Brésil : Environnement

Géographie

Étendu sur trois fuseaux horaires, le Brésil est le cinquième plus grand pays de la planète et couvre presque la moitié du continent sud-américain.
La géographie du Brésil peut se résumer à quatre grandes régions : une longue et étroite bande côtière qui s'étend de la frontière de l'Uruguay à l'État du Maranhão, le vaste plateau (Planalto) central qui couvre l'essentiel du sud du bassin amazonien et deux grandes dépressions, le bassin amazonien et le bassin paraguayen au sud-est. La bande côtière s'étend sur 7 408 km² entre l'océan Atlantique et les chaînes de montagnes la séparant du plateau central. Ce plateau central couvre une partie de chaque État du Brésil. Il est hérissé de plusieurs petites chaînes de montagnes qui culminent à Minas Gerais. D'une largeur de 1 300 km à l'ouest, le bassin amazonien rétrécit à l'est jusqu'à moins de 100 km. Ses 6 275 km et ses 110 affluents font du Rio Amazonas (l'Amazone) l'un des fleuves les plus puissants de la planète, représentant à lui seul 20% des réserves d'eau douce du globe.

Faune et flore

L'Amazonie, qui représente 30% des forêts tropicales de la planète, est une véritable réserve de la diversité des espèces rencontrées au Brésil (primates, amphibiens, plantes, oiseaux, insectes, reptiles...). Dans le Pantanal, vaste plaine marécageuse répartie sur trois pays, les fleuves sortent de leur lit pendant la saison des pluies. Il se forme alors des îlots de terre sèche où se rassemblent les animaux. Ce régime d'inondations saisonnières rend l'agriculture impossible et limite les incursions humaines. Conséquence, le Pantanal constitue un magnifique territoire pour l'observation de la faune. Lorsque le niveau de l'eau baisse, lagunes et marécages s'assèchent et se couvrent d'herbe. On y dénombre 650 espèces d'oiseaux mais aussi quantités de poissons, de mammifères et de reptiles.
Les espèces de plantes varient en fonction du sol et de l'irrigation : palmiers, muscadiers brésiliens, hévéas et flore aquatique, telle que le nénuphar géant se succèdent, selon l'altitude. La forêt conserve quantité de secrets et il est impossible de déterminer le nombre exact d'espèces animales. On peut citer le paresseux, le tatou, le singe hurleur, le singe araignée, la tortue, de nombreuses variétés de serpents, d'oiseaux et d'insectes en tout genre.

Articles récents

Guide de voyage Brésil

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Brésil