats britanniques avaient pour mission de traquer les distilleries illégales.
  28. Grouse Inn
  29. En plein cœur d’anciennes terres de contrebande, ce pub de Cabrach, perdu dans les collines, à 13 km au sud de Dufftown, sert près de 250 whiskies différents, et expose autour du bar une collection plus riche encore, dont quelques bouteilles rares et originales.