1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Le Lechweg, un concentré d'Alpes à l'état pur
Randonnée

Le Lechweg, un concentré d'Alpes à l'état pur

Texte par

Claire Angot

Mis à jour le : 29 novembre 2018

Carte

Le long de la Lech, l'une des dernières rivières sauvages d'Europe centrale, le Lechweg permet de s'immerger dans de fabuleux paysages alpins restés intacts. Zoom sur les moments forts de cet itinéraire de grande randonnée de 125 km qui chemine au cœur d'une des vallées autrichiennes les plus préservées qui soient pour s'achèver en Allemagne.

Du splendide lac Formarinsee, dans le Vorarlberg, en passant par le Tyrol et ses villages de charme, jusqu'en Bavière, avec ses châteaux mythiques, il faut 4 à 6 jours pour réaliser tout le parcours. Le tracé suit de près la Lech, un affluent du Danube, et surtout l'une des rares rivières de cette partie de l'Europe à ne pas être endiguée. Sa beauté brute est saisissante !

Tout au long du circuit, inauguré en 2012, les resorts de ski modernes et les implantations touristiques lourdes n'ont jamais eu le droit de cité. Au fil de hameaux paisibles, préservés du bruit et de la pollution, le randonneur progresse à travers des pâturages d'un vert si tendre et si apaisant, typiques de cette partie de l'Autriche. Comptez aussi sur un patrimoine de grand intérêt dans les villages, notamment de croquignolettes chapelles baroques avec leur clocher "à oignon" et des maisons de maîtres dont les façades sont parées de sublimes fresques.

Notez que le parcours ne présente aucune difficulté majeure, ni de passage technique. Il cumule simplement un dénivelé à la montée de 4 320 m et un dénivelé à la descente de 5 390 m.

lech2claireangot.jpg

De Formarinsee à Lech am Arlberg

Tout commence au lac Formarinsee, splendide réservoir glaciaire perché à 1 793 m d’altitude, veillé par le Rote Wand (2 704m), littéralement le "mur rouge". Ce sommet rocheux a été nommé ainsi en raison de la bande de calcaire rouge qui l'habille dans sa longueur. Un témoignage géologique qui atteste de l’existence d’une mer tropicale dans la région il y a 145 millions d’années. De ce passé, les plus attentifs pourront encore observer des traces le long de la marche (ammonites et autres fossiles). À moins que vous ne tombiez nez à nez avec un bouquetin ? Le massif abrite la plus grande colonie d’Europe, avec plus de 400 individus.

Warth et Steeg

En continuant votre marche au gré des méandres de la Lech, vous verrez que le torrent se fait de plus en plus puissant et que la rivière dessine son lit comme elle le chante. Des bancs de galets permettent de s'y rafraîchir quand la torpeur de l'été est là. Près de Warth-Schröcken, dernier village du Vorarlberg, offrez-vous un détour jusqu'au lac Körbersee, élu en 2017 "plus beau site du pays" dans une émission de télévision populaire. Lorsque les massifs de rhododendrons qui le bordent sont en fleurs, en juin, le site est tout simplement idyllique ! Après un long cheminement en balcon, arrivé à Steeg, reprenez quelques forces à la délicieuse fromagerie Naturkäserei, apprécié pour ses fromages bien sûr, mais aussi ses irrésistibles glaces artisanales.

pont_holzgau_cverein_lechweg_.jpg

Le pont Holzgau, le pont suspendu le plus haut et le deuxième plus long d'Autriche

Holzgau et le parc naturel Tiroler Lech

Encore quelques efforts et Holzgau vous tend les bras. Les élégantes fresques qui habillent les maisons du village lui ont valu le surnom de perle du Lechtal. La commune se situe à l'entrée des gorges de Höhenbachtalschlucht et des chutes d'eau de Simmswasserfall. À 110 mètres au-dessus des gorges se déploie le pont suspendu le plus haut et le deuxième plus long d'Autriche. Serez-vous d'attaque pour l'emprunter ? À partir d'Holzgau, le Lechweg pénètre dans le parc naturel Tiroler Lech, qui recèle une faune et une flore remarquables -plus de 1 100 espèces de plantes et 150 espèces d’oiseaux, dont 100 d’oiseaux nicheurs-, protégés sur 41 km2.

plach2claireangot.jpg

Pflach

Villes médiévales et observation ornithologique

À Reutte, ville médiévale perchée à 854 mètres d'altitude, les petites maisons bourgeoises sont elles aussi peintes de pimpantes fresques baroques. Juste en sortie du village, une fois à Pflach, un observatoire à oiseaux donne tout le loisir d'observer le ballet aérien des hérons cendrés et celui des limicoles affairés à chercher de la nourriture dans une très belle mosaïque d'étangs sauvages.
Dernière étape jusqu'à Füssen : c'est ici, en Bavière, que s'achève le Lechweg. Au loin, vous verrez la silhouette du magnifique château de Neuschwanstein, le plus visité d'Allemagne. Walt Disney s'en serait inspiré pour dessiner le château de La Belle au bois dormant. Encerclée par d'imposants sommets de haute montagne, par les douces collines de l'Allgäu et par plus de sept lacs, Füssen mérite une belle halte pour ses ruelles moyenâgeuses, ses églises baroques et ses fortifications gothiques.

fussencfussen_tourismus.jpg

Füssen

Conseils pratiques

 

  • Les 15 étapes du Lechweg sont modulables à l'envi et peuvent être faites dans un sens ou dans l'autre.

  • Les connexions de bus sont infinies et permettent de se passer très facilement de voiture sur place et de s'arrêter de marcher simplement quand on le souhaite. Les bus circulent de fin juin jusqu’à début octobre.

  • Une centaine d'hôteliers sont partenaires du Lechweg. Passé Elbigenalp, il est plus facile de trouver un hébergement de dernière minute. En revanche, entre Lech et Elbigenalp, en période de haute saison, veillez à faire vos réservations au préalable.

  • STM-Shuttle Service organise le transport de bagages sur le Lechweg.

    lech_claireangot.jpg

Description de l'itinéraire


Étape 1 : Formarinsee – Lech
Dénivelé à la montée/descente : 212/638 mètres, durée : 5 heures, longueur : 14 kilomètres
Voir les détails
Étape 2 : Lech – Lechleiten
Dénivelé à la montée/descente : 722/632 mètres, durée : 5 heures, longueur : 14 kilomètres
Voir les détails
Étape 3 : Lechleiten – Steeg
Dénivelé à la montée/descente : 334/749 mètres, durée : 3,5 heures, longueur : 11 kilomètres
Voir les détails
Étape 4 : Steeg – Holzgau
Dénivelé à la montée/descente : 130/140 mètres, durée : 1,5 heures, longueur : 5 kilomètres
Voir les détails
Étape 5 : Holzgau – Bach
Dénivelé à la montée/descente : 734/778 mètres, durée : 4 heures, longueur : 9,5 kilomètres
Voir les détails
Étape 6 : Bach – Elbigenalp
Dénivelé à la montée/descente : 16/40 mètres, durée : 1 heure, longueur : 3 kilomètres
Voir les détails
Étape 7 : Elbigenalp – Häselgehr
Dénivelé à la montée/descente : 150/186 mètres, durée : 3 heures, longueur : 7 kilomètres
Voir les détails
Étape 8 : Häselgehr – Elmen
Dénivelé à la montée/descente : 309/274 mètres, durée : 2 heures, longueur : 5 kilomètres
Voir les détails
Étape 9 : Elmen – Vorderhornbach
Dénivelé à la montée/descente : 297/361 mètres, durée : 2,5 heures, longueur : 6 kilomètres
Voir les détails
Étape 10 : Vorderhornbach – Stanzach
Dénivelé à la montée/descente : 45/82 mètres, durée : 1 heure, longueur : 3 kilomètres
Voir les détails
Étape 11 : Stanzach – Forchach
Dénivelé à la montée/descente : 40/65 mètres, durée : 2 heures, longueur : 5,5 kilomètres
Voir les détails
Étape 12 : Forchach – Weißenbach am Lech
Dénivelé à la montée/descente : 115/141 mètres, durée : 2 heure, longueur : 7 kilomètres
Voir les détails
Étape 13 : Weißenbach am Lech – Wängle
Dénivelé à la montée/descente : 177/123 mètres, durée : 3 heure, longueur : 9 kilomètres
Voir les détails
Étape 14 : Wängle – Pflach
Dénivelé à la montée/descente : 383/486 mètres, durée : 3 heure, longueur : 9 kilomètres
Voir les détails
Étape 15 : Pflach – Füssen
Dénivelé à la montée/descente : 704/748 mètres, durée : 5 heure, longueur : 15 kilomètres
Voir les détails

 


Guide de voyage

Destinations, conseils, infos pratiques : tout pour choisir la randonnée qui vous correspond

Paramètres des cookies