Autriche

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Autriche
  4. Tyrol et Vorarlberg

Tyrol et Vorarlberg

Pourquoi y aller

Certains disent que le cœur des Alpes et de l’Autriche bat au Tyrol (Tirol). Et ils ont raison. Il y a d’abord sa capitale régionale, Innsbruck, sportive et tournée vers le monde alpin, et les Kitzbühel, Ischgl, Sankt Anton et autres Mayrhofen, Sölden, Lech et Zürs, entre immenses domaines skiables, pistes légendaires et soirées animées. Le tout sur fond de paysages splendides, alternant sommets, glaciers, vallées, lacs et alpages. Paradis de la glisse sous toutes ses formes (ski, snowboard, raquettes, luge) en hiver, des sports de plein air (randonnée, VTT, rafting…) en été, avec un soupçon de folklore – femmes en Dirndl (robe typique) et hommes en Lederhose (culotte courte) –, tel est le Tyrol.
Côté culture, on navigue entre petites cités médiévales, châteaux, églises et abbayes, villages traditionnels, musées uniques, architecture typique respectueuse de l’environnement et artisanat, dans une région où l’écologie, le bio et les produits du terroir (fromages, lait de foin, jambon) sont un véritable art de vivre. Willkommen in Tirol !

À ne pas manquer

  1. Un séjour ultra-sportif sur les pistes de ski mythiques de Kitzbühel.
  2. Innsbruck, la capitale du Tyrol, où admirer le Petit Toit d’or (Goldenes Dachl ; ).
  3. La vallée de la Ziller, terrain de jeu des vététistes au cœur des Alpes tyroliennes.
  4. L’Aqua Dome, à Längenfeld, un spa féerique où se détendre dans des bassins en contemplant les sommets.
  5. Sankt Anton am Arlberg, paradis du ski et de l‘après-ski, où fêter ses exploits dans les bars le soir venu.
  6. La cité médiévale de Hall in Tirol, pour revenir 500 ans dans le passé.
  7. Le lac de Constance (Bodensee ; ), à découvrir en bateau ou à vélo.
  8. Le Bregenzerwald, région méconnue entre alpages, air pur des montagnes et dégustation de fromages.
  9. Feldkirch, cité médiévale fortifiée en bord de rivière, à la vieille ville classée monument historique.
  10. a Bludenz, “porte des Alpes” et cité gourmande où les vaches sont mauves – orgie de chocolat Milka à la clé.
Mis à jour le : 4 février 2021

À voir à faire Autriche

Tyrol Innsbruck

La belle capitale du Tyrol s’inscrit dans un cadre magnifique. Les pics rocheux de la chaîne de la Nordkette sont si proches qu’en quelques minutes on peut aller du centre-ville à des alpages à plus de 2 000 m d’altitude. Été comme hiver, les activités de plein air ne manquent pas autour de cette cité alpine animée. Si certains visiteurs ne jettent qu’un coup d’œil rapide à la ville avant de rejoindre les montagnes, ils manquent toutefois la découverte d’un microcosme typiquement autrichien : une vieille ville (Altstadt) de la fin du Moyen Âge, riche en musées et églises, que dominent un majestueux palais habsbourgeois et une cathédrale baroque – que l’on peut contempler depuis la piste olympique de saut à ski, symbole du bond spectaculaire entre urbanisme et nature.

  • Église impériale

    art gothique

    L’église impériale gothique, l’une des plus belles du pays, fait la fierté et la joie...

    Lire la suite
  • Palais impérial

    demeure des habsbourg

    Captant le regard avec sa façade d’un blanc éclatant et ses coupoles imposantes, la Hofburg fut...

    Lire la suite
  • Petit Toit d’or

    site emblématique, musée

    Cette demeure est un petit bijou avec un oriel gothique sur toute la hauteur de sa façade, construit...

    Lire la suite
  • Musée d’Art populaire tyrolien

    musée

    Hébergé dans un ancien couvent magnifique, ce musée d’Art populaire est considéré comme l’un...

    Lire la suite
  • Bergisel

    point de vue

    S’élevant au-dessus d’Innsbruck tel un escalier céleste, ce tremplin de saut à ski, en verre et...

    Lire la suite
  • Musée Ferdinandeum

    musée

    Cet excellent musée est consacré à l’histoire et à l’art du Tyrol, des artefacts de l’âge du...

    Lire la suite
  • Cathédrale Saint-Jacques

    cathédrale

    La cathédrale d’Innsbruck fut édifiée au XVIIIe siècle sur le site d’une église plus ancienne....

    Lire la suite
  • Zoo alpin

    parc animalier

    Situé à 750 m d’altitude, ce grand parc zoologique, axé sur la conservation, la recherche et la...

    Lire la suite
  • Musée des cloches Grassmayr

    musée

    Une visite s’impose dans ce musée dédié à la fabrication des cloches par la famille Grassmayr, une...

    Lire la suite
  • Beffroi

    tour de l’hôtel de ville

    Les gardes veillaient autrefois sur la ville depuis cette tour coiffée d’un bulbe, dont la...

    Lire la suite

Vorarlberg Feldkirch

Ville la plus à l’ouest de l’Autriche, à la frontière de la Suisse et du Liechtenstein, Feldkirch est une jolie cité fortifiée située sur les rives de l’Ill, à proximité de son embouchure dans le Rhin. Son cadre est superbe au pied de montagnes boisées, de vignobles et d’une colline coiffée d’un château. Une promenade dans la vieille ville, classée monument historique, est un plaisir, avec ses ruelles pavées, ses places à arcades, ses tours et ses maisons aux tons pastel de l’époque médiévale. La ville s’anime en été, avec des cafés en terrasse et des festivals en plein air.

  • Cathédrale Saint-Nicolas

    édifice religieux

    Reconnaissable à sa flèche élancée, la cathédrale de Feldkirch, la plus grande du Vorarlberg...

    Lire la suite
  • Wildpark

    parc animalier

    Face au château de l’autre côté de la ville, l’Ardetzenberg (631 m) est une colline densément...

    Lire la suite
  • Porte de Coire ou porte du Sel

    porte

    Si les anciennes fortifications de la ville ont presque toutes disparu, quelques portes et tours...

    Lire la suite
  • Dreiländerweg

    cyclotourisme

    La région de Feldkirch est sillonnée de pistes cyclables, dont le Dreiländerweg (le “chemin des...

    Lire la suite

Vorarlberg Bregenz

La situation géographique de la jolie cité portuaire de Bregenz (francisé en Brégence) est une source de fierté pour sa population. Devant la ville s’étend, tel un miroir liquide, le lac de Constance (Bodensee), le troisième plus grand lac d’Europe, principalement alimenté par le Rhin ; derrière, le massif de Pfänder (1 064 m) grimpe vers les Alpes et ses sommets ; à droite se dessine l’Allemagne et, à gauche, la Suisse. Quel spectacle !

Que l’on découvre l’art et l’architecture avant-gardistes près du nouveau port, que l’on flâne le long de la promenade un soir d’été ou que l’on assiste à un opéra sous les étoiles lors du festival (Festspiele) réputé, force est de constater que la petite capitale du Vorarlberg a tout pour plaire.

  • Musée d’Art de Bregenz

    musée d’art contemporain

    Conçu par le grand architecte suisse Peter Zumthor, ce cube géant en verre et acier reflète les...

    Lire la suite
  • Musée du Vorarlberg

    musée régional

    Ce grand bâtiment blanc cubique, emblématique de Bregenz, est orné sur sa façade de quelque 16...

    Lire la suite
  • Parc alpin animalier de Pfänder

    réserve naturelle

    Au sommet du Pfänder, un sentier circulaire de 30 minutes permet d’apercevoir des cerfs, des...

    Lire la suite
  • Oberstadt

    quartier historique

    Haut perchée au-dessus du lac, l’Oberstadt, la vieille ville de Bregenz, se compose de rues...

    Lire la suite
  • Festspielhaus

    salle de spectacle

    Même si vous ne parvenez pas à obtenir des billets pour le Bregenzer Festspiele, le Festival de...

    Lire la suite
  • Tour Saint-Martin

    édifice historique

    Non loin après la porte Saint-­Martin, cette tour baroque est surmontée d’un gros bulbe. Les...

    Lire la suite
  • Réserve du delta du Rhin

    réserve naturelle

    S’étendant entre les bouches de l’ancien et du nouveau Rhin, là où il se jette dans le lac de...

    Lire la suite

Tyrol Hall in Tirol

Nichée au pied des Alpes, dans la vallée de l’Inn (Inntal), à une dizaine de kilomètres à l’est d’Innsbruck, Hall est une superbe cité médiévale qui prospéra au XIIIe siècle grâce aux mines de sel (le nom de la ville renvoie au terme médiéval hal, qui signifie sel), ainsi qu’au droit de battre monnaie et au commerce sur l’Inn. Elle fut alors le centre économique du Tyrol. Sa vieille ville bien préservée est ravissante, et ses ruelles sinueuses, bordées de maisons pastel et éclairées aux lanternes, invitent à la flânerie.

  • Musée Bergbau

    musée

    Cette mine de sel reconstituée est plus vraie que nature avec ses galeries, ses puits et ses outils. Un...

    Lire la suite
  • Église paroissiale Saint-Nicolas

    reliques

    Cette belle église du XIIIe siècle, dédiée au patron des bateliers, est surtout connue pour sa...

    Lire la suite

Vorarlberg Bregenzerwald

Les pics calcaires boisés, les pâturages et les villages bucoliques du Bregenzerwald (littéralement “Forêt de Bregenz”) s’étendent au sud de Bregenz. Cette région rurale alternant collines, basses et hautes montagnes est idéale pour profiter de la nature pendant quelques jours, goûter des fromages dans les laiteries d’alpage, essayer les soins au foin et aux herbes dans les spas des hôtels, ou se blottir au coin du feu dans une ferme. L’air vivifiant incite à enfiler ses chaussures de marche, à chausser ses skis ou à partir à vélo explorer la région.

  • Bergkäserei Schoppernau

    ferme

    Découvrez les secrets de fabrication du fromage (et l’origine des trous dans l’emmental) dans cette...

    Lire la suite
  • Bregenzerwald

    maison de l‘artisanat

    Fierté d’Andelsbuch, commune d’artisans par excellence (du bois notamment), ce bâtiment...

    Lire la suite
  • Käsekeller Lingenau

    fromagerie

    Entrez dans le foyer de cette cave d’affinage moderne pour apercevoir, à travers une vitre, des...

    Lire la suite
  • Käse-Molke Metzler

    fromagerie

    Une fromagerie primée, aux bâtiments innovants, où l’on produit notamment un Wälderkäse...

    Lire la suite

Tyrol Kufstein

Dans les années 1970, Karl Ganzer a vanté, à juste titre, les charmes de Kufstein dans sa chanson à succès “Perle Tirols” (“La perle du Tyrol”). Au pied de l’imposant massif calcaire de l’Empereur et couronnée d’une forteresse, Kufstein offre une vue de carte postale. Le Tyrol et la Bavière se sont toujours disputé le contrôle de la ville jusqu’à ce qu’elle devienne autrichienne en 1814.

  • Römerhofgasse

    rue historique

    Une promenade classique suit la Römerhofgasse, une ruelle médiévale reconstruite qui semble sortie...

    Lire la suite

Tyrol Schwaz

Cette petite ville somnolente de la vallée de l’Inn, aux maisons pastel délavées et aux rues tortueuses, était jadis la deuxième plus grande ville d’Autriche après Vienne. Cité parmi les plus influentes d’Europe au Moyen Âge, Schwaz devait sa prospérité à ses mines d’argent, qui pourvoyaient alors, dit-on, à la majorité des besoins mondiaux – un passé glorieux que vous pouvez revivre en visitant la mine.

  • Vieille ville

    site historique

    Schwaz cache une vieille ville très bien préservée, construite grâce aux richesses apportées par...

    Lire la suite

Tyrol Ötztal

Village d’Ötzi musée, parc archéologique

(Ötzi Dorf ; www.oetzi-dorf.at ; Am Tauferberg 8, Umhausen ; 9h30-17h30 mai-oct ; ). Ce musée en plein air donne vie au monde néolithique d’Ötzi, l’homme des glaces . Huttes traditionnelles aux toits de chaume, carrés de plantes aromatiques, expositions d’artisanat et enclos où cohabitent des chevaux sauvages, des porcs laineux (mangalitza), des moutons de Soay (une race rare et primitive) et des bœufs sont les points forts d’une visite. Audioguides multilingues et activités pour les enfants : tir à l’arc, fabrication d’un couteau en silex, par exemple. La plupart coûtent entre 5,90 et 7,90 € : consultez le site pour connaître les horaires.

  • Stuibenfall

    cascade

    De l’Ötzi Dorf, une superbe marche de 20 minutes dans la forêt mène à la plus haute cascade du...

    Lire la suite

Tyrol Vallée de la Ziller (Zillertal) Mayrhofen

Petite bourgade touristique située au fond de la vallée de la Ziller, Mayrhofen affiche un visage résolument traditionnel en été, entre ses pâturages et ses petites fermes laitières d’alpage, ses sentiers qui serpentent dans les montagnes et ses Gasthöfen d’où s’échappe de la musique folklorique. L’ambiance est totalement différente en hiver. Les domaines skiables d’Ahorn et du massif de Penken comptent parmi les meilleurs du pays pour les descentes classiques ou téméraires à l’ombre des glaciers des Alpes de Zillertal, et la vie nocturne est la plus animée de ce côté des Alpes tyroliennes.

  • Zillertal Arena

    sports d’hiver

    Mayrhofen est la vitrine de la Zillertal Arena, qui couvre 143 km de pistes, avec 66 remontées...

    Lire la suite
  • Fromagerie du Zillertal

    fromages d’alpage

    La Sennerei Zillertal, une fromagerie d’aujourd’hui, ultra-moderne, propose une visite guidée...

    Lire la suite
  • Action Club Zillertal

    sports d’aventure

    L’Action Club Zillertal se spécialise dans les sports d’aventure : rafting dans la turbulente...

    Lire la suite
  • Run & Walk Park

    marche, course à pied

    Ce grand parc en pleine nature regroupe 8 itinéraires différents à destination des amateurs de...

    Lire la suite
  • Skischule Habeler

    ski

    Chris Habeler, fils du célèbre alpiniste Peter Habeler, natif de Mayrhofen (il réalisa la première...

    Lire la suite
  • Stocky Air

    parapente

    Ce spécialiste du parapente vous aidera à vous envoler dans les Alpes du Zillertal, avec des vols en...

    Lire la suite
  • Parc Vans Penken

    snowboard

    Les adeptes du snowboard seront dans leur élément au parc Vans Penken, dans la région du Penken....

    Lire la suite
  • Salewa

    escalade

    Via ferrata, escalade sur roche, glace et glacier. Location de matériel.

    Lire la suite

Tyrol Imst

Superbement située dans la large vallée de Gurgl (Gurgltal) et s’étendant vers une chaîne de montagnes boisées, Imst est renommée pour ses nombreuses sources. Si la ville n’a rien d’extraordinaire, les prairies, les sommets escarpés et les gorges alentour invitent à l’exploration. Imst constitue une bonne base pour la randonnée et le ski dans l’Ötztal.

  • Haus der Fasnacht

    musée

    Tous les 4 ans depuis plusieurs siècles, Imst accueille le fameux Schemenlaufen (littéralement le...

    Lire la suite
  • Starkenberger Biermythos

    brasserie

    Installée dans un château médiéval, cette brasserie vieille de 200 ans se situe à Tarrenz, à...

    Lire la suite
  • Alpine Coaster

    sports d’aventure

    L’Alpine Coaster, le plus long grand huit alpin du monde, offre des sensations fortes. Une fois au...

    Lire la suite

Vorarlberg Dornbirn

Des pics calcaires accidentés et boisés entourent Dornbirn, la plus grande ville du Vorarlberg. Bien moins attrayante que Bregenz, elle mérite néanmoins la visite pour ses musées et l’agréable absence de touristes.

Hohenems, à 6 km au sud de Dornbirn, abritait une importante communauté juive au XVIIe siècle. Elle diminua dans les années 1860, quand les juifs eurent le droit de vivre où bon leur semblait sous le règne des Habsbourg.

  • Inatura

    musée

    Ce musée d’histoire naturelle interactif, le plus important de la région, est le site phare de...

    Lire la suite
  • Musée juif de Hohenems

    musée

    Installé dans la villa Rosenthal à Hohenems, à 6 km au sud de Dornbirn, ce musée est consacré à...

    Lire la suite
  • Musée Rolls-Royce

    musée

    Situé dans une ancienne filature à coton (1862) à proximité de l’entrée des gorges de Rappenloch...

    Lire la suite
  • Gorges de Rappenloch

    gorges, marche

    À 4 km au sud de Dornbirn, les célèbres gorges de Rappenloch, étroites et encaissées, ont été...

    Lire la suite

Vorarlberg Montafon

Au sud de Bludenz, la nature préservée et le Schnaps de Montafon ont conquis Ernest Hemingway quand il vint séjourner et skier ici en 1925 et 1926, et écrivit Le soleil se lève aussi. Dominée par le massif de la Silvretta, que couronne le Piz Buin (3 312 m), la vallée de Montafon s’étend sur une quarantaine de kilomètres au cœur de paysages de montagne grandioses et d’innombrables sommets. C’est l’un des endroits les plus paisibles et intacts des Alpes autrichiennes. Les petites communes de la vallée sont connues pour leurs maisons typiques (Montafonerhaüser), entre bois et pierre.

Partenen marque le début de la sinueuse Silvretta Hochalpenstrasse (23 km), la “haute route alpine de la Silvretta”.

  • Silvretta Hochalpenstrasse

    haute route alpine

    Longue de 23 km, la fameuse “haute route alpine de la Silvretta” serpente sous des pics de plus de...

    Lire la suite

Tyrol Landeck

Landeck est une petite cité somme toute ordinaire située dans un cadre fabuleux : entourée de sommets boisés, dominée par un château médiéval et bordée par l’Inn et la Sanna. Elle constitue une bonne base pour des activités de plein air et pour explorer les proches vallées de l’Inn et de Paznaun. L’un des enfants du pays est l’alpiniste extrême Sepp Jöchler (1923-1994), qui fut le premier à vaincre le sommet du Cho Oyu (8 188 m) dans l’Himalaya, en 1954, avec son compatriote Herbert Tichy et le Sherpa Pasang Dawa Lama.

  • Stanz

    village

    Si l’air vivifiant et les activités vous ont donné soif, rendez-vous à Stanz, à 3 km de Landeck....

    Lire la suite
  • Zammer Lochputz

    gorges

    Un torrent dévale entre les falaises calcaires des gorges de Zammer Lochputz, à la sortie de Landeck....

    Lire la suite

Tyrol Kitzbühel

Encadrée par les sommets des Alpes autrichiennes, Kitzbühel, “la cité au chamois” fait la fierté du pays. Depuis que Franz Reisch a dévalé les pentes du Kitzbüheler Horn en 1893, donnant naissance à la première piste de ski alpin en Autriche, la petite ville est devenue l’une des stations les plus réputées d’Autriche et d’Europe. Des légendes ont vu le jour sur ces pistes, tel le triple médaillé olympique Toni Sailer (1935-2009). Et c’est là que Luc Alphand (né en 1965) remporta deux descentes de Coupe du monde sur la fameuse piste de la Streif, en 1995.

Fondée vers 1270 par le duc de Bavière, Kitzbühel fut donc d’abord bavaroise, jusqu’en 1565 où elle fut rattachée au Tyrol sous Maximilien II de Habsbourg. La ville s’est développée au XVIe siècle en tant que cité minière d’argent et de cuivre (déjà exploité à l’âge de bronze). Lieu de villégiature, été comme hiver, depuis le milieu du XIXe siècle, elle est devenue une station élégante et prospère, réputée pour sa fameuse Hahnenkamm-Rennen, légendaire descente de Coupe du monde de ski alpin en janvier, et pour l’excellence de ses pistes. Le charmant centre médiéval se caractérise par ses églises baroques, ses façades colorées et son dédale de ravissantes ruelles.

  • Musée de Kitzbühel

    musée

    Installé dans un ancien entrepôt à grain, ce musée retrace l’histoire de Kitzbühel, de...

    Lire la suite
Paramètres des cookies