1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Sardaigne : top 5 des sensations fortes
Sports et activités

Sardaigne : top 5 des sensations fortes

Mis à jour le : 15 décembre 2016

Carte

Tous les adeptes d’exercices au grand air seront comblés par la Sardaigne. Du littoral grandiose à l’arrière-pays escarpé, l’île se prête à une multitude d’activités. Si l’on s’éloigne du rivage, les eaux translucides autorisent toutes sorte de plaisirs nautiques comme la plongée. Mais pour les plus courageux, l'île est aussi un terrain de jeu propice aux sports extrêmes : canyoning, kitesurf, spéléologie, ski nautique, randonnée… rien ne manque. Repoussez vos limites avec notre top 5 des sports nautiques à sensations fortes ! 

1. Canyoning dans la Gola Su Gorropu

Les gorges les plus spectaculaires de Sardaigne sont encadrées de parois en grès culminant à 400 m. L’Aquilegia nuragica, une plante endémique, ne pousse qu’ici, et, aux moments les plus calmes, on peut aussi apercevoir des mouflons et des aigles royaux. Depuis le lit du Rio Flumineddu, il est possible de parcourir environ 1 km dans le ravin jonché de gros rochers, sans matériel d’escalade ; suivre les panneaux. Au bout de 500 m, on atteint le point de passage le plus étroit (4 m de large) et le superbe Hotel Supramonte, une voie difficile de niveau 8b à plusieurs longueurs, le long d’une paroi verticale de 400 m.

2. Kitesurf au large de Putzu Idu

Laissez-vous tracter par un cerf-volant depuis le rivage de cette plage de rêve. Bordée par un ensemble bigarré de maisons de vacances et de bars de plage, Putzu Idu se situe au nord de la péninsule. Ce pittoresque ruban de sable est un spot idéal de surf, planche à voile et kitesurf. Au nord, le promontoire Capo Mannu subit l’assaut des vagues parmi les plus grosses de Méditerranée.

3. Spéléologie dans le Supramonte

Au sud-est de Nuoro, le grand massif calcaire du Supramonte barre le paysage de ses parois abruptes. Son point culminant, le Monte Corrasi, atteint tout juste 1 463 m, mais il est impressionnant par son caractère sauvage, par les ravins et les défilés déchiquetés qui entaillent son plateau dénudé. Ce paysage brut était autrefois réputé être le cœur du banditisme sarde. Le Supramonte permet de faire quelques splendides randonnées et excursions spéléologiques. Toutefois, les sentiers peuvent être parfois difficiles à discerner. 

4. Trek du Selvaggio Blu

Le trek le plus difficile d’Italie, dans le Golfo di Orosei. Pour les randonneurs chevronnés, le Selvaggio Blu est une sorte de Graal : cet itinéraire de 7 jours et 45 km le long des côtes sauvages du Golfo di Orosei traverse des ravins densément boisés et croise des formations calcaires aux silhouettes insolites, des grottes et des falaises vertigineuses. Sur ce parcours souvent considéré comme le plus difficile d’Italie, le paysage tout comme la marche en elle-même sont de nature à vous couper (littéralement !) le souffle. 

5. Ski nautique au large de l’Isola Caprera

“Éden” de Giuseppe Garibaldi, l’Isola Caprera est une île sauvage, couverte de pinèdes vertes qui offrent un superbe contraste avec le bleu de la mer et les falaises de granit aux contours déchiquetés. En quittant la ville de La Maddalena par l’est, vous passez devant des constructions abandonnées avant d’atteindre l’étroite voie surélevée qui franchit le Passo della Moneta entre l’Isola Maddalena et l’Isola Caprera. Une fois sur l'île, une session ski nautique vous fera profiter des magnifiques paysages du littoral. Cramponnez-vous bien en filant sur les flots comme un bolide. 


Paramètres des cookies