-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Itinéraires
  4. Islande : les plus beaux road-trips
Itinéraires

Islande : les plus beaux road-trips

Texte par

Lonelyplanet.com (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 14 septembre 2021

Carte

C’est le meilleur moyen de visiter l'Islande : louer un véhicule et partir en road-trip. La Route n°1 du pays est communément appelée la Route circulaire (Ring Road). Ses 1 340 km (832 miles) goudronnés font le tour de l’île en passant par des vallées verdoyantes ponctuées de cascades, des langues glaciaires qui s’étendent comme des glaçages de gâteaux, des plaines désertiques de sable gris et des champs de lave recouverts d’un velours de mousse. Elle est extrêmement spectaculaire, mais n’oubliez pas d’en emprunter ses détours. Servez-vous de la Route circulaire comme d’un axe principal, et empruntez les embranchements qui vous emmènent en pleine nature sauvage. Voici ce que vous devriez voir en faisant le tour de l’Islande.

Note des éditeurs : vérifiez quelles sont les restrictions en vigueur avant de réserver tout voyage et suivez toujours les recommandations gouvernementales.

Le Cercle d’or et le Sud-Ouest

Entre plages de sable noir de l’Atlantique, geysers, chutes d’eau alimentées par les glaciers, volcans menaçants et glaciers scintillants, cette région remarquable vous émerveillera. Splendide, le Cercle d'or et le Sud-Ouest comptent bon nombre des merveilles naturelles les plus connues du pays, et plus vous vous y aventurez loin, plus la nature est belle. Les sites préférés des touristes comme Þingvellir, l’ancien parlement islandais, à la jonction de deux plaques tectoniques, sont assez proches de la capitale. L’océan agité mène à l’archipel des Vestmannaeyjar. Et puis, à l’autre bout de la région, vous découvrirez les impressionnants volcans Hekla et Eyjafjallajökull, les points de départ d’aventure que sont Skógar et Vík, et les vallées secrètes de Þórsmörk et Landmannalaugar.

istock-993736844.jpg

Les glaciers et les formations glaciaires du parc national de Vatnajökull offrent des visions fantastiques

Le Sud-Est islandais

L’imposante calotte du Vatnajökull domine le Sud-Est, avec ses immenses rivières de glace qui se déversent dans des vallées profondes et rejoignent la mer. Les panoramas y sont majestueux et fantastiques. Les 200 km de Route circulaire qui relient Kirkjubæjarklaustur à Höfn sont stupéfiants. Ils vous font traverser d’austères deltas de sable glaciaire gris, passer par des fermes qui semblent perdues, contourner le pied de montagnes déchiquetées, longer des glaciers et des lagunes pleines de glace. La seule chose que vous ne verrez pas, c’est une ville – mais des propriétés vous y offrent activités passionnantes, hébergements et repas (réservez longtemps à l’avance, les lits sont très demandés ici).

istock-1091262090.jpg

Glace sur une plage volcanique noire, près de la lagune du glacier de Jokulsarlon, en hiver

L’Est

À l’autre bout du pays par rapport à Reykjavík, l’Est islandais, peu peuplé, est plus discret que les autres régions du pays et préfère le charme subtil aux grands sites touristiques. La plupart des voyageurs ne prennent pas le temps de ralentir en traversant l’Est par la Route circulaire mais ils manquent ainsi quelques trésors. C’est une région qui récompense le voyageur peu pressé : attendez-vous à de superbes panoramas en chemin, en contournant des sommets montagneux, des fjords abrupts, des plages de sable noir et de larges vallées. Arrêtez-vous pour admirez les petits villages de pêcheurs débordant de créativité et pour découvrir une géologie très ancienne.

istock-469796495.jpg

Observez les baleines au large d’Husavik, dans le Nord islandais

Le Nord

Magnifique, le Nord islandais est le rêve des amoureux de nature, un Pays des Merveilles plein de champs de lave lunaires, de mares de boue bouillonnantes, de cascades spectaculaires, de sommets enneigés et de baies où s’ébattent les baleines. Bref, c’est l’Islande dans ce qu’elle a de plus beau.
Les plus beaux sites de la région tournent autour de deux thèmes : la terre qui gronde et son activité volcanique, et l’eau et la glace qui se frayent un chemin jusqu’à l’océan. Partout où vous posez les yeux, la nature a créé des chefs-d’œuvre. Admirez la petite ville d’Akureyri qui étonnamment a parfois tout d’une grande métropole, les prairies battues par les vents où pâturent les robustes chevaux vikings, les rapides des rivières qui vous donneront votre content d’adrénaline, les domaines skiables méconnus et peu fréquentés, ainsi que les péninsules isolées qui s’étirent vers le Cercle polaire.

istock-488513512.jpg

Kirkjufellsfoss, cascade de la péninsule de Snæfellsnes

L’Ouest

L’Ouest offre tout à la fois des plages venteuses, des villages anciens et des paysages glaciaires ou volcaniques époustouflants.
Géographiquement proche de Reykjavík mais donnant un fort sentiment d’éloignement, la région, baptisée Vesturland, est un mélange splendide de ce qu’offre le pays. Deux des sagas les plus connues, celle d’Egil et celle de Laxdæla, se déroulent le long de ses rivages austères, marqués aujourd’hui par des cairns envoûtants et un musée exceptionnel dans la ville animée de Borgarnes. Autres atouts de la région : le long bras de la péninsule de Snæfellsnes, des tunnels de lave et des glaciers de montagne.



Guide de voyage

Une collection pour partir à l'aventure le long de routes mythiques