Hôtels et hébergements au Cambodge

Se loger au Cambodge

Les hébergements se sont considérablement améliorés au cours des dix dernières années, et le choix s'étend de la classique pension bon marché au palace somptueux.

Tarifs de l'hébergement

La plupart des hôtels affichent leurs prix en dollars US, mais certains en province l'annoncent en riels, voire en bahts près de la frontière thaïlandaise. À Phnom Penh, Siem Reap, Sihanoukville et Kep, l'éventail permet de répondre à tous les budgets. Dans le reste du pays, le choix se restreint aux établissements pour petits budgets ou de catégorie moyenne, généralement d'un bon rapport qualité/prix. Cependant, certaines capitales provinciales, comme Ban Lung, Battambang et Kompong Thom, abritent désormais des hôtels de charme de catégorie moyenne.
La catégorie petits budgets correspond à des pensions dont les prix s'échelonnent de 2 à 20 $US. Les hôtels de catégorie moyenne facturent habituellement leurs chambres de 20 à 80 $US et ceux de catégorie supérieure, à partir de 80 $US.
Avec le développement du tourisme dans les provinces, les pensions très bon marché, autrefois limitées à Phnom Penh, à Siem Reap et à Sihanoukville, sont maintenant présentes dans la plupart des capitales provinciales, avec des prix entre 2 et 5 $US le lit. Dans la plupart des campagnes, le prix standard des hôtels économiques s'élève à 5 $US la chambre, souvent avec sdb et TV satellite. Quelques-uns louent des chambres à partir de 10 000 r, plus souvent à l'heure qu'à la nuit, et le bruit risque de troubler votre sommeil !
À Phnom Penh, à Siem Reap et sur la côte sud, qui accueillent un flux régulier de visiteurs, les hôtels gagnent nettement en qualité dès que l'on paie plus de 10 $US. Pour 15 $US ou moins, on parvient à trouver une chambre climatisée, avec sdb et TV satellite. Entre 20 et 50 $US, vous obtiendrez une chambre très confortable, avec éventuellement le luxe d'une piscine. La plupart des petites villes de province offrent également la climatisation dans la fourchette des 10-20 $US.
Siem Reap compte maintenant de nombreux hôtels de classe internationale ; Phnom Penh en possède plusieurs, et il en existe quelques-uns sur la côte à Sihanoukville et à Kep. Certains appartiennent à des chaînes internationales comme Orient Express et Raffles. Les tarifs affichés sont élevés et augmentés de 10% de taxes et 10% de service. En revanche, on obtient de meilleurs prix, taxes et service compris, en réservant par l'intermédiaire d'une agence de voyages.
Certaines pensions ne disposent pas d'eau chaude, mais la plupart des hébergements possèdent au moins quelques chambres plus chères où elle est fournie. Dans les régions reculées, il se peut que la sdb soit équipée d'une grande jarre ou d'une cuve en ciment remplie d'eau pour la toilette. Ne grimpez pas dedans : puisez l'eau avec le bol en plastique ou en métal.
Si les beaux hôtels récents sont pourvus d'ascenseurs, ce n'est pas le cas des plus anciens, dont les chambres les moins chères sont installées dans les derniers étages. Les plus sportifs profiteront ainsi de prix moins élevés, d'un exercice physique et d'une meilleure vue !
Il y a souvent confusion sur les termes « simple », « double », « double occupation » et « twin ». Une simple contient un seul lit, à une ou deux places. Une chambre à deux lits est une twin (lits jumeaux), même si une seule personne y dort. Si deux personnes occupent la même chambre, c'est une « double occupation » (double occupancy). Dans certains hôtels, « double » signifie lits jumeaux ; dans d'autres, occupation double.
 

Chambres chez l'habitant

Excellent moyen de rencontrer les Cambodgiens et de découvrir la vie locale, les chambres chez l'habitant se développent en province. Plusieurs sont officiellement enregistrées dans des provinces comme celles de Kompong Cham et de Kompong Thom, d'autres fonctionnent de manière plus informelle dans des lieux écartés tel Preah Vihear. Dans les localités des minorités du Mondolkiri et du Ratanakiri, il est souvent possible de loger chez les villageois. Le Sentier de découverte du Mékong compte plusieurs chambres chez l'habitant entre Kratie et la frontière du Laos.