Croatie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Croatie
  4. Split et la Dalmatie centrale

Split et la Dalmatie centrale

Pourquoi y aller

Le centre de la Dalmatie est une région très attractive, avec ses jolies îles, ses ports tranquilles, ses montagnes imposantes, ses châteaux par dizaines et sa scène culinaire en plein essor, sans oublier le palais de Dioclétien à Split et la ville médiévale de Trogir, tous deux inscrits au Patrimoine mondial. Le tout ayant pour toile de fond les Alpes dinariques.
Des ruines romaines, une capitale dynamique aux accents méditerranéens et l’île la plus glamour de l’Adriatique, l’île de Hvar – avec ses restaurants raffinés et son ambiance festive –, attirent irrésistiblement les visiteurs. Si vous recherchez plutôt la tranquillité, les îles proches ou lointaines offrent de séduisantes plages sablonneuses et des criques isolées.
Cerise sur le gâteau : la Dalmatie jouit de températures plus élevées que l’Istrie ou le golfe du Kvarner : on peut piquer une tête dans les eaux cristallines de l’Adriatique de mi-mai à fin septembre.

Quand partir

split-cc

À ne pas manquer

  1. Le palais de Dioclétien, cœur antique de Split, un quartier animé de jour comme de nuit
  2. La cuisine et les plages de Vis, l’une des îles les plus isolées de Croatie
  3. La plage la plus photogénique de Croatie, Zlatni Rat, à Bol
  4. Les journées à la plage et l’atmosphère festive de la ville de Hvar
  5. L’ascension des sommets du parc naturel de Biokovo, et la vue sur l’Italie de l’autre côté de l’Adriatique.
  6. L’architecture antique bien préservée de la minuscule Trogir, perle de la Dalmatie centrale, inscrite au Patrimoine mondial.
  7. Les hameaux historiques de l’intérieur des terres de Brač et les localités paisibles de la côte.
Mis à jour le : 20 mai 2019

À voir à faire en Croatie

Split

Toujours en effervescence, la promenade du front de mer – son nom officiel est Obala hrvatskog narodnog preporoda (“front de mer de la renaissance nationale croate”) mais on l’appelle plus généralement Riva – est le meilleur point de repère du centre-ville. À l’est du port s’étendent les plages fréquentées des baies de Bačvice, Firule, Zenta et Trstenik. Au pied de la colline boisée du Marjan, qui domine l’extrémité ouest de Split, s’étendent aussi de nombreuses plages.

  • Palais de Dioclétien

    site historique

    Face au port, le palais de Dioclétien est l’un des plus imposants vestiges romains encore debout,...

    Lire la suite
  • Cathédrale Saint-Domnius

    L’ancien mausolée de Dioclétien – il y fut inhumé en l’an 311 – a presque entièrement...

    Lire la suite
  • Galerie Meštrović

    sculpture moderne

    Ce musée éblouissant présente de façon plutôt exhaustive l’œuvre d’Ivan Meštrović, grand...

    Lire la suite
  • Salles souterraines du palais

    La porte de Bronze du palais de Dioclétien ouvrait jadis directement sur la mer, permettant de...

    Lire la suite
  • Kaštelet

    musée

    En 1939, Ivan Meštrović acheta cette demeure fortifiée du XVIe siècle proche de la Galerie...

    Lire la suite
  • Peristil

    Cette cour intérieure entourée d’une colonnade (péristyle) occupe le centre du palais de...

    Lire la suite
  • Vestibule

    À l’extrémité sud du péristyle, au-dessus de l’escalier desservant le sous-sol, s’étend le...

    Lire la suite
  • Musée ethnographique

    Sis dans un palais médiéval qui mérite la visite, ne serait-ce que pour sa terrasse Renaissance (à...

    Lire la suite
  • Temple de Jupiter

    Devenu baptistère de la cathédrale, ce bâtiment romain parfaitement intact était jadis un temple...

    Lire la suite
  • Musée de la Ville

    Œuvre de Juraj Dalmatinac (Georges le Dalmate) datant du XVe siècle, le palais Papalić est un...

    Lire la suite
  • Statue de Grégoire de Nin

    statue

    Sculptée par Ivan Meštrović, l’imposante statue de Grégoire de Nin, l’évêque du Xe siècle...

    Lire la suite
  • Galerie des Beaux-Arts

    musée d’art

    Installée dans ce qui fut le premier hôpital de la ville, cette collection de quelque 400 œuvres...

    Lire la suite

Environs de Split Trogir

  • Cathédrale Saint-Laurent

    cathédrale

    Joyau de Trogir, cette cathédrale d’influence vénitienne et de plan basilical à trois nefs figure...

    Lire la suite
  • Musée d’Art sacré

    musée

    Les pièces maîtresses de ce petit musée sont notamment des manuscrits enluminés, un tableau de...

    Lire la suite
  • Église Saint-Sébastien

    église

    Cette église désaffectée datant de 1476 renferme des sarcophages de pierre et les photos de Croates...

    Lire la suite
  • Loggia municipale

    édifice historique

    Un relief du célèbre sculpteur croate Ivan Meštrović orne cet édifice du XIIIe siècle ouvert sur...

    Lire la suite
  • Musée de Trogir

    histoire locale

    Ce musée installé dans l’ancien palais Garagnin-Fanfogna expose des livres, des documents, des...

    Lire la suite
  • Fort Kamerlengo

    architecture militaire

    Ce fort, construit en 1420, était jadis elié aux remparts auxquels il permet d’accéder. Des...

    Lire la suite
  • Okrug Gornji

    plage

    Cette plage, la plus prisée de Trogir, s’étend à 1,7 km au sud de la vieille ville sur l’île de...

    Lire la suite
  • Plage de Medena

    plage

    Sur la Riviera de Seget, à 4 km à l’ouest de la vieille ville, cette plage est dotée d’une...

    Lire la suite

Île de Brač Bol

  • Zlatni Rat

    plage

    La plage la plus photographiée de Croatie s’avance dans la mer sur environ 500 m. Malgré la...

    Lire la suite
  • Stina Wines

    domaine viticole

    Cette entreprise locale possède un chais et une salle de dégustation dans un entrepôt ancien sur le...

    Lire la suite
  • Galerija Branislav Dešković

    art

    Installée dans un hôtel particulier Renaissance et baroque sur le front de mer, cette galerie expose...

    Lire la suite

Île de Hvar Ville de Hvar

Hvar est de taille si modeste que les noms de rue n’y sont apparus que très récemment. Du reste, personne ne les utilise. L’interdiction de la circulation automobile dans la partie historique, autour de la place Saint-Étienne, permet de préserver la quiétude médiévale de ces ruelles.

Une longue promenade en bord de mer serpente sur la côte, jalonnée de criques rocheuses, d’hôtels, de bars et de restaurants.

  • Arsenal

    architecture militaire

    Mentionné dans les documents vénitiens comme la “construction la plus belle et la plus utile de...

    Lire la suite
  • Couvent des Bénédictines

    édifice religieux

    C’est ici qu’est né l’auteur dramatique et poète Hanibal Lucić en 1485, mais cet hôtel...

    Lire la suite
  • Fortica

    architecture militaire

    Dominant la ville, cette forteresse occupe le site d’un ancien village illyrien antérieur à...

    Lire la suite
  • Monastère et musée franciscains

    édifice religieux

    Ce monastère construit au XVe siècle en surplomb d’une crique ombragée a été agrémenté d’un...

    Lire la suite
  • Cathédrale Saint-Étienne

    cathédrale

    Flanquée d’un campanile de quatre étages, dont chacun est plus ouvragé que le précédent, la...

    Lire la suite
  • Musée épiscopal

    art sacré

    Attenant à la cathédrale, ce musée expose des coupes en argent, un calice en or datant du...

    Lire la suite
  • Place Saint-Étienne

    architecture

    Le centre de la ville est cette place rectangulaire, construite sur un bras de mer comblé. D’une...

    Lire la suite

Environs de Split Omiš

  • Forteresse de Mirabela

    tour

    Également appelée Peovica, cette petite tour vénitienne fut érigée au XIIIe siècle sur des...

    Lire la suite

Riviera de Makarska Makarska

Le port et le centre historique de Makarska occupent une large crique délimitée au sud-est par le cap Osejava et au nord-ouest par la péninsule de Sveti Petar. Bordée d’hôtels, la longue plage municipale (de galets) s’étire tout le long de la baie, du parc Sveti Petar, au début d’Obala Kralja Tomislava, vers le nord-ouest.

Au sud-est se trouvent des plages plus rocheuses mais plus plaisantes, comme Nugal, prisée des nudistes (suivez le sentier balisé depuis l’extrémité est de la promenade du front de mer).

À la plage de Buba, près de l’Hotel Rivijera après la plage municipale, ambiance festive et musicale toute la journée en été.

  • Musée municipal

    musée

    Les jours de mauvais temps, vous pouvez aller découvrir l’histoire de la ville devant cette...

    Lire la suite

Environs de Split Kaštela

La route principale pénètre dans Kaštela par les faubourgs industriels, d’où une première impression peu favorable, mais un tout autre Kaštela surgit lorsqu’on tourne en direction de la mer : une succession de villages historiques accrochés à des baies rocheuses. Le nom de ces villages ne correspondant pas toujours à celui du château qu’ils abritent, une certaine confusion s’ensuit. Certains ont plusieurs châteaux, d’autres aucun.

Kaštel Gomilica, construit au XVIe siècle pour une communauté de bénédictines, est entouré de plages sablonneuses aux eaux peu profondes. Kaštel Kambelovac, le suivant, possède une tour défensive cylindrique édifiée en 1517 par les nobles et les propriétaires terriens locaux.

Si vous ne visitez qu’une partie de Kaštela, choisissez Kaštel Lukšić, où se dresse le Kaštel Vitturi, le plus grand et le mieux conservé des châteaux de Kaštela – et le seul ouvert au public. Ce village renferme aussi une grande église baroque et le Kaštel Rušinac, un manoir avec jardin entouré de murs solides qui ne ressemble guère à un château.

Kaštel Stari (“le vieux château”) fut le premier construit sur cette côte, en 1476, tandis que son voisin Kaštel Novi (“le château neuf”) fut érigé en 1512 mais il ne reste qu’une tour massive pour toute fortification.

Tout de suite après le virage suivant, Kaštel Štafilić a deux tours indépendantes du XVIe siècle, le Kaštel Štafileo, trapu, et une grande église baroque.

  • Muzej Grada Kaštela

    musée, château

    Construit à la fin du XVe et au début du XVIe siècle, Kaštel Vitturi abrita la famille Vitturi...

    Lire la suite

Riviera de Makarska Parc naturel de Biokovo

Le pic de Vošac (1 422 m), objectif le plus proche, se trouve à 2,5 km de Makarska. De l’église Saint-Marc, sur Kačićev trg, montez à pied ou en voiture jusqu’à Put Makra, en suivant les panneaux indiquant le village de Makar, d’où part le chemin menant au sommet. Du Vošac, un sentier bien balisé mène au Sveti Jure (4 heures), point cuminant du massif (1 762 m), qui offre un panorama fantastique sur le littoral croate et, par temps clair, jusqu’à l’Italie, par-delà l’Adriatique.

Emportez suffisamment d’eau, de l’écran solaire, un chapeau et des vêtements imperméables – il fait toujours beaucoup plus froid au sommet qu’au bord de la mer.

Biokovo Active Holidays propose des excursions guidées à pied ou par la route, pour tous les niveaux. Vous pourrez faire une partie du trajet en minibus et finir de grimper à pied jusqu’au pic de Sveti Jure, entreprendre la randonnée de 5 heures 30 à travers les forêts de pins et les prairies, ou encore vous y rendre en voiture à l’aube pour assister au lever du soleil sur Makarska.

  • Jardin botanique de Kotišina

    réserve naturelle

    Juste au-dessus du village de Kotišina sur le mont Biokovo, ce n’est pas vraiment un jardin botanique...

    Lire la suite

Île de Brač Supetar

Des plages propices à la baignade s’égrènent des deux côtés le long de la côte de galets. La plage de Vrilo est à environ 100 m à l’est du centre-ville. Vers l’ouest, on découvre d’abord Vlačica puis la plage de Banj, grande anse face à l’est bordée de pins et de bars de plage. Au-delà du cimetière s’étendent Tri Mosta et Bili Rat. Après le cap suivant, vous atteindrez la plage de Vela Luka, sise dans une baie tranquille.

  • Cimetière de Supetar

    cimetière

    Curiosité originale, ce passionnant cimetière est rempli de monuments remarquables. Le plus grandiose...

    Lire la suite

Île de Hvar Stari Grad

  • Tvrdalj

    forteresse

    Le palais construit comme une forteresse au XVIe siècle par le poète Petar Hektorović (1487-1572),...

    Lire la suite
  • Monastère dominicain

    édifice religieux, musée

    Fondé en 1482, ce vénérable monastère fut endommagé par les Turcs en 1571, puis fortifié par...

    Lire la suite

Île de Vis Ville de Vis

La promenade est bordée de petites plages, mais la plus courue de la ville est celle située au nord du port, face à l’hôtel Issa. Plus loin, on atteint des criques nudistes et une succession de lieux de baignade sauvages. De l’autre côté, au-delà de Kut et du cimetière marin britannique, s’étire le ruban de galets de Grandovac, plage assez fréquentée avec son bar (on peut parfois y faire la fête la nuit).

  • Musée archéologique

    musée

    Installé dans une forteresse autrichienne construite en 1841, ce petite musée rassemble la plus vaste...

    Lire la suite
Paramètres des cookies