1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 expériences à vivre en Sardaigne
Idées de voyage

10 expériences à vivre en Sardaigne

Texte par

Marie Dufay (photos, Marie Dufay)

Mis à jour le : 30 mai 2017

Carte

Deuxième plus grande île de la Méditerranée, trois fois plus grande que la Corse, la Sardaigne est un paradis encore méconnu des Français. Authentique et préservée, sa splendeur n’a d’égale que la gentillesse de ses habitants. Terre de légendes aux décors envoûtants, les traces de son passé antique sont partout, de ses magnifiques plages au sommet de ses mystérieuses montagnes. Une destination qui comblera sportifs, contemplatifs, familles, couples, et bandes de copains en goguette !

1. Se baigner dans l’eau turquoise de l’archipel de la Maddalena

Pas besoin d’aller aux Caraïbes ou aux Maldives pour faire des selfies balnéaires qui feront pâlir de jalousie vos followers ! L’archipel de la Maddalena, au nord de la Sardaigne, est l’un des lieux de vacances préférés des Italiens, et on les comprend : les sept îles principales (Razzoli, Santa Maria, Budelli, Spargi, La Maddalena, San Stefano, Caprera), peu habitées mais très fréquentées en été, sont d’une beauté à couper le souffle, tout comme les îlots alentours (Mortorio, Soffi…). Les rochers granitiques sculptés par le vent, refuges de nombreux oiseaux migrateurs, surplombent des plages de rêve (Cala Coticcio, Spiaggia Rossa, Chiecca di Morto, Cala Maiore, Cala Lunga…), où la transparence de l’eau permet même de voir des épaves romaines !

Archipel de la Maddalena, Sardaigne

Archipel de la Maddalena, Sardaigne

2. Participer aux carnavals dans les villages de bergers

En janvier et février, plusieurs villages organisent leur carnaval ancestral. On vient de toute l’île pour assister (et participer) à ces impressionnantes processions rituelles composées de figures anthropomorphes et animales : à Mamoiada, les Mammuthones défilent habillés de peaux de bêtes, le visage dissimulé sous un masque en bois noir, et avancent en file en faisant résonner les lourdes cloches qu’ils portent sur le dos. Les Issohadores, reconnaissables à leur masque blanc, capturent les jeunes filles dans la foule au lasso. La province d’Oristano est quant à elle célèbre pour ses spectaculaires courses équestres, sortes de joutes médiévales auxquelles prennent part des dizaines de cavaliers masqués en costumes traditionnels. Les villages d’Ottana, Orotelli, Gavoi, Orani, Fonni, Samugheo, Ula Tirso ou Bosa réservent eux aussi d’incroyables expériences.

Mammuthones, carnaval en Sardaigne

Mammuthones, carnaval en Sardaigne

3. Se faire un roadtrip entre surfeurs (ou kitesurfeurs) en Sardaigne

La Sardaigne, destination surf et kitesurf ? Mille fois oui ! L’île, avec ses 1850 km de côtes, propose des spots de premier ordre pour les pratiquants débutants ou avertis. Lorsque le mistral souffle, les surfeurs déboulent de toute l’Europe, surtout l’hiver, notamment à Sa Mesa Longa (près d’Oristano, sur la côte Ouest) où la houle peut atteindre 4m. La zone entre Cagliari et Villasimius, au sud, offre de belles vagues : Su Poettu, Chia, Porto Pino, Guroneddu, Marina di Capitana, Racca Point… Dans le même périmètre, les spots de kitesurf se comptent aussi à la pelle ; on peut rajouter Costa Rei, Porto Botte, Punta Trettu, Funtanamare… Les écoles sont nombreuses, et louent presque toujours des stand-up paddles pour les jours de calme plat.

Road trip en Sardaigne

Road trip en Sardaigne

4. Plonger en bouteille ou en apnée dans la Méditerranée

La Sardaigne est un must pour les amoureux de la plongée : outre le Parc National de la Maddalena, l’île de Tavolara (on dit qu’elle inspira l’île du Docteur No à cause de sa forme tabulaire), celle de San Pietro ou encore le golfe de Cagliari offrent parmi les plus beaux fonds marins de Méditerranée. Épaves de la Seconde Guerre Mondiale, grottes sous-marines où pousse le corail rouge, secs où pullulent mérous, murènes, daurades ou bancs de thon…, il y a de quoi varier les plaisirs et on en profite encore mieux à l’automne, quand les touristes ont déserté. Plonger avec les dauphins ou sur les ruines punico-romaines de Nora, un incroyable site archéologique englouti, est une  expérience inoubliable ! En été, le célèbre apnéiste Umberto Pelizzari donne des cours à Santa Teresa di Gallura.

Faire de la plongée en Sardaigne

Faire de la plongée en Sardaigne

5. Randonner dans une incroyable variété de paysages

La Sardaigne, ce sont 24 089 km2 de montagnes, forêts, vallées, canyons, ravins, falaises, sentiers côtiers, plages, promontoires escarpés… Ses merveilles naturelles, sa faune et sa flore se découvrent idéalement à pied. Culminant à 1834m, ses sommets ne sont pas aussi hauts qu’en Corse, mais les massifs du Supramonte et du Gennargentu offrent des centaines d’itinéraires menant à des villages reculés. À l’est, le fabuleux golfe d’Orosei cache à Cala Luna des grottes accessibles uniquement à pied ou en bateau, et un fameux site d’escalade. Au sud-ouest, l’Iglesiente présente un décor insolite, avec ses anciennes mines dans des dunes de sable dévalant vers la mer. Le Parc régional de l’Asinara au nord-ouest, Capo Figari, la côte de l’Ogliastra… sont autant d’alternatives aussi séduisantes les unes que les autres.

Grottes Cala Luna, Sardaigne

Grottes Cala Luna, Sardaigne

6. Se la jouer jet-set sur la Costa Smeralda

La Costa Smeralda, autrefois zone la plus pauvre de Gallura, est depuis les années 60 le repaire de la jet-set internationale. La luxueuse marina de Porto Cervo est l’emblème incontournable de cette somptueuse côte longue de 55km, où d’hallucinantes villas se cachent dans le maquis, à l’abri des regards et des paparazzis. Ses plages et criques de sable blanc attirent chaque été tout ce que la planète compte de happy few : vous les croiserez à Cala di Volpe, à l'anse du Pevero, Spiaggia del Principe, Rena Bianca, Piccolo Pevero, Liscia Ruja… À défaut de jeter l’ancre dans ces anses idylliques à bord de votre yacht de milliardaire, vous pouvez louer un semi-rigide pour la journée, ou un day-boat avec équipage, afin d’explorer ce littoral parmi les plus beaux du monde. Si votre budget est serré, attendez fin août ou début septembre, les prix chutent drastiquement et vous aurez ces plages pour vous seuls !

Louer un bateau pour découvrir la Costa Smeralda en Sardaigne

Louer un bateau pour découvrir la Costa Smeralda en Sardaigne

7. Se régaler des spécialités locales dans un agriturismo

Si vous appréciez les spécialités de la Corse voisine (fromages, charcuteries, liqueur de myrte, vin, l’olive et la châtaigne sous toutes leurs formes, miel, fruits et légumes de saison, poissons et fruits de mer…), vous les retrouverez en Sardaigne. Mais l’île italienne a encore beaucoup à offrir aux gourmands : son fin et croquant pain carasau, ses soupes rustiques (aux fèves, au fenouil sauvage…) mais aussi sa pasta (les malloredus aux saucisses et sauce tomate, les culurgiones à la menthe et au pecorino, la fregola aux palourdes ou langoustes…). Côté viande et gibier, c’est un festival : boudin de brebis, cochon de lait à la myrte rôti au feu de bois, agneau cuit dans la cendre... Le thon, surtout mariné, est lui aussi délicieux. Et en dessert, on fait honneur aux seadas, beignets feuilletés farcis de fromage de brebis sur lesquels on laisse couler un filet de miel. Le meilleur endroit pour découvrir ces recettes traditionnelles ? Réservez dans un agriturismo : la Sardaigne compte des centaines de ces gîtes ruraux à la ferme : les produits sont de première qualité, la cuisine ultra maîtrisée, les plats très copieux, le service adorable et les prix très abordables. On peut même dormir sur place !

Myrthe, l'une des spécialités culinaires en Sardaigne

Myrthe, l'une des spécialités culinaires en Sardaigne

8. Admirer les fresques murales chez les bandits d’Orgosolo

La montagneuse Barbagia est la région la plus reculée de la Sardaigne, et ses habitants ont, de tous temps, résisté aux envahisseurs. Ce caractère rude comme le granit s’apprivoise en montrant patte blanche dans les villages de bergers, dont le plus célèbre est Orgosolo, fief des fameux bandits sardes qui, selon la légende, pratiquaient vols de bétail et kidnappings. On y trouve environ 150 fresques murales (la première fut créée dans les années 60 par un collectif anarchique) racontant l’histoire de la Sardaigne et du monde, et exprimant des opinions politiques plutôt à gauche. Leur style évoque souvent Fernand Léger ou Picasso. Un véritable musée à ciel ouvert très insolite !

Fresque murale à Orgosolo en Sardaigne

Fresque murale à Orgosolo en Sardaigne

9. S’étonner de la richesse architecturale en Sardaigne

Si la Sardaigne est une extraordinaire destination nature, son histoire remonte au Néolithique et, où que l’on aille, les traces du passé sont partout. Plusieurs milliers de nuraghis, des fortifications datant de l’âge du bronze, parsèment le territoire : le plus connu est celui de Barumini (1200 av J.C). On dénombre plus de 300 sépultures mégalithiques appelées  « tombes des géants ». Entre les vestiges phéniciens et carthaginois (Nora), puniques et romains (Sant’Antioco, Tharros), les églises romanes (Bosa, Porto Torres) et les tours aragonaises (Stintino)… vous en prendrez plein les yeux ! La vieille ville de Cagliari, chef-lieu de la Sardaigne, est un bijou d’architecture ; Oristano, ville médiévale, offre de beaux édifices religieux. Castelsardo séduit quant à elle avec ses remparts génois et ses ruelles, tandis que Sassari réunit tous les styles et qu’Alghero l’aragonaise revêt de faux-airs de Saint-Malo.

Nuraghi, tour de forme conique que l'on retrouve en Sardaigne

Nuraghi, tour de forme conique que l'on retrouve en Sardaigne

10. Crapahuter sur de fascinantes formations géologiques

Si vous aimez les volutes granitiques de la Bretagne ou des Seychelles, le rouge intense des plateaux de grès de Monument Valley, les formations karstiques chinoises ou encore la blancheur des calanques de Marseille, vous ne pourrez qu’être comblés en Sardaigne, véritable Eden pour les amateurs de géologie. Au nord, à Palau, escaladez le fameux rocher de l’Ours en granit rose ; toute la Gallura en est d’ailleurs recouverte ! Le calcaire affleure particulièrement dans le Supramonte et sur la côte est, où les falaises plongent dans la mer turquoise. Sur la presqu’île de Stintino, on trouve des roches schisteuses, Alghero offre des falaises trachytiques, Bosa une côte volcanique, Santa Teresa ou Arbatax des roches de porphyre rouge, Capo Falcone du schiste à profusion, Capo Mannu des falaises de calcaire jaune… Sortez votre appareil photo, vous êtes au bout du monde !

Randonnée en Gallura en Sardaigne

Randonnée en Gallura en Sardaigne

Paramètres des cookies