-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles excursions à faire depuis Édimbourg
Idées de voyage

Les plus belles excursions à faire depuis Édimbourg

Texte par

Chitra Ramaswamy (traduit de l'anglais par Anna Alvarez)

Mis à jour le : 2 mars 2021

Carte

Édimbourg est entourée d’une multitude de trésors. Palais anciens à explorer, île déserte propice à l’observation des macareux… Voici quelques-unes des plus belles destinations d’excursion des environs d’Édimbourg, accessibles en bus ou en train. 

Note : en raison du COVID-19, les déplacements sont soumis à certaines restrictions et les horaires d’ouverture peuvent varier. Renseignez-vous avant de partir et suivez toujours les recommandations sanitaires sur place.

1. Rosslyn Chapel

À seulement 11 km au sud d’Édimbourg, le paisible village de Roslin abrite la Rosslyn Chapel, de style gothique tardif, qui a acquis une notoriété internationale grâce au Da Vinci Code. Souvent décrite comme une “bible de pierre” en raison de ses ornements complexes et de ses sculptures ouvragées, la chapelle trône à l’orée du Roslin Glen, belle vallée encaissée où coule la North Esk, entourée d’une forêt ancienne et des ruines du Roslin Castle.

Roslin a vu naître Dolly, la première brebis clonée, créée par l’Institut Roslin en 1997. Après avoir exploré les lieux, attablez-vous à l’Original Rosslyn Inn, pub-restaurant raffiné.

Comment s’y rendre : depuis le centre d’Édimbourg, prenez le Lothian Bus 37 (arrêt Princes Street ou North Bridge). Le trajet dure environ 45 minutes.

2. Stirling

La vieille ville joliment préservée de Stirling recèle quantité de bâtiments historiques et de rues pavées. Le pittoresque Back Walk serpente autour du château et grimpe jusqu’aux remparts. De là-haut, la vue s’étend à des kilomètres à la ronde. Bien visible et menaçant, le Wallace Monument, étrange construction de style gothique victorien, rend hommage au légendaire William Wallace, résistant écossais rendu célèbre par le film Braveheart.
Non loin, à Bannockburn, Robert Bruce remporta une victoire décisive sur les Anglais en 1314 ; l’Heritage Centre reconstitue la bataille. L’Old Town Jail (l’ancienne prison) et la vieille ville elle-même méritent aussi le détour − n’hésitez pas à y flâner quelques heures. Plus bas, le quartier moderne de Stirling, orienté shopping, n’est pas aussi séduisant.

adobestock_4762986.jpeg

Vue sur le Wallace Monument depuis Stirling

Comment s’y rendre : des trains rejoignent régulièrement Stirling depuis la gare d’Édimbourg-Waverley. Le trajet dure 40 minutes.
 

3. Loch Lomond et les Highlands

Pour une simple excursion dans les Highlands, vous irez difficilement plus loin que Loch Lomond. Se trouvant à proximité des plus grandes villes d’Écosse, les villages de Balloch et Luss sont très fréquentés l’été. La rive est, que longe le West Highland Way (un sentier de grande randonnée), est plus calme car plus éloignée de la route principale : on y profite davantage du loch. Ce dernier se trouve au cœur du Loch Lomond National Park, riche en forêts et en sentiers pédestres et cyclables.

ian-cylkowski-bdqslmigh8-unsplash.jpg

La région montagneuse de Glen Croe, dans le Loch Lomond and the Trossachs National Park, offre un bel aperçu des Highlands tout en étant facilement accessible depuis Édimbourg

Comment s’y rendre : comptez 2 heures en voiture. En transports publics, il faut prendre le train pour Glasgow, puis une correspondance pour Balloch.
 

4. The Helix

Œuvre de l’artiste écossais Andy Scott, les Kelpies sont des chevaux mythiques dont la tête argentée émerge des eaux. Hautes de 30 m, ce sont les plus grandes sculptures équines au monde. Autour de ces magnifiques créatures en inox s’étend The Helix, vaste parc parcouru d’un réseau de 500 km de sentiers, qui compte aussi une lagune où pratiquer le canoë-kayak, une extension du canal de Forth and Clyde, une grande aire de jeux, un centre d’accueil des visiteurs et un café. Une fois sur place, ne manquez pas la Falkirk Wheel, seul ascenseur à bateaux rotatif au monde, véritable prouesse technique du XXIe siècle.
Comment s’y rendre : comptez 25 minutes de train d’Édimbourg-Waverley à la gare de Falkirk High, puis 40 minutes pour rejoindre The Helix par le bus 3.

5. Linlithgow Palace

Linlithgow Palace, berceau de la reine Mary Stuart (née en 1542) et de son père Jacques V (né en 1512), est une des plus populaires destinations d’excursion depuis Édimbourg. Le palais royal, dont la construction orchestrée par les Stuart dura deux siècles, fut ravagé par un incendie en 1746 ; ses ruines majestueuses dominent désormais le vaste parc qui borde le Linlithgow Loch. Explorez le palais et le parc, pique-niquez au bord du loch et admirez la vue splendide depuis le Queen Margaret’s Bower, qui s’étend jusqu’aux ponts sur le Forth.

adobestock_163663600.jpeg

Linlithgow Palace séduira les passionnés d’histoire

Comment s’y rendre : des trains réguliers circulent entre Édimbourg-Waverley et Linlithgow. Le palais est à 10 minutes de marche de la gare.
 

6. Jupiter Artland

Ce superbe parc de sculptures-galerie d’art est installé dans le domaine de 40 hectares de la Bonnington House, datant du XVIIe siècle. Jupiter Artland a été l’un des finalistes pour le titre de Musée de l’année en 2016, et pour cause : il arbore des œuvres de renommée internationale. Les créations in situ de Charles Jencks, Iain Hamilton Finlay, Phillida Barlow, Anish Kapoor, Cornelia Parker, Nathan Coley et Andy Goldsworthy sont disséminées dans le paysage et cachées dans les bois. Une excursion extraordinaire et un fantastique café en prime. Habituellement, le parc est ouvert de mai à octobre.

Comment s’y rendre : prenez le bus X27. Au bout de 35 minutes, descendez à l’arrêt Coxydene/Jupiter Artland.

adobestock_144749778.jpeg

Les ruines pleines de cachet de l’abbaye d’Inchcolm sont l’un des attraits de cette île pittoresque

7. Inchcolm Island

Parfois surnommée “Iona de l’est” en raison de sa similarité avec la belle Hébride de la côte ouest, Inchcolm se trouve à moins de 10 km d’Édimbourg. Considérée comme la plus belle des îles du Firth of Forth, elle se prête à l’observation des animaux sauvages, notamment des phoques, des macareux et de nombreux oiseaux marins. Elle abrite une belle abbaye du XIIe siècle, qui rassemblerait les bâtiments monastiques les mieux préservés d’Écosse, ainsi qu’une fascinante collection de fortifications de guerre.

Comment s’y rendre : prenez le ferry Maid of the Forth, qui propose des excursions de 3 heures à Inchcolm, comprenant une escale de 1 heure 30 sur l’île. Départ tous les jours du Hawes Pier, à South Queensferry. Pour rejoindre le Hawes Pier, prenez un des trains fréquents qui relient Édimbourg-Waverley à la gare de Dalmeny (South Queensferry). Le trajet dure 15 minutes.

adobestock_253588738.jpeg

Si vous rêvez d’une escapade à la plage depuis Édimbourg, mettez le cap sur l’East Lothian

8. East Lothian

Le comté d’East Lothian jouxte la ville d’Édimbourg à l’est et compte 64 km de littoral éblouissant, de vertes collines, les Lammermuir Hills, et quelques-uns des plus beaux parcours de golf d’Écosse. Parcourez à pied ou à vélo le John Muir Way, sentier côtier de 215 km qui a pour origine Dunbar, berceau du célèbre naturaliste et défenseur de l’environnement John Muir en 1838. Les amateurs de plage auront l’embarras du choix entre les étendues de sable exceptionnelles de Yellowcraig qui font face au phare de 1885 de l’île Fidra (qui inspira à Robert Louis Stevenson son Île au Trésor), ou celles de Gullane Bents et Tyninghame, auxquelles on accède par la forêt, parfaites pour le camping sauvage. Incontournable, la ville de bord de mer de North Berwick offre une vue incroyable sur l’île de Bass Rock, habitée par une des plus grandes colonies de fous de Bassan au monde. On y trouve aussi des cafés insolites, des boutiques et le Lobster Shack, sur le port, où les pêcheurs vendent la pêche du jour.

Comment s’y rendre : des trains réguliers relient Édimbourg-Waverley à North Berwick en 33 minutes. Sinon, louez une voiture et descendez le long de la côte en 30 minutes, en faisant halte pour explorer les jolis villages et plages de Gullane, Yellowcraig et Tyninghame.

giorgio-trovato-oqrd9qdxklu-unsplash.jpg

Glasgow est aussi une ville de street art

9. Glasgow

Oubliez les rivalités séculaires entre les deux plus grandes villes d’Écosse car aucune visite à Édimbourg n’est tout à fait complète sans une excursion à Glasgow. Élégante et chaleureuse, la plus grande ville écossaise respire l’art et la musique, sans oublier le shopping. Admirez son imposante architecture victorienne, explorez les boutiques de Buchanan Street, dînez à Finnieston, le quartier hipster de Glasgow, et visitez quelques-uns des plus beaux musées d’Écosse, comme le magnifique Kelvingrove et le très futuriste Riverside Museum (musée des Transports) conçu par l’architecte visionnaire Zaha Hadid. Passer une nuit sur place permet de profiter de la scène nocturne et musicale renommée de la ville.

Comment s’y rendre : des trains relient Édimbourg-Waverley à Glasgow Queen Street toutes les 15 minutes. Comptez 50 minutes de trajet.