1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Neuf expériences à vivre en Ecosse
Idées de voyage

Neuf expériences à vivre en Ecosse

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 11 août 2017

Carte

L’Ecosse est un pays fascinant. Un seul hic : le climat, souvent ingrat et capricieux. Mais qu’à cela ne tienne, les Ecossais ont toutes sortes d’expériences à partager pour vous faire oublier le mauvais temps : grimper au sommet du Ben Nevis, s'aventurer jusqu'à l'île de St Kilda, plonger dans les Fairy Pools de Skye, goûter au saumon sauvage, se cultiver au château d'Edimbourg, découvrir l'Ecosse au gré de ses canaux ou de ses routes comme celle qui encercle le Loch Leven ou tout simplement marcher le long du fameux mur d'Hadrien... Le tout agrémenté d'un petit zest de frissons, en partant à la chasse aux fantômes !

Grimper le Ben Nevis

Il s’agit de la montagne la plus haute d’Ecosse. A 1345 m d’altitude, elle culmine dans les Highlands du sud-ouest au-dessus de Fort William, surnommée Outdoor Capital of the UK - la capitale des activités en plein air du Royaume-Uni -, et offre des vues imprenables sur des multitudes de lochs et le début du magique Glen Nevis, une vallée dont la beauté a servi de décor naturel à de nombreux films dont Braveheart et Harry Potter. Très prisé par les randonneurs, le Ben Nevis se grimpe sans grande difficulté en 7 ou 8 heures mais outre l’escalade du mont, il existe de nombreuses randonnées pour tous les goûts et les niveaux. Attention toutefois au changement de climat… En une journée et même en été, la température peut drastiquement baisser, le vent se lever d’un coup et la neige se mettre à tomber au sommet !

adobestock_132773059_1.jpeg

Ben Nevis, Ecosse
Goûter au saumon sauvage ou suivre ses périples !

On l’appelle le roi des poissons d’Ecosse : le saumon sauvage naît dans les eaux douces des multiples rivières et torrents du pays puis tout en grandissant, il fraye son chemin à travers les lacs et les lochs pour aller frétiller dans les eaux salées de l’Océan Atlantique et de la Mer du Nord. Il y nage et y vit pendant trois ou quatre ans avant de prendre le chemin inverse jusqu’à son lieu de naissance. Un processus qu’il répète deux à trois fois dans sa vie. Et c’est sur cet aller-retour qu’on peut le pêcher, le déguster ou tout simplement l’observer remonter une rivière ou un torrent. Parmi les plus beaux spots d’observation et de dégustation : la Tay dans le Perthshire, la rivière Tweed dans les Scottish Borders, le Loch Lomond et le parc national des Trossarchs, la Spey dans les Highlands ou encore la vallée de la Dee… Et partout, vous aurez l’occasion de goûter au saumon dans un bon pub ou un restaurant. Pour ceux qui veulent pêcher, il faudra vous acquitter d’un permis de pêche et parfois payer un forfait à la journée.

adobestock_145697342.jpeg

River Tweed, Ecosse
Aller à la chasse aux fantômes

L'Ecosse est un pays de légendes et de paranormal, des eaux profondes des lochs - dont le Loch Ness - aux ruines de chateaux inquiétants qui les surplombent ! Bref, c’est un pays idéal pour partir à la chasse aux fantômes… Les bâtisses et autres églises étant nombreuses, évitez de vous égarer et de repartir bredouille en vous orientant vers des destinations sures, avec esprits et apparitions garantis. Parmi les plus chargées en énergies paranormales, vous trouverez la chapelle de Rosslyn dans le village de Roslin avec ses esprits et ses fantômes de cavaliers tout de noir vêtus aux alentours. Il y a aussi le château de Cawdor où le fantôme de la fille du comte du même nom, poussée au suicide par son père - qui lui aurait même coupé les mains lors de sa chute de la tour - à cause d’une histoire d’amour qui l’aurait contrarié, hante les lieux. Ou encore le chateau de Stirling qui hébergerait carrément le “Highland Ghost” (fantôme des Highlands) et le fantôme de Mary Stuart. Enfin, pourquoi ne pas dormir avec les fantômes ? Il y a de grandes chances que cela vous arrive au Dryburgh Abbey Hotel, une ancienne abbaye de moines catholiques. L’un deux aurait eu une liaison avec une jeune fille du village. Il fut éxécuté et, de désespoir, son amoureuse se suicida en se noyant dans la rivière Tweed. Son fantôme, la “Grey Lady” hante les chambres de l’hôtel…

adobestock_91762901.jpeg

Château de Stirling, Ecosse
Découvrir l’histoire de l’Ecosse au château d’Edimbourg

Hanté ou non, le château de la capitale de l’Ecosse est un incontournable. Perché au sommet de Castlehill, il trône sur trois mille années d’histoire non seulement écossaise mais aussi romaine, anglaise et française ! Conquis par les Romains, puis les Anglais, il abrite ensuite la dynastie des Bruce et des Stuart. Jusqu’en 1650 - date à laquelle Cromwell prend le relais -, le château-forteresse subit des ajouts et des embellissements. Il est à la fois résidence royale, lieu de conservation des archives de l’Etat (les Honours), il abrite aussi l’artillerie royale, dont le canon Mons Meg et une prison ! Comptez quelques heures pour visiter cet édifice hétéroclyte qui après Cromwell a continué à évoluer. Ne manquez pas l’impressionnant piton, le canon Mons Meg et le panorama incroyable sur la ville. En sortant du château, flânez sur le Royal Mile qui redescend tranquillement dans le centre ville. Bordé de pubs, de magasins de tweeds et de souvenirs, c’est l’occasion de faire du shopping et pour les plus téméraires de se laisser tenter par un Haggis-purée !

adobestock_145511273.jpeg

Royal Mile à Edimbourg, Ecosse
Marcher le long du mur d’Hadrien et visiter Gretna Green, le Las Vegas écossais

Il porte le nom de l’empereur romain qui ordonna sa construction et il demeure aujourd’hui l’une des prouesses architecturales les plus impressionnantes de l’empire romain. Edifié par des militaires entre 122 et 128 après JC, ce mur de petits blocs de pierre taillés et ciselés à la main s’étend sur 120 km d’ouest en est. Le pacifiste empereur Hadrien voulait marquer les frontières de l’empire romain qui s'étendait jusqu'au sud de l'Ecosse. De l’embouchure de la Tyne à l’est à l’estuaire du Solway Firth à l’ouest, le mur est parsemé de 80 milecastles, des petits édifices formés de deux tourelles qui marquent chaque mile romain de la balade. Une balade magnifique qui longe les collines verdoyantes naturelles du sud de l’Ecosse et qui est aussi un véritable témoignage de l’ambition et de la ténacité de l’empire romain ! Pour ceux qui choisiront le tronçon ouest, ne manquez pas de visiter Gretna Green, le Las Vegas de l’Ecosse où de nombreux couples contrariés ou dont on empêchait l’union venaient - et viennent toujours - se marier à la va vite !
 

S’aventurer jusqu’à St Kilda, l’île écossaise la plus à l’ouest du Royaume-Uni

Les amateurs de far west maritime seront ébahis par la découverte de cet archipel du bout du monde. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, St Kilda, située à 64 km à l’ouest de North Uist, fait partie des Hébrides Extérieures. Des éléments architecturaux uniques témoignent d’une présence humaine dès la préhistoire mais c’est dans les vestiges du village médiéval de Hirta, l’île principale, reconstruit au 19ème siècle, que vécut principalement la population de St Kilda. Les derniers habitants furent rapatriés au début des années 30 à cause de la rudesse du climat. Aujourd’hui, l’île n’est peuplée que par des militaires et surtout par une faune ornithologique riche et unique. L’archipel est notamment un haut lieu de reproduction des fous de Bassans, des pétrels, des macareux moines et des océanites cul-blancs. Outre les oiseaux, les paysages sont à couper le souffle - Hirta abrite les falaises les plus hautes du Royaume-Uni - et la visite du village médiéval plonge dans une ambiance de petite ville fantôme bercée par des rafales de vent continuelles… Attention, une visite à St Kilda ne s’improvise pas et dépend de la météo, souvent capricieuse dans ces contrées du grand ouest Atlantique. On peut s’y rendre en théorie toute l’année mais les heures des ferries qui partent de différents ports des Hébrides (Skye, North Uist, Lewis…) ne sont pas fixées à l’avance et il n’y a ni café, ni magasin dans l’archipel. 

adobestock_4241463.jpeg

Saint Kilda, Ecosse
Faire le tour du Loch Leven en voiture

L’Ecosse se découvre aussi en voiture. Le pays regorge de routes magnifiques et spectaculaires. Celle qui part du village de Glencoe - la B863 - en fait partie. Elle démarre au coeur d’un des plus beaux Glens d’Ecosse et fait le tour du somptueux Loch Leven sur une trentaine de kilomètres au pied de Munros, nom donné aux montagnes écossaises de plus de 3000 pieds, soit 914m. Parmi les vues à ne pas manquer : celles des montagnes Three Sisters à l’est de Glencoe, l’île d’Eilean Munde avec sa chapelle du 16ème siècle et ses tombes, ainsi que les chutes d’eau du Grey Mare’s Tail près de Kinlochleven. D’ailleurs, les sportifs férus d’escalade apprécieront une petite halte dans ce village : on y trouve le Ice Factor, un centre d’escalade de glace en salle, qui propose aussi pléthore d’aventures sportives à l’extérieur ! Bref, une halte idéale avant de repartir dans votre road trip. 

adobestock_114394072.jpeg

Coucher de soleil sur Loch Leven, Highlands, Ecosse
Découvrir l’Ecosse à travers ses canaux

Oubliez les eaux tourmentées de la Mer du Nord ou de l’Océan Atlantique et laissez-vous tenter par une découverte plus calme de l’Ecosse  d’écluse en écluse, sans vague et à un rythme qui vous permet d’apprécier chaque parcelle du paysage. Les amateurs des Highlands opteront pour une balade le long du Caledonian Canal qui lie les côtes de l’Atlantique et de la Mer du Nord et dévoile entre autres l’Escalier de Neptune, le château d’Urquhart et passe par le Loch Ness… Le Crinan Canal quant à lui porte bien son surnom de “plus beau raccourci du Royaume-Uni”. Cette ancienne voie maritime de 14 km qui relie la Clyde aux Hébrides Intérieures est une petite merveille de navigation, bordée de cottages blancs, que l’on peut pratiquer en bateau, kayak ou canoë. Ceux qui ont plus de temps pourront louer une péniche ou embarquer sur un bateau de croisière sur le Forth & Clyde Canal et le Union Canal. Ils permettent de traverser le sud de l’Ecosse d’est en ouest et surtout de découvrir la fameuse Falkirk Wheel, le seul ascenseur à bateaux rotatif du monde, et les Kelpies, deux statues de 30 mètres en acier inoxydable qui représentent deux chevaux d’eau, créatures des légendes celtes.

adobestock_145087093.jpeg

Cairnbaan Bridge, Crinan Canal, Ecosse
Se baigner dans les Fairy Pools de Skye

Pour finir en beauté la liste des expériences à vivre en Ecosse, un bain “magique” s’impose dans les eaux limpides et étincelantes des Fairy Pools ou "piscines des fées". Situées à la source de la rivière Brittle au pied des montagnes Black Cuillins, ces piscines naturelles nourries par de somptueuses chutes d’eau tiennent leur nom féérique de la couleur bleue et vert turquoise de l’eau et de sa clarté, si étonnantes que seules des fées auraient pu créer une telle beauté. Par contre, malgré les tons proches de ceux des eaux des Maldives, la température dépasse rarement les 10 degrés et il est donc fortement conseillé de s’y baigner avec une combinaison ! La marche depuis le parking de Glen Brittle - le village le plus proche étant Carbost à l’ouest de Skye - s’étend sur plus de 2 magnifiques kilomètres qui longent et traversent des cours d’eau, et aboutissent à une baignade héroïque, avec les fées !

adobestock_79389364.jpeg

Fairy Pools ou "piscines des fées", île de Skye, Ecosse
evaneos