1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Train, bateau, bus... Virée à travers l'Ecosse !
Voyage responsable

Train, bateau, bus... Virée à travers l'Ecosse !

Mis à jour le : 14 octobre 2020

Carte

Faites le plein d’air frais au fil d’une excursion riche en aventures qui, de la “capitale du plein air” de Grande-Bretagne, vous emmène jusqu’à un archipel de plages dorées ponctué de lochs fouettés par le vent et de villages isolés. C'est à peu près tout ce que l'on attend d'un voyage en Ecosse non ? Petit plus : cet itinéraire fait en sorte que vos émission carbonnes soient les plus basses possibles ! 

L’itinéraire : Paris • Londres • Fort William • Arisaig • Oban • Barra • Berneray • Harris • Lewis • Inverness et le Loch Ness • Glasgow • Londres • Paris

Quelques chiffres
Carbone : 90 kg/personne
Distance : 981 km
Durée : 14 nuits
 

Le point de départ

Les trains Eurostar relient Paris-Gare du Nord à Londres-St Pancras en seulement 2 heures 30. Vous devrez vous rendre à la gare d’Euston, à 15 minutes à pied, d’où part le Caledonian Sleeper (6 trains /semaine), train de nuit qui relie Londres (départ après 21h) à Fort William (arrivée à 10h).

Etape 1 : Fort William

Plus haut relief du pays, site de la Coupe du monde de VTT, options lochs et plages pour se rafraîchir… Voici ce qui caractérise les environs de Fort William, capitale britannique de l’aventure et du plein air. Ces sites sont accessibles à vélo, en kayak ou en randonnée de quelques jours. Les cyclistes mettront le cap sur Nevis Range, à 11 km de Fort William, via le bus Shiel n°41. On y loue des VTT, et certains sentiers (indiqués) sont adaptés aux débutants. Les autres sont réservés aux experts : ceux qui montent à bord de la télécabine devront redescendre d’une manière ou d’une autre ! Le casque est fourni avec les locations. Vérifiez les horaires des bus pour le retour.
Comment se rendre à l'étape suivante ?  À Fort William, 4 trains directs par jour se rendent à Arisaig en un peu plus d’une heure (www.scotrail.co.uk).

Excursion sur le Ben Navis

S’il n’a rien d’un géant comparé aux montagnes d’Europe, le plus haut sommet d’Écosse (1 345 m) est imposant par sa largeur. Son ascension peut être un défi en fonction de la météo, surtout si vous y parvenez par l’arête en crête de Carn Mor Dearg, très raide et exposée. Par la Mountain Track, comptez 7 à 9 heures de marche au départ du centre d’accueil des visiteurs du Glen Nevis, à 3 km du centre de Fort William. Quelques bus par jour (ligne N42, mai-oct) se rendent du centre de Fort William au Glen Nevis, mais les horaires ne sont pas toujours pratiques. Soyez prêt à devoir marcher 30 min.

rowan-manning-ror_0thabr8-unsplash.jpg

A l'assaut du Ben Navis, le plus haut sommet d'Ecosse

Etape 2 : Arisaig

Devant ces plages de sable blanc et ces eaux turquoise, on se croirait dans une baie tropicale… jusqu’à ce que l’on jette un coup d’œil au thermomètre. La côte ouest de l’Écosse a été sculptée par le retrait des glaciers pendant trois millions d’années, d’où sa silhouette rocheuse et dentelée, parfaite pour le kayak de mer. Le prestataire local Arisaig Sea Kayak Centre s’adresse aux débutants, grands débutants et pagayeurs plus avancés (le personnel parle français). En fonction de votre expérience et de la météo, vous vous lancerez sur le Loch Ailort ou le Loch Moidart, ou vous embarquerez à l’ouest, à la découverte des skerries, des îles cernées de plages. On peut y apercevoir phoques, loutres et aigles.
Comment se rendre à l'étape suivante ? Reprenez le train pour Fort William.  De là, des bus rejoignent la ville d’Oban en 1 heure 30 environ.  (www.westcoastmotors.co.uk)

istock-533227806.jpg

Camusdarach Beach, près d'Arisaig

Etape 3 : Oban

Oban, principal point d’accès à nombre des îles de l’archipel des Hébrides, est une charmante cité portuaire donnant sur une jolie baie, avec vue imprenable sur les îles de Kerrera et de Mull. Paisible en hiver, elle voit affluer l’été les vacanciers en route vers l’archipel. La ville n’en reste pas moins agréable — découvrez, en soirée, ses excellents restaurants de poisson et fruits de mer. Des excursions en bateau ou en kayak et des sorties plongée permettent d’observer l’abondante faune marine du coin, dont des phoques et des cétacés.
Comment se rendre à l'étape suivante ?  Depuis Oban, on atteint Barra après 4 heures 45 de ferry Caledonian Macbrayne – réservez une nuit sur place (www.calmac. co.uk). À savoir : sur la plupart des îles, les bus ne circulent pas le dimanche et la plupart des liaisons sont réduites en hiver. 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Graham Kirkham (@grahamkirkham.photography) le

Excursion sur l'île de Kerrera

Kerrera est l’un des meilleurs sites de randonnée des environs. Un itinéraire de quelque 10 km (prévoir 3 heures) empruntant des pistes et des sentiers permet d’observer des moutons de Soay, des chèvres sauvages, des loutres, des aigles royaux, des faucons pèlerins, des phoques et des marsouins.  Un ferry CalMac part de Gallanach, à 3 km au sud-ouest du centre-ville (5 min, toutes les demi-heures en été, 8-9/jour en hiver).

Etape 4 : Barra 

L’envie est grande de s’attarder sur la petite Barra, parfaitement dessinée. Le point culminant de l’île, Heaval, offre de fabuleux panoramas et le temps fort du séjour sera une excursion en bateau au château de Kisimul, la sentinelle qui a donné son nom à Castlebay (“baie du château”), le village principal. Vous pourrez y pratiquer le kayak de mer ou simplement savourer le rythme paisible de la vie insulaire. La suite de l’itinéraire jusqu’à Berneray implique de traverser South Uist, Benbecula et North Uist, toutes trois sauvages et invitant à l’exploration.

istock-1214416831.jpg

Ruines du château de Gylen sur l’île de Kerrera

Comment se rendre à l'étape suivante ? En été, 5 bus quotidiens (20 min) relient Castlebay au départ du ferry pour l’île voisine d’Eriskay (40 min, 5 bateaux /jour). De là, 2 liaisons quotidiennes en bus (correspondance d’une heure à Balivanich) vous mèneront à Berneray (3 heures 30). Le trajet complet de Barra à Berneray se fait dans la journée à condition de quitter Castlebay à 10h25, car les liaisons deviennent moins pratiques ensuite.

Excursion sur l'île de Vatersay

Les plages de Vatersay sont particulièrement belles. Prévoyez un pique-nique et passez la journée (possiblement frisquette) à la manière d’un naufragé sur ce tronçon immaculé de littoral écossais. Vous pouvez aussi prévoir une sortie d’observation des requins-baleines à bord d’une embarcation locale. Ces doux géants peuvent être observés au large en été.
Vatersay est reliée à Barra par une chaussée. Un bus circule 2 fois/jour (30 min). Vous pourrez aussi louer un vélo à Castlebay.

Etape 5 : Berneray

La minuscule Berneray, où l’on peut observer des loutres et des pygargues, est un bon endroit pour passer la nuit, à l’auberge de jeunesse The Gatliff ou dans un petit B&B.
Comment se rendre à l'étape suivante ? Chaque jour, 3 ou 4 ferries circulent de Berneray à Leverburgh, sur Harris (1 heure) – consultez les restrictions de marée sur www.calmac.co.uk
 

Etape 6 : Harris

Composée de deux parties reliées à une troisième, cette île est surtout connue pour ses produits en tweed de laine Harris, mais elle abrite aussi certaines des plus merveilleuses plages et montagnes sauvages en Europe. Le bus partant de Leverburgh est l’occasion d’admirer Luskentyre et d’autres baies s’étendant en direction de Saint-Kilda tout en traversant South Harris. Après un changement de bus à Tarbert, vous grimperez jusqu’à North Harris et traverserez un époustouflant paysage de hautes terres verdoyantes avant de descendre jusqu’à Lewis.
Comment se rendre à l'étape suivante ? Les bus pour Tarbert (45 min, 3-4/jour) coïncident avec les ferries de Leverburgh. De Tarbert, des bus directs se rendent à Stornoway, sur Lewis (1 heure, 3-4/jour).

paolo-chiabrando-zt5tksfenci-unsplash.jpg

Seilebost beach, sur l'île de Lewis

Etape 7 : Lewis

Lewis ressemble davantage aux îles méridionales qu’à Harris et abrite quelques-uns des sites incontournables de l’archipel. Ses paysages sont constellés de témoignages d’un lointain passé – ne manquez pas le cercle de pierres de Callanish, le broch de Carloway datant de l’âge du fer et la blackhouse d’Arnol. Le Butt of Lewis, pointe septentrionale des Hébrides, plaira aux amoureux des bouts du bout ; il est desservi par des bus (1 heure, 8/jour). Stornoway, la plus grande localité des îles, est la dernière étape dans les Hébrides pour de nombreux visiteurs et offre une douce transition entre la vie insulaire et le reste du monde.
Comment se rendre à l'étape suivante ? Des bus desservent le côté ouest  de l’île (Callanish) depuis Stornoway  (2/jour). Deux ferries quotidiens pour Ullapool partent de Stornoway (2 heures 45). De là, des bus Scottish Citylink assurent la correspondance pour Inverness (1 heure 30).

robin-canfield-krl0juzjymm-unsplash.jpg

Près d'Inverness, vous pourrez visiter l’Urquhart Castle, dans le village de Drumnadrochit

Etape 8 : Inverness et le Loch Ness

Capitale des Highlands, Inverness est une ville dynamique, occupant un site enchanteur à l’embouchure du Ness. Envahie l’été de touristes venus voir le célèbre Loch Ness, tout proche, la cité mérite en soi une visite, à la faveur notamment d’une promenade le long du fleuve, ou d’un repas dans l’un de ses excellents restaurants. Pour rejoindre le Loch Ness, tous les bus touristiques empruntent l’A82, qui longe la rive ouest du loch, pour rejoindre directement Drumnadrochit et l’Urquhart Castle. Sur la rive est, l’étroite B862 se révèle plus calme et plus pittoresque.
Comment se rendre à l'étape suivante ? D’Inverness, 12 trains/jour se rendent à Glasgow (environ 3 heure 30).

adam-marikar-7vjx8ciglao-unsplash.jpg

Glasgow est construite de part et d'autre de la Clyde

Etape 9 :  Glasgow

À Glasgow, la beauté s’exprime autant dans les musées du West End que sur George Square, majestueux centre administratif de la ville. Sur la Clyde, une partie de Glasgow qui a connu de profonds bouleversements, ont été construits des navires pour le monde entier. Visitez le Riverside Museum, dessiné par Zaha Hadid, ou embarquez à bord du navire-musée Glenlee ; ce vaisseau de la marine espagnole qui a fait le tour de la planète a vu le jour à Glasgow.

jonny-mckenna-mgwcjs-3odw-unsplash.jpg

Sortie kayak sur le Loch Lomond au moment du coucher de soleil

Excursion autour du Loch Lomond

Glasgow est aux portes de la partie sud des Highlands. Le pittoresque village de Balmaha se situe sur la rive sud du majestueux Loch Lomond ; prenez de quoi déjeuner dans un pub avant d’escalader Connick Hill, à l’arrière du village, donnant sur les rives boisées du loch.
Pour rejoindre Balmaha, prenez le train entre Glasgow-Queen Street et Balloch, puis le bus n°309. 

Le voyage du retour

Des trains directs circulent entre Glasgow-Central et les gares de Londres (4 heures 30). De St Pancras, reprenez l’Eurostar vers Paris-Gare du Nord.



Guide de voyage

80 itinéraires clés en mains sans avion ni voiture, en Europe et au-delà

Paramètres des cookies