Écosse : Histoire

Vers 4500 av. J.-C.

Les premiers habitants arrivent d'Europe continentale et jettent les bases d'une florissante civilisation néolithique, dont les traces existent encore dans les Orcades.

Ier siècle

Les Romains ne parviennent pas à soumettre les tribus celtes, qu'ils dénomment "Pictes" (du latin pictus, peint).

IVe siècle

Introduction du christianisme.

VIe-VIIe siècles

La tribu celte des Scots, venue du nord de l'Irlande, s'établit à son tour en Écosse, suivie par les Anglo-Saxons, arrivés d'Angleterre.

VIIIe-IXe siècles

Assauts des Vikings qui contrôlent le littoral occidental de l'Écosse.

843

Le roi scot Kenneth MacAlpin créé le royaume de Scone, unifiant les Scots et les Pictes.

XIIe siècle

Introduction du régime féodal anglo-saxon dans les Lowlands sous le règne de David Ier, tandis que les Highlanders résistent.

1296

Annexion de l'Écosse par Édouard Ier d'Angleterre.

1297

Les troupes de William Wallace écrasent les Anglais à la bataille du pont de Stirling. Trahi, Wallace sera exécuté à Londres en 1305. Il fait encore aujourd'hui figure de héros national.

1314

Le roi d'Écosse Robert Bruce défait les Anglais à la bataille de Bannockburn. L'Écosse redevient indépendante quatorze ans plus tard.

XIVe-XVe siècles

Les Lowlanders, plus urbains, se désolidarisent des Highlanders. Une ligne de démarcation naturelle s'établit entre les deux régions, symbolisée par la faille géologique de Great Glen. Conflits intérieurs et épidémies dévastent le pays. Pour lutter contre l'Angleterre, l'Écosse s'allie à la France.

XVIe siècle

Le climat intellectuel favorise la Réforme, prêchée par John Knox, et la montée du protestantisme.

1603

À la mort sans héritier d'Élisabeth Ire, Jacques VI d'Écosse devient Jacques Ier d'Angleterre.

1707

L'Acte d'union (Act of Union) est signé entre l'Écosse et l'Angleterre, malgré l'opposition de nombreux Écossais.

XVIIIe siècle

La révolution industrielle s'accompagne d'un épanouissement de la vie intellectuelle et culturelle, connu sous le nom de “siècle des Lumières écossais”.

1790-1880

Éviction des métayers des Highlands (Highlands clearances), famine et fin de l'industrie du varech poussent les Écossais à émigrer vers les colonies d'Amérique du Nord, d'Australie et de Nouvelle-Zélande.

Années 1930

La crise économique porte un coup fatal à la construction navale et à l'industrie lourde de l'Écosse.

1967

Le Parti national écossais (SNP) remporte son premier siège au Parlement britannique.

1970-1980

La découverte de gisements de pétrole et de gaz naturel dans la mer du Nord fait la prospérité de la région d'Aberdeen et des îles Shetland. La fuite des revenus pétroliers vers l'Angleterre et le rachat des compagnies écossaises par des groupes anglais attisent le sentiment nationaliste en Écosse.

1997

Victoire écrasante du Parti travailliste aux élections de mai ; un référendum est organisé. Les Écossais se prononcent en faveur de la création d'un Parlement écossais.

1999

Premières élections du Parlement écossais, qui siège à Édimbourg.

2004

Inauguration du nouveau bâtiment du Parlement écossais par Élisabeth II.

2007

Le Scottish National Party (SNP), partisan de l'indépendance de l'Écosse, remporte d'une courte avance les élections régionales.

2011

Le SNP remporte haut la main les élections régionales et promet un référendum sur l'indépendance de l'Écosse dans les cinq années à venir.

evaneos

Articles récents