Islande : Histoire

600-700

Des moines irlandais gagnent l’Islande et en deviennent les premiers résidents temporaires. Il n’existe aucune preuve archéologique de cette présence, mais l’élément ˝papar˝ (pères) figure dans des noms de lieu.

850-930

Des colons vikings arrivent de Norvège et de Suède, baptisent l’île Snæland (terre de Neige), puis Garðarshólmi (île de Garðar) et enfin Ísland (terre de Glace). Le pays est bientôt ponctué de fermes.

930

Fondation de l’Alþing, le plus ancien Parlement du monde encore en activité. Un représentant élu est chargé de mémoriser les lois et d’aider à résoudre les différends lors des rassemblements annuels.

1000

L’Islande se convertit au christianisme sous la pression du roi norvégien, mais les croyances et les rituels païens perdurent. Leif le Chanceux débarque à Terre-Neuve ; il est le premier Européen à gagner l’Amérique.

XIIe-XIIIe siècles

Âge d’or de la littérature islandaise et écriture des sagas en nordique ancien. Beaucoup de textes sont attribués à Snorri Sturluson – historien, poète et homme politique le plus réputé de son époque.

1200

L’Islande sombre dans l’anarchie pendant l’âge des Sturlungar. Le gouvernement est dissous ; en 1281, l’Islande passe sous domination norvégienne.

1300, 1341 et 1389

Les éruptions de l'Hekla entraînent mort et destruction. La première est la deuxième plus violente depuis la colonisation – le téphra recouvre 30 000 km2. La seconde décime le bétail et cause une famine.

1397

L’union de Kalmar, conclue en Suède, unit la Norvège, la Suède et le Danemark sous la coupe d’un roi unique. Ce traité donne au Danemark le contrôle de l’Islande.

1602

Le Danemark instaure un monopole commercial, qui donne aux entreprises danoises et suédoises des droits commerciaux exclusifs en Islande. Cela se traduit par un appauvrissement de l’Islande.

1855-1890

L’Islande avance vers l’indépendance, avec le rétablissement du libre commerce et un projet de Constitution. Beaucoup d’Islandais émigrent en Amérique du Nord pour démarrer une nouvelle vie.

1918

L’emprise du Danemark sur l’Islande se relâche peu à peu. Après l’autonomie de 1904, l’Acte de l’Union est signé le 1er décembre 1918. L’Islande devient un État indépendant au sein du Royaume du Danemark.

1940-1941

Après l’occupation du Danemark par les nazis, le Royaume-Uni envoie des troupes en Islande, de peur que l’Allemagne n’y installe une présence militaire. Une base américaine est établie à Keflavík.

1944

Une majorité d’Islandais vote pour l’indépendance vis-à-vis du Danemark ; la République d’Islande est officiellement fondée le 17 juin.

2006

Après 45 ans d’existence et bien des controverses, la base militaire américaine de Keflavík ferme ses portes. Le gouvernement approuve la reprise de la chasse commerciale à la baleine.

2008

La crise économique mondiale frappe l’Islande de plein fouet, provocant la plus grosse débâcle bancaire de l’histoire du pays. Les trois banques nationales s’effondrent.

2009

Jóhanna Sigurðardóttir est nommée Premier ministre, devenant la première dirigeante politique ouvertement homosexuelle dans le monde. Le 17 juillet, elle présente une demande d’adhésion à l’UE.

Avril 2010

Le volcan Eyjafjöll entre en éruption. Il engendre la formation d’un gigantesque nuage de cendres, qui plonge l’Europe dans un véritable chaos aérien.

Septembre 2010

Le Parlement islandais décide de traduire l’ancien Premier ministre, Geir Haarde, devant la justice, pour négligence lors de l’effondrement financier du pays.

2011

Alors qu'en 2011 la crise financière frappe de plein fouet les pays de la zone euro, l'Islande se porte bien. Après la crise de 2008, et la faillite des banques responsables, les économistes estiment que c'était finalement une bonne stratégie de ne pas les renflouer. Mais le cas islandais reste particulier, notamment parce que la crise financière ne s'est pas doublée d'une crise de la dette comme c'est le cas en Europe.

Mis à jour le : 11 novembre 2012
evaneos

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Islande