Pays-Bas : Histoire

 

57 av. J.-C.

Au moment de la conquête romaine la région était occupée par des tribus celtes et germaniques : les Bataves, qui drainaient les lagons marins, et les Frisons, établis dans les collines du Nord.
 
 

Jusqu'au XVIe siècle

L'histoire des Pays-Bas est d'abord liée à celle de la Belgique et du Luxembourg, regroupés sous le nom de Provinces-Unies.
 
 

Fin du XVIe siècle

Les protestants nouvellement convertis des provinces du Nord s'unissent contre les souverains catholiques espagnols. Philippe II d'Espagne lance l'Inquisition pour imposer le catholicisme.
 
 

1568

La guerre éclate... Le prince Guillaume d'Orange, surnommé Guillaume le Silencieux en raison de son refus d'entrer dans la polémique religieuse, prend la tête de la révolte hollandaise.
 
 

1648

Après 80 années de conflit, la Hollande et les provinces alliées expulsent les Espagnols et devient le premier pays souverain dans cette partie de l'Europe.
 
 

1580/1740

Amsterdam émerge sur la scène européenne. Le pays bâtit sa fortune sur les vaisseaux de la Compagnie hollandaise des Indes orientales, qui rapportent d'Extrême-Orient épices et autres produits exotiques, et sur l'établissement de colonies au cap Bonne-Espérance, en Indonésie, au Surinam, aux Antilles et à la Nouvelle-Amsterdam (New York), ainsi que de comptoirs dans toute l'Asie. La bourgeoisie d'Amsterdam s'installe dans de belles demeures ornées de pignons le long des canaux et aime à se faire immortaliser par le pinceau d'artistes, sur fond de copieux reliefs. Les arts s'en trouvent encouragés et des peintres tel que Rembrandt acquièrent la célébrité. Cette période florissante s'achèvera avec l'arrivée de la puissance britannique sur les mers du globe.
 
 

1795

Les Français envahissent le pays, et Napoléon nomme son jeune frère Louis roi. Lorsque prend fin l'impopulaire occupation française, le royaume uni des Pays-Bas, comprenant la Belgique et le Luxembourg, s'est constitué.
 
 

1814

Premier roi, Guillaume Ier d'Orange est couronné et la maison d'Orange gardera le pouvoir jusqu'à ce jour.
 
 

1940

Neutres pendant la Première Guerre mondiale, les Pays-Bas ne réussiront pas à le demeurer durant le conflit suivant. Les Allemands envahissent le pays. Quatre jours plus tard, les bombardements nazis rayent de la carte la majeure partie de Rotterdam. La résistance hollandaise s'organise, mais seule une petite minorité de l'importante population juive du pays échappera à l'extermination.
 
 

1949

À La Haye, les Pays-Bas s'engagent activement dans la construction européenne en créant le Benelux avec la Belgique et le Luxembourg, qui supprime les barrières douanières entre les 3 pays.
 
 

1949

L'Indonésie gagne son indépendance, malgré une intervention militaire néerlandaise pour conserver la colonie. Le Surinam retrouve sa souveraineté en 1975. Les Antilles néerlandaises, au large du Venezuela, sont toujours une colonie, mais disposent de pouvoirs autonomes.
 
 

Années 1960-1970

La naissance des mouvements protestataires fait évoluer la société néerlandaise vers un modèle de tolérance envers les modes de vie alternatifs, même si le pays reste attaché à sa monarchie.
 
 

1980

La reine Juliana abdique en faveur de sa fille Béatrix. Le pays fait figure d'expérimentateur sur les questions de société.
 
 

1992

Signature du traité de Maastricht sur l'Union européenne.
 
 

1994

Wim Kok, travailliste (PvdA), est nommé Premier ministre.
 
 

1997

Signature du traité d'Amsterdam sur les institutions de l'Union.
 
 

2000

La Chambre basse vote une loi autorisant les homosexuels à se marier et à adopter des enfants, tandis que l'euthanasie est légalisée.
 
 

2002

La liste populiste de Pim Fortuyn fait une percée aux municipales de Rotterdam. Les élections du 15 mai sont remportées par les chrétiens-démocrates conservateurs, qui se voient dans l'obligation de s'allier aux protestataires de Pim Fortuyn, assassiné le 6 mai.
 
 

2003

Devant l'échec de la coalition, tenue d'élections anticipées en janvier, qui voient progresser les sociaux-démocrates. Un gouvernement de centre-droit est formé.
 
 

2005

En juin, les néerlandais votent non au référendum sur une Constitution de l'Europe.
 
 

2006

Le pays est marqué par les révélations de la députée Ayaan Hirsi Ali, Néerlandaise d'origine somalienne connue pour son engagement contre l'islam radical. Elle admet avoir menti sur son identité et son pays d'origine pour obtenir l'asile politique à son arrivée aux Pays-Bas. À la suite du scandale, elle quitte son poste puis le pays pour s'installer aux États-Unis.
 
 

2007

L’investiture, le 22 février 2007, d’un gouvernement de coalition rassemblant les partis chrétien-démocrate (CDA), social-démocrate (PvdA) et chrétien social du centre gauche (ChristenUnie-CU), sous la conduite de l’ancien Premier ministre chrétien-démocrate Jan Peter Balkenende, a mis fin à la crise politique de l’été 2006 qui avait déclenché les élections législatives anticipées du 22 novembre 2006. Depuis le 1er juillet 2007, le Royaume des Pays-Bas comprend dorénavant quatre territoires : l’État des Pays-Bas, Sint-Maarten, Curaçao et Aruba (les Antilles Néerlandaises ont négocié ce changement de statut).
 
 

2009

Le 30 avril, Jour de la reine, un chauffard a percuté la foule participant aux festivités, manquant de quelques mètres l'autobus qui transportait la famille royale. Cette attaque a fait sept morts dont le chauffard. Cette événements a choqué et endeuillé les Pays-Bas.

2013

Le 30 avril Willem-Alexender est couronné roi des Pays-Bas après l'abdication de sa mère Beatrix

Mis à jour le : 7 juin 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir les Pays-Bas

Paramètres des cookies