Lonely Planet

Brésil : Histoire

Chronologie du Brésil

Période précolombienne

Les Indiens du Brésil n'ont jamais constitué d'État centralisé. À la différence des Incas ou des Mayas, ils ont laissé peu de traces matérielles. On estime que 2 à 4 millions d'Indiens habitaient le Brésil à l'arrivée des Européens.

1500

Suivant les instructions de Vasco de Gama, Pedro Álvares Cabral accoste sur les côtes brésiliennes.

1531

Le roi João III envoie les premiers colons au Brésil. Martim Afonso de Sousa choisit São Vicente pour installer ses comptoirs.

1534

Craignant l'ambition coloniale des autres pays européens, le roi divise la côte en 15 capitaineries. Les colons cultivent la canne à sucre, qui devient une denrée très demandée en Europe. Pour effectuer la culture et la transformation de la canne - travaux très pénibles -, les Portugais tentent de réduire les Indiens en esclavage.

Vers 1550

Les planteurs les plus aisés commencent à acheter des esclaves africains, moins vulnérables aux maladies européennes que les Indiens. Début des mouvements de rébellion d'esclaves

1690

Un gisement d'or est découvert dans le Minas Gerais. Pendant 50 ans, Brésiliens, Portugais puis esclaves d'Afrique viennent exploiter les mines et y mourir.

1763

Rio de Janeiro devient la capitale du Brésil.

29 novembre 1807

Deux jours avant l'entrée de Napoléon Ier à Lisbonne, le prince-régent du Portugal appareille pour le Brésil. Il succombe au charme du pays, refuse de rentrer chez lui et déclare Rio de Janeiro capitale du Royaume uni du Portugal, du Brésil et de l'Algarve.

1822

Accédant à la demande de Pedro, fils du prince-régent – Independência ou morte ! (l'indépendance ou la mort) –, le Portugal cède le Brésil sans qu'une goutte de sang soit versée. Dom Pedro Ier devient empereur du Brésil indépendant.

1888

Abolition de l'esclavage. Quelque 800 000 émigrants européens (en particulier des Italiens) arrivent au Brésil pour travailler dans les fazendas, immenses exploitations de café.

Vers 1910

Des graines d'hévéa, sorties illégalement du territoire brésilien plusieurs années auparavant, se révèlent très productives dans les colonies de l'Asie du Sud-Est. Les cours mondiaux chutent, l'économie amazonienne décline.

1929

Crise économique mondiale. Chute du cours du café. La position des planteurs de café de São Paulo, qui contrôlent le gouvernement, est très affaiblie.

1930

Les militaires s'emparent du pouvoir, désignant Getúlio Vargas, leur homme de main, comme président. Le régime de Vargas, inspiré par les gouvernements fascistes de Mussolini et de Salazar, domine la scène politique pendant près de 30 ans.

1954

Suite à un scandale, les militaires réclament la démission de Vargas, qui se suicide.

1956

Juscelino Kubitschek (JK) remporte les élections. Il met en place de grands projets routiers et hydroélectriques et décide de construire Brasília.

1964

Un coup d'État militaire renverse le président João Goulard. Pendant presque vingt ans, les partis politiques sont interdits et la liberté d'expression muselée (tortures et assassinats d'opposants).

1980

Les ouvriers de l'industrie automobile de São Paulo (menés par le charismatique Luiz Inácio Lula da Silva) se mettent en grève.

1985

À la surprise générale, l'élection présidentielle est remportée par le candidat de l'opposition Tancredo Neves, qui meurt la veille de son investiture, et est remplacé par José Sarney

1989

Fernando Collor de Mello est élu président.

1992

Poursuivi pour corruption, Collor est contraint de démissionner.

1994

En novembre, Fernando Henrique Cardoso est élu président. Il s'attache à réduire l'inflation et conçoit un audacieux plan de redressement économique.

2002

Luiz Inácio Lula da Silva, dit Lula, le candidat du Parti des travailleurs (PT, opposition de gauche) est élu président. L'élection d'un ex-leader syndical, ancien métallurgiste issu de la classe populaire, marque une rupture dans l'histoire de la République du Brésil.

2005

Le Brésil rembourse l'intégralité de la dette extérieure de 15 milliards de $US au FMI. Diminution de l'inflation et augmentation du salaire minimum. Création du programme Bolsa Familia, qui attribue une allocation aux familles les plus pauvres du Brésil.

2007

Le Brésil est choisi pour accueillir la Coupe du monde de football en 2014. Deux ans plus tard, Rio est aussi choisi pour organiser les Jeux olympiques de 2016.

2010

Le 31 octobre, Dilma Rousseff devient la première femme présidente du Brésil. Elle succède à Lula, dont elle est la protégée, et prend ses fonctions en janvier 2011.

2014

Le Brésil accueille la Coupe du monde de la FIFA. Douze milliards de dollars ont été dépensés en vue de l’événement (non sans protestations), qui se déroule dans 12 villes différentes.

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Brésil