Cambodge

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Cambodge
  4. Les temples perdus du Cambodge

Cambodge : Les temples perdus du Cambodge

Itinéraire de 2 semaines au Cambodge

Réputés pour leur splendeur, les magnifiques temples d'Angkor ne constituent, de fait, que la capitale d'un puissant et vaste empire qui s'étendait jadis sur une grande partie de l'Asie du Sud-Est. Au cœur de la jungle cambodgienne, d'autres fabuleux édifices, oubliés du monde pendant des siècles, offrent une parfaite excuse pour prolonger son séjour dans cette région.
Ce parcours difficile, le long de mauvaises routes, relie Phnom Penh à Siem Reap, la porte d'Angkor. De Phnom Penh (1), allez au nord vers Kompong Thom  (2) et la capitale préangkorienne de Sambor Prei Kuk (3), première ville-temple d'Asie. Quittez la civilisation et entamez (en saison sèche seulement) le trajet aventureux en direction du nord-ouest jusqu'au temple de Preah Khan (4), l'un des plus vastes monuments angkoriens.
Continuez vers Koh Ker (5), capitale fondée par un usurpateur au Xe siècle, et explorez les monuments éparpillés dans la jungle.
Bâti au bord d'une falaise vertigineuse, le prasat Preah Vihear (6), le plus fascinant des temples-montagnes, représente le summum de l'audace architecturale angkorienne. De là, une route facile mène à Siem Reap (7) via l'ancien bastion khmer rouge d'Anlong Veng (8). À Siem Reap, visitez les temples d'Angkor (9), incontournables, puis le splendide Banteay Chhmar (10).

evaneos

Articles récents