Allemagne : Histoire

Chronologie de l'Allemagne

60 000 av. J.-C.

Présence humaine dans la vallée de Néandertal.

50 av. J.-C. - Ve siècle

Présence romaine.

Ve siècle

Clovis, roi des Francs, conquiert le sud-ouest de la Germanie.

Fin du VIIIe siècle-début du IXe siècle

Conquête carolingienne (sud de la Germanie). La mort de Charlemagne, empereur d'Occident, est suivie de la désintégration rapide de son empire.

962

Couronnement à Rome d'Othon Ier le Grand et création du Saint Empire romain.

XIIIe siècle

Avènement des Habsbourg sur ce qui n'est qu'un conglomérat d'États germanophones aux mains de petits princes.

1517

Luther affiche à Wittemberg ses 95 thèses contre la vente des indulgences. Début de la Réforme. L'Allemagne perd un tiers de sa population dans les conflits nés de la révolte luthérienne.

1618-1648

La guerre de Trente Ans, déclenchée pour des motifs religieux et nationalistes, sonne le glas de la domination Habsbourg. L'Allemagne est divisée en quelque 300 États, aux mains de princes locaux.

Début du XIXe

Conquête napoléonienne. La Prusse, qui n'a pas été soumise, organise la résistance allemande et dirige la guerre contre la France.

1813

La victoire de Leipzig marque la fin de la domination française en Allemagne.

1866

Otto von Bismarck, chancelier de Prusse, annexe la majeure partie du territoire allemand.

1871

Bismarck assoit sa domination grâce à la victoire sur la France, qui consacre l'unité de l'Allemagne. Le roi de Prusse, Guillaume Ier, est proclamé empereur d'Allemagne.

Fin du XIXe-début du XXe siècle

Guillaume II obtient la démission de Bismarck (1890), puis précipite l'Allemagne dans la Première Guerre mondiale avant de se réfugier en Hollande juste avant l'issue du conflit.

1918-1933

La République de Weimar doit faire face à une grande agitation civile et aux conséquences d'une paix désastreuse.

1933-1945

Tirant parti du mécontentement général, Adolf Hitler devient chancelier après la victoire du Parti ouvrier allemand national socialiste aux élections. L'augmentation considérable des dépenses militaires et la multiplication des agressions extérieures constituent les premiers pas vers la Seconde Guerre mondiale et l'horreur inégalée de l'Holocauste. Les lourdes pertes subies en 1943 représentent le tournant qui mène à la capitulation de 1945.

1945

Les Alliés divisent l'Allemagne, et Berlin, en quatre zones d'occupation.

1949

Proclamation de la République fédérale d'Allemagne dans les zones américaine, anglaise et française, et de la République démocratique allemande dans la zone soviétique. L'Allemagne de l'Ouest reçoit un apport massif de capitaux américains et attire des travailleurs de l'Est fuyant les conditions économiques déplorables.

1961

Édification du mur de Berlin et fermeture de la frontière entre les deux Allemagnes. Berlin devient le symbole de la Guerre froide. Les 25 années suivantes voient l'Allemagne de l'Ouest prospérer tandis que son homologue communiste passe des moments difficiles.

1989

La chute du mur de Berlin reste le symbole de la chute du communisme en Europe de l'Est.

1990

Union économique et monétaire entre la RFA et la RDA. La coalition CDU (Union chrétienne-démocrate) - Parti libéral dirigée par Helmut Kohl remporte les premières élections de l'Allemagne réunifiée.

1992

L'extrême-droite se livre à des violences à l'encontre des immigrés et des demandeurs d'asile.

1994

La coalition CDU-Parti libéral remporte les élections et Helmut Kohl est reconduit à la tête du gouvernement. Roman Herzog est élu Président de la République.

1998

Après la victoire du SPD (Parti social-démocrate) aux élections, le nouveau chancelier, Gerhard Schröder, forme un gouvernement de coalition avec les Verts.

1999

L'Allemagne participe à l'intervention militaire de l'OTAN au Kosovo. Johannes Rau accède à la présidence de la République.

2000

Suite au scandale du financement occulte de la CDU, l'ancien chancelier Helmut Kohl démissionne de ses fonctions à la tête du parti. L'Exposition universelle 2000, qui s'est tenue de juin à octobre à Hanovre, ne remporte pas pas le succès escompté.

2001

Interdiction du petit parti néo-nazi NPD (Parti national démocrate d'Allemagne). Les élections de mars confirment la polarisation de la politique allemande entre SPD et CDU, de même que le déclin des Verts et du Parti libéral FDP.

2002

Malgré une fin de mandat en demi-teinte, Gerhard Schröder est réélu en septembre. Sa formation, le SPD, gouverne en alliance avec les Verts dirigés par le très populaire écologiste Joschka Fischer.

2003

Aux côtés de la France et de la Russie, l'Allemagne fait partie des pays qui refusent de participer au conflit en Irak.

2005

Crise politique : dissolution du Bundestag en juillet, ce qui a pour conséquences l'élection d'Angela Merkel comme chancelier et l'émergence d'un nouveau parti "L'Alliance de gauche", qui devient alors la troisième force politique du pays.

2006-2007

La coalition menée par Angela Merkel met en place une politique d'austérité budgétaire afin de réduire les déficits à moyen terme. Les trois principaux objectifs visés sont la réduction du déficit budgétaire, la relance de la croissance et la résorption du chômage. Les deux partis ont également la volonté commune de réformes structurelles (fédéralisme et fiscalité par exemple) et s’accordent sur la nécessité d’une politique familiale renouvelée pour faire face au déclin démographique dont souffre l’Allemagne. En 2006, l'Allemagne a également accueilli la Coupe du monde de football.

2008

La chambre haute du parlement allemand, le Bundesrat, a ratifié le 23 mai à une large majorité le traité européen modifié de Lisbonne, un mois après son adoption par le Bundestag.

2009

Le 9 novembre, le 20e anniversaire de la chute du Mur a été célébré en grande pompe.

2010

Après la démission de Horst Köhler le 31 mai, Christian Wulf lui succède suite à une élection délicate.

2012

Christian Wulf démissionne à son tour à la suite de problèmes judiciaires. Joachim Gauk lui succède, c'est un indépendant désigné notamment pour des raisons politiques.

 

evaneos

Articles récents