Finlande : Histoire

Ier siècle

Les tribus finnoises sont établies dans le pays.

1155

Arrivant de Suède, l'évêque Henry lance une croisade contre la Finlande. C'est le début de la domination suédoise sur le pays.

1323

Suède et Russie, qui se disputent le pays, définissent leurs frontières à la conférence de Nöteborg.

1353

La Finlande devient un duché de la Suède. Elle restera suédoise jusqu'en 1809.

1550

Le roi Gustav Vasa de Suède fonde Helsinki, qui deviendra la capitale sous la domination russe.

1809

Après avoir souffert pendant des siècles des conflits entre les Suédois et les Russes, la Finlande devient un grand-duché de l'empire russe et bénéficie d'une relative autonomie.

1917

Profitant de la chute du tsar et de la révolution russe, la Finlande proclame son indépendance le 6 décembre.

1918

Une guerre civile oppose les "rouges", partisans d'une révolution de style soviétique et les "blancs" qui rêvent d'une monarchie. Conduits par Mannerheim, ces derniers l'emportent avec l'aide de l'Allemagne. Mais la paix revenue ne met pas totalement fin aux massacres.

1920

L'Union soviétique reconnaît l'indépendance du pays qui a finalement opté pour le statut de république.

1939-1940

Vaincue dans la "guerre d'hiver" menée par les troupes soviétiques, la Finlande doit accepter la perte d'une partie de la Carélie et de certaines îles voisines.

1941-1944

Elle se range aux côtés de l'Allemagne pour affronter l'URSS.

1944

Le 19 septembre, elle signe un armistice avec l'URSS contre le retour à la frontière de 1940 et la promesse de chasser les Allemands.

1946-1981

Le bilan de la guerre est lourd, la reconstruction lente. Mais sous la présidence de Paasikivi puis de Kekkonen, elle renforce son indépendance et sa neutralité active en développant ses liens avec ses voisins soviétiques et scandinaves.

1991

L'effondrement de l'Union soviétique accroît les difficultés du pays déjà en proie à une crise économique.

1995

La Finlande devient membre de l'Union européenne. Une coalition socio-démocrate dirige le pays.

1999

La Finlande adopte l'euro comme monnaie.

2000

Pour la première fois dans l'Histoire de la Finlande, une femme, la sociale-démocrate Tarja Halonen, est élue président de la République.

2006

Tarja Halonen est réélue le 29 janvier avec 51,8% des voix. La Finlande assure la présidence du conseil de l’Union européenne durant le second semestre de l'année.

2011

Les élections législatives d'avril sont remportées par le Parti du rassemblement conservateur (KOK), juste devant le Parti social-démocrate (SPD) (respectivement 20,4 et 19,1%). Le conservateur Jyrki Katainen remplace le premier ministre sortant Matti Vanhanen. Par ailleurs, le parti nationaliste eurosceptique, dit des "Vrais Finlandais", se place en troisième position, receuillant 19% des suffrages, soit 39 sièges au lieu de 6 lors de la précédente assemblée.

2012

Le 5 février, le candidat conservateur Sauli Niinostö (KOK) remporte l’élection présidentielle, fonction détenue depuis 30 ans par les socio-démocrates. La présidente sortante, Tarja Halonen, ne pouvait briguer un troisième mandat.

Mis à jour le : 27 novembre 2012

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Finlande

Paramètres des cookies