Cambodge : Visa

Entrer au Cambodge

La plupart des visiteurs ont besoin d'un visa touristique d'un mois (20 $US) ou d'un visa d'affaires d'un mois (25 $US). La majorité des étrangers peuvent obtenir le visa touristique à leur arrivée aux aéroports de Phnom Penh et de Siem Reap et aux postes-frontières terrestres, mais ceux qui ont un passeport d'un pays africain, asiatique ou moyen-oriental devront vérifier au préalable les conditions et restrictions appliquées aux citoyens de certains de ces pays. À l'aéroport de Phnom Penh, le fonctionnaire qui délivre le visa vous photographie gratuitement ; ailleurs, vous devrez fournir une photo d'identité ou payer 1 $US. Les visas sont également délivrés par les ambassades cambodgiennes à l'étranger ou sur Internet (25 $US) par l'intermédiaire du ministère des Affaires étrangères (www.mfaic.gov.kh). Obtenir un visa à l'avance permet d'éviter les surcoûts illégaux à certains postes-frontière terrestres. Sachez toutefois que certains sites opérant depuis la Chine délivrent de faux visas ; aussi, n'utilisez que les sites officiels indiqués ici.
Si vous souhaitez travailler au Cambodge, demandez un visa d'affaires, facile à proroger officiellement pour de longues périodes, et officieusement prolongé à l'infini avec de multiples entrées. Un visa touristique ne peut être prorogé qu'une fois pour un mois et n'autorise pas une nouvelle entrée.
Les voyageurs sans visa sont parfois surtaxés en arrivant de Thaïlande par la route, car les employés de l'immigration demandent un paiement en bahts et arrondissent allègrement le montant. Avant que n'éclate la crise frontalière actuelle entre le Cambodge et la Thaïlande, il n'y avait pas besoin de visa pour faire une excursion à la journée au prasat Preah Vihear depuis la Thaïlande, mais on vous demandait parfois de laisser votre passeport en dépôt du côté thaïlandais de la frontière.
Dépasser le temps octroyé par votre visa vous coûtera 5 $US par jour.

Prorogations de visa

Les prorogations de visa au Cambodge sont délivrées par le service de l'immigration, installé en face de l'aéroport international de Phnom Penh.
La prorogation d'un visa s'obtient de manière officielle ou officieuse. Le délai de délivrance et le coût varient évidemment de l'une à l'autre. Officiellement, la prorogation revient à 35 $US pour 1 mois, 65 $US pour 3 mois, 125 $US pour 6 mois et 200 $US pour 1 an (sachant que les prorogations de visas pour 3, 6 et 12 mois ne sont accordées que dans le cadre d'un visa de travail) ; cela vous oblige à vous séparer de votre passeport pendant 25 jours et exige une paperasserie incroyable. Cette procédure conviendra aux expatriés dont l'employeur se charge des démarches. Les voyageurs indépendants ont vraiment besoin de passer par la voie officieuse, moyennant un « dessous-de-table ». En payant 45 $US pour 1 mois, 80 $US pour 3 mois, 165 $US pour 6 mois et 265 $US pour un an, vous récupérerez votre passeport le lendemain. Une fois dans le camp des « officieux », vous pourrez facilement proroger votre visa à l'infini. Des agences de voyages et certains magasins de location de motos de Phnom Penh peuvent faciliter les démarches, parfois à des prix moindres.

Articles récents