1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Écosse : randonner sur le West Highland Way
Randonnée

Écosse : randonner sur le West Highland Way

Mis à jour le : 31 juillet 2018

Carte

Les splendides paysages d'Écosse font de la randonnée l’un des passe-temps favoris des Écossais comme des touristes. Beaucoup de randonneurs rêvent de parcourir les 153 km du West Highland Way, qui relie Milngavie (près de Glasgow) à Fort William. Cette marche d’une semaine est l’occasion de traverser quelques-uns des plus beaux paysages de la région.

Quand partir

La meilleure période de l’année pour marcher s’étend de mai à septembre, bien que des chutes de neige soient à prévoir sur les plus hauts sommets même en plein été. En hiver, la randonnée s’adresse aux marcheurs chevronnés et requiert piolet et crampons.

Accès et droits d’accès

Il existe une tradition de libre accès à la nature en Écosse, entérinée par une loi, le Land Reform (Scotland) Bill, appelé couramment right to roam. Le Scottish Outdoor Access Code spécifie que chacun peut accéder librement à la majorité des terres et des eaux intérieures du pays en se comportant de manière responsable. La pratique du camping sauvage est autorisée presque partout, à condition de ne pas nuire à autrui, de ne pas endommager l’environnement, de ne pas passer plus de deux ou trois nuits au même endroit, de remporter tous ses détritus et de se tenir à l’écart des routes et des habitations.  
 

West Highland Way

Parcours de la randonnée

Cet itinéraire de randonnée classique – le plus célèbre des sentiers officiels du pays – s’étend sur 153 km entre Milngavie (prononcez mull-guy), à la périphérie nord-ouest de Glasgow, et Fort William, traversant certains des paysages les plus spectaculaires d’Écosse. S’il commence dans les Lowlands, il chemine principalement dans les montagnes et le long des lochs et des rivières ponctuées de rapides des Highlands de l’Ouest.
Après avoir longé la berge orientale du Loch Lomond et dépassé Crianlarich et Tyndrum, on traverse la vaste étendue sauvage de Rannoch Moor pour atteindre Fort William via le Glen Nevis, que surplombe le plus haut sommet de Grande-Bretagne, le Ben Nevis. Ce sentier ne présente pas de difficulté particulière. Il suit les chemins qu’empruntaient les bergers des Highlands et leurs troupeaux vers les marchés des Lowlands, une ancienne voie militaire (construite dans le but de favoriser la soumission des High­lands au XVIIIe siècle) et des voies ferrées désaffectées.
Mieux vaut effectuer la randonnée du sud au nord. Beaucoup de randonneurs en profitent pour faire l’ascension du Ben Nevis.
Il est possible de ne suivre qu’une partie du sentier, pour une journée de marche. Par exemple, le Loch Lomond Water Bus vous permet d’effectuer la randonnée de Rowardennan à Inversnaid, en revenant à votre point de départ en bateau.

Documents et cartes

The West Highland Way Official Guide, de Bob Aitken et Roger Smith, est le guide le plus complet sur cette randonnée (en anglais). La carte West Highland Way, publiée par Harveys, pliable et plastifiée, détaille tout l’itinéraire.

Hébergement

Vous ne devriez pas avoir trop de difficultés pour vous loger, bien que les offres soient limitées entre Bridge of Orchy et Kinloch­leven. En haute saison (mai et juillet-août), réservez bien à l’avance. On trouve des auberges de jeunesse et des dortoirs sur l’itinéraire ou à proximité, et il est possible de camper à certains endroits. Liste de tous les lieux d’hébergement à disposition dans les offices du tourisme. Pour plus de détails, reportez-vous au site www.west-highland-way.co.uk.

Équipement

Prévoyez un équipement adéquat : de bonnes chaussures, des vêtements imperméables, des cartes, une boussole, ainsi que de la nourriture et des boissons pour le tronçon nord. Le répulsif contre les midges est indispensable.
 
Plus d'infos sur l'Écosse 
 


Paramètres des cookies