1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 rendez-vous nature en Finlande
Idées de voyage

10 rendez-vous nature en Finlande

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 20 avril 2017

Carte

2017 marque le centenaire de l’indépendance de la Finlande. Dans ce vaste pays recouvert à 86% de forêts et d’innombrables lacs, la nature est omniprésente et au cœur de la vie des 6 millions de Finlandais. De l’archipel de Turku aux frontières de la Laponie suédoise et norvégienne, en passant par la région des lacs et le splendide parc national de Koli, voici une sélection d'espaces nature au Pays des cent mille lacs.

1. La région des lacs finlandais

Située au centre de la Finlande, la région des lacs porte bien son nom puisqu’elle en abrite plus d’un millier, truffés de petites îles couvertes de mini-forêts compactes. Dans la région des lacs, l’eau semble avoir pris le dessus sur la terre. Chaque lac reflète le ciel et les arbres comme un miroir parfait tant l’eau est claire et limpide. Touchés par la sérénité de cette région, on aimerait se fondre dans la nature et nombreuses sont les activités qui peuvent nous en rapprocher : louer un chalet à l’atmosphère cosy, faire du canoë en été (le Parcours des écureuils de 57 km qui relie Juva à Sukava est particulièrement sympa) , faire du patin ou du ski sur les lacs en hiver ou même se risquer à pêcher sur la glace. N'oublions pas le sauna qui fait partie du quotidien des Finlandais. Pour vous lancer, rien de tel que d'essayer le sauna à fumée de Kuopio, le plus grand du monde ! 

peche_dans_la_glace_region_des_lacs.jpg

Dans la région des lacs en Finlande, vous pourrez apprendre à faire de la pêche sous la glace.

2. La plage d’Yyteri sur la côte finlandaise 

Changement de décor : après les lacs, cap vers la mer et la plage magnifique d’Yyteri, au nord-ouest d’Helsinki. C’est la station balnéaire la plus populaire du pays et on comprend pourquoi : chacun peut y trouver son bonheur. Amateurs de planche à voile (à louer sur place), familles avec enfants, naturistes, chacun trouvera son espace sur les 6 km de sable doré. Après une belle journée de plage, pourquoi ne pas pousser jusqu’au charmant petit port de pêche tout en bois de Reposaari ? Relié à la terre par un pont-jetée, ce vieux village mérite la balade. 

3. Curieux archipel de Kvarken 

D’année en année, l’archipel de Kvarken, au nord de Vaasa, grimpe de près d’un centimètre à cause d’un phénomène de rebond isostatique ! Des îles apparaissent peu à peu et on estime que d’ici l’an 4500, la Suède et la Finlande seront reliées par la terre. Mais en attendant, profitons de l’archipel classé depuis 2006 au patrimoine mondial de l'Unesco tel qu’il est, avec tout ce qu’il a à offrir comme découvertes et activités.
On peut accéder à l’île principale de Replot en voiture en empruntant le plus long pont de Finlande (1 km). Se balader sur l’archipel en vélo est une chouette aventure : on passe d’îles en îlots via des petits ponts. On peut aussi faire du canoë, du kayak, des petites croisières et pêcher. Pour y passer la nuit, le camping de Björkö est bien placé, propose des cabanes en bois à louer toutes équipées qui donnent sur une plage privée et propose un inévitable sauna ! Laissez-vous tenter par le Cafe Arken sur le petit port s’il vous vient l’envie de grignotter ou de boire un verre : des groupes viennent même y jouer.

4. Concentré de nature au parc national de Nuuksio

La Finlande est un grand pays mais elle n’est heureusement pas constellée d’autoroutes. Il faut donc du temps pour découvrir tous ses paysages. Si vous venez pour un court séjour, le parc national de Nuuksio, à une trentaine de kilomètres d’Helsinki, offre une sorte de condensé de la Finlande et de sa beauté.
Au programme : lacs, forêts denses d’un vert profond, rochers escarpés. Les amoureux de la nature pourront même camper pour y passer la nuit. Quant aux activités possibles, elles sont nombreuses, été comme hiver : équitation, pêche, canoë, randonnée, planche à voile, ski, … Les fans d’animaux sauvages trouveront aussi leur bonheur puisque le parc abrite une des plus fortes concentrations d’animaux en Finlande, dont l’écureuil volant, véritable emblème du parc. Et si vous n’êtes pas encore rassasiés de nature, arrêtez-vous au Centre Haltia à Espoo. C’est un peu la vitrine des trésors de la terre de Finlande. 

route_finlandaise_3.jpg

En sillonnant les routes finlandaises, partez à la découverte de paysages époustouflants.

5. L'inspirant parc national de Koli

À cinq ou six heures de route au nord-est d’Helsinki, près de la frontière russe, siège le magnifique parc de Koli. À 350 m d’altitude, sa beauté a inspiré les plus grands peintres finlandais de la période romantique tels que Pekka Halonen et Eero Järnefelt. Du haut du mont Ukko-Koli, la vue sur le lac Pielinen est splendide et on comprend pourquoi des artistes continuent à y planter leur chevalet. C’est aussi le paradis des randonneurs avec plus de 90 km de chemins balisés, et celui des skieurs : d’Ukko-Koli, les pistes qui descendent vers le lac sont grisantes et bordées de paysages majestueux.

6. La quiétude de l’archipel de Turku

Sur l’archipel de Turku, au sud-ouest de la Finlande, la majorité des habitants parlent suédois et l’on sent toujours dans l’architecture la domination suédoise. Il rassemble plus de 20 000 îles et récifs qui s’étendent sur 500 km2. Les cinq îles les plus habitées de l’archipel d’est en ouest, Pargas, Nagu, Korpo, Houtskär et Iniö, sont groupées en une sorte de croissant et forment la commune de Väståboland. On se balade d’île en île en voiture ou à vélo. Grâce aux ferries et aux bacs, les combinaisons sont nombreuses dans ces îles où on apprécie le calme et la tranquillité des hameaux et des paysages, constamment entre terre et mer.

archipel_helsinki_2.jpg

Sur l’archipel de Turku au sud-ouest de la Finlande, vous resterez constamment entre terre et mer, avec toujours une forte culture suédoise.

7. Le village de Kilpisjärvi

Kilpisjärvi, c’est le village le plus haut de Finlande (480 m d’altitude) mais aussi le plus au nord-ouest du “bras” finlandais, où la Finlande fait une incursion entre la Suède et la Norvège. Nous sommes en Laponie, au pied du mont Saana et au cœur des monts arctiques. Dans un décor de montagnes désertiques et de lacs translucides, Kilpisjärvi est un paradis pour les marcheurs en été et les skieurs de randonnée au printemps. C’est aussi l’endroit idéal pour observer les aurores boréales (de fin septembre à mi-avril) et bien sûr découvrir la culture Sami. L’office du tourisme local donne toutes sortes d’informations sur les activités possibles : randonnées, motoneige, pêche… et sur l’histoire et la culture locales aussi. Profitez de votre passage dans ce petit bout du monde finlandais pour une escapade en Laponie suédoise et norvégienne.

8. La forteresse maritime de Suomenlinna

La nature est partout en Finlande, même dans la capitale… ou presque ! À une vingtaine de minutes en ferry d’Helsinki, la forteresse maritime de Suomenlinna combine nature et histoire. Ancienne base navale regroupant six îles, la forteresse datant du 18ème siècle avait pour but de protéger le golfe de Finlande. Aujourd’hui, c’est un véritable bonheur de flâner sur les îles de Suomenlinna, en hiver comme en été, en particulier sur l’île principale, au milieu du bourg près de l’église et le long des allées bordées de charmantes maisons en bois figées dans le temps. On peut visiter le musée de l’île, le Suomenlinna Museum, qui raconte l’histoire de la forteresse. Il en existe cinq autres pour qui veut approfondir sa connaissance de l’île. Le Bastion Bistro est un très chouette endroit où boire un verre et se restaurer. Quant à l’hébergement sur l’île, une auberge de jeunesse très confortable permet de passer une nuit, ou plus, sur ces îles d’un autre temps.

suomenlinna_14.jpg

A une vingtaine de minutes en ferry depuis Helsinki, découvrez la forteresse maritime de Suomenlinna, datant du 18e siècle.

9. Le musée en plein air de Seurasaari

Voici un beau musée en plein air qui plaira aux petits comme aux grands. Situé sur une île de verdure à 5 km du centre ville d’Helsinki, le musée de Seurasaari existe depuis 1910 et fut au départ créé pour préserver des demeures traditionnelles. C’est un peu une mini-Finlande de l’habitat avec des maisons, des fermes, des églises et autres bâtiments en bois déplacés d’un peu partout dans le pays et datant pour certains de quatre siècles. Les 87 habitations racontent à merveille l’histoire du pays et la boutique de souvenirs et objets traditionnels permet de ne pas partir les mains vides. Il y a aussi plusieurs cafés sur l’île. Attention, le musée n’est ouvert que de mi-mai à mi-septembre. Amateurs de “mid-sommer nights” (feux de la Saint-Jean), l’île de Seurasaari est très fréquentée pour fêter l’arrivée de l’été. Attendez-vous à de beaux feux de joie.

9. Le Vantaa Outdoor Centre, Kuusijärvi

Pour finir vos aventures nature finlandaises en s’amusant, le Vantaa Outdoor Centre de Kuusijärvi, à une quinzaine de kilomètres au nord du centre d’Helsinki, offre une belle journée de détente 100% finlandaise avant de reprendre l’avion (l’aéroport est tout près).
On peut nager toute l’année dans le lac Kuusijärvi : en été, on profite de sa chouette plage de sable, et en hiver, on se trempe dans des trous faits dans la glace avant de se précipiter au sauna ! Le Vantaa Outdoor Centre abrite le seul sauna à fumée public de toute la région d’Helsinki. L’hiver, l’endroit est idéal pour faire du ski de fond sur et aux abords du lac. Pour se revigorer, le Café Kuusijärvi est idéal et ouvert toute l’année.


Paramètres des cookies