Islande : Santé

Soins médicaux en Islande

Voyager en Islande ne présente guère de risque pour la santé. On peut boire l’eau du robinet, le niveau d’hygiène est élevé et on ne recense aucune espèce dangereuse. Aucun vaccin spécifique n’est exigé.

Assurance

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM), nominative et individuelle et valable un an, assure l’aide médicale d’urgence (mais non le rapatriement sanitaire) aux citoyens de l’Union Européenne. Vous devez en faire la demande auprès de votre caisse d’assurance maladie ou en ligne sur www. ameli.fr. Comptez un délai de 2 semaines pour la réception. Les ressortissants d’autres pays devront payer leurs soins médicaux en totalité (et se faire rembourser plus tard par leur assurance, s’ils en ont une). Pour de plus amples informations sur les soins aux touristes, rendez-vous sur le site www.sjukra.is/ english/tourists (en anglais).

Vaccinations

Il n’y a pas de vaccinations obligatoires ou recommandées.

Eau du robinet

L’eau du robinet en Islande compte parmi les plus pures du monde et sa consommation est totalement sûre. Les Islandais s’amusent d’ailleurs de voir les touristes acheter de l’eau en bouteille... Si l’eau géothermique chaude sent le soufre, ce n’est pas le cas de l’eau froide.

Disponibilité et coût des soins médicaux

Les soins médicaux sont d’excellente qualité, et le personnel médical parle très souvent anglais. Toutefois, ces services sont limités en dehors des zones urbaines. Pour les bobos sans gravité, les pharmacies peuvent être de bon conseil et fournir des médicaments sans ordonnance (cherchez les enseignes apótek, pharmacie). Elles pourront vous orienter vers un spécialiste si nécessaire.
On peut aussi se faire soigner en se rendant dans un dispensaire : heilsugæslustöð en islandais.
Pour la région deReykjavík, vous en trouverez la liste sur www.heilsugaeslan.is. Ailleurs, demandez à l’office du tourisme ou à votre hébergement où est le dispensaire le plus proche. Les ressortissants de pays nordiques n’ont qu’à présenter leur passeport pour avoir accès aux soins. Les ressortissants de l’Espace économique européen (EEE) sont couverts pour les soins d’urgence sur présentation d’une Carte européenne d’assurance maladie (EHIC, voir plus haut). Les détenteurs d’une EHIC paient le même tarif que les Islandais. Les ressortissants d’autres pays peuvent bénéficier de soins mais paient plein pot (avant de se faire rembourser par leur assurance, s’ils en ont une). Une consultation normale coûte environ 10 000 ISK. Il est conseillé de contracter une assurance voyage. Vous trouverez plus de détails sur l’accès aux soins médicaux pour les étrangers sur www.sjukra.is/english/tourists.

Hypothermie et gelures

Le principal risque de santé encouru par les voyageurs est l’exposition à des températures extrêmes. Une préparation adaptée est donc essentielle. Même en période estivale, la météo peut changer rapidement en montagne.
Emportez des vêtements chauds et imperméables, et prévenez d’autres personnes de votre itinéraire.
L’hypothermie aiguë est due à la chute soudaine de la température corporelle en un court laps de temps. L’hypothermie chronique est causée par une baisse graduelle de la température corporelle sur plusieurs heures. Elle débute par des frissons, une perte de jugement et de l’équilibre. En l’absence d’un réchauffement, s’ensuivent alors apathie, confusion et coma.
Évitez toute perte de chaleur supplémentaire en cherchant un abri, en enfilant des vêtements secs et chauds, en buvant des boissons chaudes et sucrées, et en vous rassemblant pour partager la chaleur corporelle.
Les gelures sont provoquées par le gel. Leur gravité varie en fonction du vent (froid), de la température extérieure et de la durée d’exposition. Les gelures débutent par des engelures (peau blanche et engourdie), qui disparaissent généralement lors d’un réchauffement.
En cas de gelure profonde, la peau cloque et devient noire. Les tissus touchés peuvent être définitivement détériorés. Portez des vêtements appropriés et secs, hydratez-vous et mangez en quantité suffisante. Un réchauffement rapide est impératif.

Mis à jour le : 23 juin 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : Easy-to-use, photorich, colourful guides that highlights the most popular parts of a destination

Paramètres des cookies