1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 bonnes raisons d’aller en Autriche
Idées de voyage

10 bonnes raisons d’aller en Autriche

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 25 avril 2017

Carte

Vous aimez la nature, le grand air, le sport, l’architecture, la musique, la culture… ? Vous avez donc toutes les chances d’aimer l’Autriche, ce petit pays que la nature a particulièrement gâtée et qui respire la convivialité. Du Tyrol à Graz, du Salzkammergut au Burgenland, en passant par le Prater de Vienne et quelques inévitables adresses et destinations gastronomiques, voici dix expériences à vivre au pays de la Gemütlichkeit (« confort » en français).

1. Se divertir au Prater de Vienne

Se balader au Prater le temps d'un week-end à Vienne, c’est un peu comme se retrouver dans l’univers au suspens extraordinaire du film Le Troisième Homme. Mais ne vous inquiétez pas, les cabines de la grande roue du parc d’attractions sont bien accrochées ! Ouvert toute l’année, le Wiener Prater a une longue histoire populaire à Vienne. Ses manèges et autres montagnes russes sont installés dans la partie du Prater que l’empereur Joseph II d’Autriche décide d’ouvrir au public dès 1766. Aujourd’hui, avec sa fête foraine qui mélange d’anciennes attractions à des plus récentes sans compter quelques petites auberges comme la Schweizerhaus, le Prater a un charme désuet qui séduit les petits comme les grands.

prater1.jpg

Si vous aimez les parcs d’attraction, le Prater de Vienne et ses manèges vintage sauront vous séduire le temps d'une après-midi.

2. S'aventurer sur les traces de Sissi l’Impératrice au Palais Hofbourg

Comment visiter Vienne sans passer par le Hofbourg, symbole du grand Empire austro-hongrois ? Outre les appartements de la fameuse impératrice Elisabeth (alias Sissi) et leur univers à la fois charmant et féérique, le Palais Hofbourg est une véritable ville miniature, avec ses cours et ses allées pavées qui prêtent à la rêverie et suscitent l’imagination. Les arpenter entraîne le visiteur au temps d’un empire qui dominait l’Europe. Au hasard des allées, il ne faut surtout pas manquer les écuries des fameux chevaux Lipizzans spécialement dressés pour les parades, la danse et le spectacle. Faites une halte gourmande chez Demel, au Café de l’Europe ou encore au Café Royal, pour savourer jusqu'au bout les splendeurs que vous venez de découvrir ! 

hofbourg3.jpg

Incontournable si vous passez par Vienne, arrêtez vous pour visiter le château de Hofbourg, avec notamment les appartements de l'impératrice Sissi.

3. Être face à la carte postale autrichienne : Zell am See

Un lac d’un bleu intense entouré de montagnes aux sommets en permanence enneigés du parc du Hohe Tauern, un mini centre ville parsemé de chalets peints aux couleurs vives, tels sont les attributs majeurs de cette ville de carte postale de l’est du Salzburgerland. Le plaisir ne se limite pas aux yeux. Zell am See a beaucoup plus à offrir : les amateurs de randonnées pédestres ou à vélo, d’escalade, de sports d’hiver et aquatiques auront l’embarras du choix. Les moins sportifs se satisfairont d’un tour en funiculaire jusqu’au glacier pour prendre une bonne bouffée d’air et profiter d’un panorama extraordinaire. Ils pourront ensuite redescendre sur les rives pittoresques du lac et observer un autre spectacle, celui du cosmopolitisme des touristes qui viennent à Zell am See.

4. Goûter à la gastronomie viennoise

L’Autriche est une nation de gourmands et de gourmets ! Attention aux kilos qui risquent de surgir parfois rien qu’à la vue de certains plats. Au programme des expériences culinaires immanquables : la saucisse grillée en sortant de l’opéra, près de l’hôtel Sacher où on sert à toute heure les meilleures “Wurst” de la capitale. Vous pourrez aussi craquer pour les sandwichs miniatures du restaurant Trzesniewski arrosés d’un Pfiff (mini choppe de bière qui littéralement se siffle !), goûter au Tafelspitz, plat de viande de boeuf bouilli avec des légumes, chez Placutta, au goulash et bien sûr aux incontournables Schnitzels chez Figlmüller. Sans oublier les desserts et les fameux gâteaux que l’on vous sert dans les cafés viennois. La pâtisserie Demel est un must, on vous conseille de goûter une de ses pâtisseries fétiches, le Frou Frou notamment. En prime, le décor est fabuleux et on peut, derrière une vitre, observer les cuisines.

stand_de_saucisse_pres_de_lhotel_sacher.jpg

Impossible de passer par l'Autriche sans déguster l'incontournable wurst et une bonne bière !

5. Déguster les vins du Burgenland autour du lac de Neusiedl

Le Burgenland, c’est l’anti carte postale des paysages montagneux de l’ouest du pays. S’étirant vers l’est au sud de Vienne, il s’agit d’une région plate et fertile avec en son cœur, le lac de Neusiedl, un véritable joyau pour qui aime la nature, les roseaux, les oiseaux et les eaux chaudes. Ce lac étonnant n’excédant pas 1,50m de profondeur, il se réchauffe très vite en été. La nature du Burgenland a aussi été généreuse avec les vignobles qui entourent littéralement le lac. Au menu de la route des vins : une large gamme qui va des blancs secs aux rouges (les meilleurs du pays) en passant par de grands blancs liquoreux. Attention aux abus !

6. Se dévergonder dans un “Heuriger”

Les Autrichiens aiment bien manger et bien boire ! Et quand les beaux jours arrivent, ce sont dans des “Heuriger” qu’ils se retrouvent. Ces guinguettes bourgeonnent un peu partout dans le pays. On y mange des plats simples et peu onéreux que l’on arrose avec abondance. L’ambiance est d’autant plus sympathique que les “Heuriger” sont des lieux de mixité sociale par excellence : on y croise toutes sortes de gens, de tous les âges. Un excellent aperçu de la convivialité autrichienne !

trzesniewski3-pfiff.jpg

Pour vivre comme un autrichien, on vous conseille de profiter des Heuriger, ces petites ginguettes où l'on mange et boit sur le pouce des spécialités locales.

7. Prendre l'air dans le Salzkammergut

“Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté”. Dans Les Fleurs du Mal, Beaudelaire aurait pu parler du Salzkammergut, une succession de montagnes majestueuses qui se jettent dans des lacs aux eaux claires et turquoise. Un paysage de rêve agrémenté de forêts et de charmants villages comme Mondsee ou Wolfgangsee qui invitent au voyage et à toutes sortes d’activités. Il y en a pour tous les goûts : dans les airs (parapente, parachute, funiculaires), en montagne (sports d’hiver, randonnées, vélo)  et sur l’eau (voile, balades en bateau), … On pourrait y passer des semaines, hiver comme été, et même s’y enraciner, tant la beauté des lieux est grande.
On peut aussi voyager dans le temps en visitant la mine de sel musée, la Salzwelten Hallstatt, la plus ancienne mine de sel du monde, rappelle que le minéral fut un temps l’ “or blanc” du Salzkammergut et offre au visiteur la possibilité de remonter 7000 années en arrière au temps des pionniers de l’âge de fer de la culture Hallstatt.

salzkammergut_4.jpg

Que vous visitiez la région en hiver ou en été, le Salzkammergut regorge de paysages à couper le souffle et d'activités de plein air.

8. Partir sur les traces de Mozart à Salzbourg

Salzbourg rime avec Mozart et le génie de ce compositeur du 18ème siècle, tout comme sa personnalité, hantent les rues de la Altsdtadt (vieille ville) de Salzbourg. Deux très bons musées, la Maison natale de Mozart (Mozarts Geburtshaus) et la Résidence de Mozart (Mozarts Wohnhaus) éclairent sur la vie, le travail et le génie de cet enfant prodige mort à 39 ans. Ils abordent aussi sa relation avec sa famille, la bourgeoisie d’alors, ses collègues de travail et bien sûr avec sa femme Constance, dont il était très amoureux. Outre les musées, le dédale de rues pavées et de passages étroits couverts du vieux Salzbourg font remonter le badaud deux siècles en arrière. On imagine des intrigues, des complots et en fermant les yeux, on entendrait même les chevaux des calèches. N’oublions pas que Mozart était un grand voyageur et écrivait la plupart de ses symphonies dans des diligences !

salzbourg_1.jpg

Pendant votre voyage en Autriche, ne manquez pas Salzbourg, la ville natale de Mozart, encore empreinte de la vie du compositeur prodige.

9. Aller aux sports d'hiver dans le Tyrol

Amateurs de sports d’hiver, le Tyrol est une destination de rêve. Symbole de l’esprit olympique, Innsbruck est le point de départ de toute aventure sportive en altitude. La capitale du Tyrol fut en effet deux fois ville olympique (en 1964 et 1976) et est très fière de son fameux tremplin de saut à ski presque centenaire récemment relooké par Zaha Hadid. Outre cet icône, Innsbruck n’est qu’à 20 minutes en funiculaire des premières stations de ski au sommet de la Nordkette. Et ce n’est que le début d’un domaine skiable dense et formidable à explorer : tandis que les bons skieurs apprécieront les stations mythiques de Kitzbühel (où se déroule la fameuse course de Hahnenkamm) ou de Sankt Anton, les familles préféreront l’ambiance détendue des stations d’Hinterthiersee ou de la Silberregion Karwendel.

10. Craquer pour Graz

Graz, c’est la ville du sud, la ville aux toits rouges, celle qui nous fait le plus penser à l’Italie avec sa multitude de cours intérieures Renaissance et son style baroque avec notamment la Cathédrale et le château d’Eggenberg. Mais Graz est aussi une ville qui étonne et innove. La deuxième ville du pays est en effet parsemée de structures et de bâtiments architecturaux modernes et inventifs comme la Murinsel datant de 2003 (l’année où Graz fut capitale européenne de la culture), une île flottante sur la Mur en forme de coquille. Hub culturel, on peut y voir des concerts ou tout simplement boire un café. Le musée Kunsthaus, surnommé à bon escient le gentil extra-terrestre à cause de sa forme, est un autre exemple d’audace architecturale ! Mais Graz, c’est aussi une ville étudiante, ce qui rend la vie nocturne palpitante, le long des deux rives de la Mur mais aussi dans le quartier branché de Lend. Les amateurs de produits frais et locaux seront quant à eux ravis : la ville regorge de marchés bios.

evaneos