1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 13 lieux incontournables à voir en Allemagne
Idées de voyage

13 lieux incontournables à voir en Allemagne

Carte

L'Allemagne séduit tous types de touristes : du fêtard noctambule à Berlin au flâneur romantique dans la Moselle. Laissez-vous transporter par d'autres types d'expériences pour découvrir la grande Histoire au fil des visites.

Berlin

Berlin subjugue quiconque explore sa foisonnante culture, son architecture avant-gardiste, sa fabuleuse gastronomie, ses intenses soirées et son histoire, partout palpable. Plus de 25 ans après la chute du Mur, la capitale s’est affirmée sans perdre son esprit alternatif. On y danse jusqu’aux aurores dans des centrales électriques reconverties, des chefs-d’œuvre s’exposent dans un bunker... À ne pas manquer : les grands sites historiques – le Reichstag, Checkpoint Charlie… – et une myriade de musées.

Munich

Sous des cieux souvent cléments, la capitale de la Bavière réserve bien des surprises. Folklore et traditions séculaires y coexistent avec l’extrême modernité des BMW dernier cri, des boutiques de designers et d’une industrie dynamique. Les musées regorgent de fleurons de l’art et de la technologie. L’Oktoberfest attire plus de six millions de visiteurs chaque année, tandis que la scène musicale et culturelle n’a de rivale que celle de Berlin. 

Neuschwantein et châteaux de Louis II de Bavière

Commandé par le roi de Bavière le plus célèbre du XIXe siècle, le château de Neuschwanstein s’élève, féerique, au-dessus d’énigmatiques forêts alpines. À l’intérieur, l’opulent décor s’inspire des mythes germaniques, Tout aussi fastueux, les châteaux de Linderhof et de Herrenchiemsee, autres extravagances du roi, reflètent sa fascination pour le Grand Siècle français.

Heidelberg

Au XIXe siècle, la plus ancienne ville universitaire d’Allemagne, avec son château en ruines à flanc de colline, fut une puissante source d’inspiration pour les romantiques. Des générations de jeunes gens y ont étudié, chanté en chœur chope de bière à la main, gravé leurs noms sur les tables des tavernes – certains faisant même un détour par le cachot des étudiants. Marquée par cet héritage, la ville cultive encore aujourd’hui des traditions séculaires tout en accueillant des instituts de recherche de niveau international, des manifestations culturelles innovantes et une scène nocturne parfois tapageuse. 

Forêt-Noire et lac de Constance

Qu’elle soit baignée de brume, enneigée ou noyée de soleil, la profonde Forêt-Noire  offre un spectacle magnifique. Chaque vallée cache des surprises : villages de conte de fées, cascades tumultueuses ou pendules à coucou grosses comme des maisons. Humez le parfum de la résine, goûtez le célèbre gâteau de la région, promenez-vous sur les innombrables sentiers forestiers, et le soir venu, jouissez d’un merveilleux silence. Plus au sud, l’immense lac de Constance, frontalier de l’Autriche et de la Suisse, est un autre paradis des activités de plein air. 

Vallée romantique du Rhin

Entre Rüdesheim et Coblence, les rives du Rhin impétueux sont le théâtre d’un duel singulier entre la roche et l’eau. Le paysage mêle des éléments sauvages (tourbillons, falaises), agricoles (vignobles en pente abrupte), médiévaux (châteaux perchés, maisons à colombages) et modernes (barges, ferries, bateaux à vapeur et trains). De chaque village, des sentiers s’élancent parmi les vignes et la forêt. 

Dresde

Le malheur s’abattit sur Dresde par une nuit de février 1945. En quelques heures, d’intenses bombardements réduisirent la “Florence de l’Elbe”  à un amas de briques fumantes jonché de morts. La renaissance de la ville tient du miracle. Les joyaux architecturaux reconstruits et d’exceptionnelles collections d’art placent Dresde parmi les capitales culturelles européennes. Ajoutez à cela le dynamisme de la ville, un musée d’histoire militaire au design audacieux et un chapelet de palais.

Nord de la Bavière

Capitale de la Franconie, une région indépendante jusqu’en 1806, Nuremberg  est à jamais associée au souvenir des congrès nazis et des procès d’après-guerre. Son histoire ne saurait pourtant se résumer à cette sombre facette : ville de Dürer, capitale du jouet, Nuremberg est aussi la cité où aboutit la première ligne de chemin de fer allemande. Après avoir fait le tour des sites et monuments, dégustez la bière locale – noire comme du café – qu’accompagnent souvent les délicieuses petites saucisses (Bratwürste) typiques. Non loin, Bamberg et Ratisbonne, sont deux cités chargées d’histoire et riches en chefs-d’œuvre architecturaux. 

Cologne

Les tours jumelles de l’illustre cathédrale de Cologne  surgissent lorsqu’on s’y attend le moins. Fervent témoignage de foi, construit à partir de 1248, l’édifice ne fut consacré que six siècles plus tard. À l’intérieur de la cathédrale, qui abrite de nombreuses œuvres d’art, on croirait entendre la rumeur des siècles. Le sommet de la tour offre une vue imprenable sur la ville.

Potsdam

Capitale de l’État du Brandebourg, Potsdam  est reliée à Berlin par le pont de Glienicke (ou “pont des Espions”). Elle fut projetée sur le devant de la scène par le roi Frédéric le Grand, commanditaire de l’étourdissant palais rococo de Sans-Souci, le joyau de cet ensemble de merveilleux palais et parcs idylliques classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Prodigieuse synthèse des courants artistiques européens du XVIIIe siècle, Potsdam compte de magnifiques points de vue, une architecture inspirée et des sites clés de la guerre froide.

Vallée de la Moselle

Affluent du Rhin, la Moselle  serpente avec nonchalance sur 350 km entre Coblence et le nord de la France, via le Luxembourg. Bordée de villages anciens et de vignes, c’est l’une des rivières les plus prisées d’Europe. Nombre de ses villages se cramponnent vaillamment aux coteaux vertigineux dont une nouvelle génération de vignerons tire un riesling corsé raffiné. Ce sont les Romains qui introduisirent la vigne dans la région ; Trèves possède plusieurs vestiges de leur civilisation. 

Rothenburg et Route romantique

Étape phare de la Route romantique, Rothenburg ob der Taube joue pleinement la carte du charme médiéval, avec ses robustes remparts et ses coquettes maisons à colombages. Afin de profiter de la magie des lieux, mieux vaut s’y rendre tôt le matin ou en fin de journée, lorsque les derniers cars sont partis, pour une flânerie romantique dans les rues pavées. 

Hambourg et le Nord

De Brême à Greifswald, en passant par Hambourg, Lübeck ou encore Wismar et Stralsund, le Nord de l’Allemagne porte le glorieux héritage de la puissante Ligue hanséatique. Lübeck  en fut jadis la capitale : sa vieille ville, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est un joyau architectural, avec son entrelacs de rues aux édifices gothiques caractéristiques en brique rouge. Quant à la Holstentor, la porte aux tours cylindriques qui mène à la vieille ville, c’est une icône nationale.

evaneos