1. Accueil
  2. Magazine
  3. Épidémie de Covid-19
  4. Quel impact le COVID-19 a-t-il eu sur le coût des city trips en Europe ?
Épidémie de Covid-19

Quel impact le COVID-19 a-t-il eu sur le coût des city trips en Europe ?

Texte par

James Gabriel Martin (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 16 septembre 2020

Carte

L’industrie du tourisme a beaucoup souffert du Covid-19, mais de combien exactement les tarifs ont-ils conséquemment baissé ? Chaque année, le Post Office britannique publie un City Costs Barometer, étude qui compare le coût d’une visite dans différentes grandes villes européennes avec des critères tels que les prix des repas, des transports urbains, des circuits touristiques ou des hébergements. Les derniers résultats montrent une forte baisse des prix, un peu partout.

L’étude montre une forte baisse des prix de certains indicateurs dans 25 des 27 villes qui sont actuellement exemptées des règles de quarantaine pour les voyageurs venant du Royaume-Uni. Le City Costs Barometer montre également que l’ensemble des prix a baissé dans plus de la moitié des villes étudiées (52%), les plus fortes baisses atteignant presque 26% à Reykjavik ou à Oslo. Cette baisse est largement due à celle du prix des chambres d’hôtel dans les plus grandes villes européennes. Seules deux villes (Athènes et Katowice) ont vu le coût moyen de deux nuits dans un hébergement trois étoiles augmenter par rapport à mars 2020.

istock-1064936960.jpg

Dublin a vu ses prix baisser

12 escapades citadines ont donc été étudiées, au prisme de données telles que le coût d’un trajet aller-retour en bus entre l’aéroport et le centre-ville, celui d’une bouteille de bière ou de l’entrée dans un grand musée. À Dublin, les prix ont baissé de 25,5 %, et en Irlande du Nord de 22 %. Belfast connaît la deuxième plus forte baisse générale avec 25,2 %. Quand il s’agit d’étudier les villes globalement les moins chères, celles d’Europe de l’Est sont en position de force : Vilnius et Varsovie ressortent comme les meilleurs choix pour les voyageurs à petit budget. C’est à Cracovie que les hébergements sont les moins chers, avec 75 £ (85 euros) pour deux nuits et deux personnes, et c’est à Prague qu’un repas pour deux avec une bouteille de vin vous coûtera le moins.

“Le rapport de cette année montre qu’il y a beaucoup de villes d’Europe qui sont d’un très bon rapport qualité/prix. Nous avons choisi de ne montrer que les villes qui ne figurent pas aujourd’hui sur la liste des destinations soumises à quarantaine, mais nous demandons expressément à ceux qui prévoient un voyage de suivre attentivement les conseils du FCO avant de réserver leur séjour,” déclare Nick Boden, directeur de Post Office Travel Money. La ville la plus chère du baromètre 2020 est Zurich dont le coût global, 420,09 £ ( 470 euros) est plus de deux fois supérieur à celui des huit premières villes de l’étude.

Note de l’éditeur : Consultez attentivement les dernières mesures limitant les voyages avant de prévoir tout déplacement à l’étranger et suivez toujours les conseils de votre gouvernement.



Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Cracovie le temps d'un week-end

Paramètres des cookies